Palestine occupée

Moscou préoccupé du survol de la Syrie par des avions israéliens


Dans la même rubrique:
< >


RIA-Novosti
Vendredi 7 Septembre 2007

Moscou préoccupé du survol de la Syrie par des avions israéliens
Moscou espère que, pour éviter une nouvelle aggravation de la situation au Proche-Orient, Israël n'admettra pas un autre survol du territoire syrien par ses avions militaires, lit-on jeudi sur le site du Département de l'Information et de la Presse du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

Un porte-parole militaire syrien, cité par l'agence officielle Sana, a annoncé lundi que dans la nuit du 5 à 6 septembre des avions israéliens avaient violé l'espace aérien syrien. Dans sa déclaration, l'agence Sana souligne, pour sa part, que Damas considère cet incident comme un "acte d'agression" et se réserve le droit d'y répondre par des actes appropriés.

"Les informations sur cet incident préoccupent extrêmement Moscou. Nous espérons qu'il n'y aura pas d'escalade ultérieure de la tension dans la région, et que la partie israélienne adoptera toutes les mesures qui s'imposent pour exclure ce genre d'incident à l'avenir", dit le document de la diplomatie russe.

La violation de l'espace aérien et de l'intégrité territoriale d'un Etat souverain est parfaitement inadmissible selon toutes les normes du droit international. La Russie est particulièrement angoissée parce qu'il s'agit là du Proche-Orient, région qui est déjà surchargée de conflits aigus et de zones de tension, note le ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

"Ce n'est ni force ni menace de l'employer, mais un dialogue réciproquement respectueux dans l'intérêt d'un règlement global et équitable sur la base du droit international qui assurera la stabilité, la paix et la sécurité à tous les Etats du Proche-Orient", souligne le document du MID.


Vendredi 7 Septembre 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires