Géopolitique et stratégie

Moscou-Washington: un dialogue sur le nouvel ordre mondial s'impose (Kommersant)



Vendredi 26 Septembre 2008

Moscou-Washington: un dialogue sur le nouvel ordre mondial s'impose (Kommersant)
La guerre du Caucase n'a pas changé la nature des relations russo-américaines ni la dynamique négative que l'on observe depuis de longues années, indique vendredi le quotidien Kommersant.

Le projet global d'intégration réciproque des deux puissances nucléaires a abouti à un échec total, et aucune autre alternative n'a été trouvée pour les relations bilatérales.

Les Etats-Unis traitent toujours la Russie comme un pays qu'il faut continuer de réformer. Et la Russie, depuis ces dernières années, s'assigne pour principal objectif en matière de politique extérieure de réduire la domination américaine dans le monde. Aucune de ces deux approches ne se justifie. Qui plus est, elles ont affaibli les deux pays, en les rendant vulnérables à une multitude de nouveaux facteurs.

Résultat: Moscou et Washington sont de plus en plus souvent les otages de différents problèmes régionaux, qui éclipsent complètement la base réelle de leurs relations bilatérales. Leurs rapports s'apparentent aujourd'hui à tout ce qu'on veut sauf à des relations entre deux pays. Ils communiquent désormais au sujet de quelques problèmes isolés, comme l'Ossétie du Sud, le Kosovo, l'Iran ou, par exemple, l'OMC, mais n'entretiennent pas de véritables relations.

Or, il n'existe aujourd'hui dans leurs rapports bilatéraux aucune raison valable de se livrer à une confrontation ou une opposition mutuelle. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, après la reconnaissance de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, Moscou s'est beaucoup rapprochée de Washington du point de vue de la compréhension de la nature des événements actuels dans le monde contemporain et de l'abandon d'un modèle de politique internationale qui n'est plus d'actualité.

La Russie et les Etats-Unis sont aujourd'hui plus que jamais prêts à entamer finalement un dialogue sérieux sur les bases fondamentales d'un nouvel ordre mondial. Il devrait s'agir d'approches tout à fait différentes de la perception de la sécurité mondiale, régionale et nationale, d'un nouveau droit international ainsi que de la création de nouvelles structures internationales modernes capables d'endiguer l'improvisation épouvantable et les impromptus politiques qui ont complètement entaché les stratégies en matière de politique extérieure des deux pays.

Mais pour ce faire, il importe d'accomplir au moins trois tâches. Premièrement, surmonter, si c'est encore faisable, le niveau colossal de méfiance réciproque et de suspicion qu'ils ont l'un envers l'autre. Deuxièmement, il faut cesser de brandir constamment la menace d'une confrontation, de sanctions ou d'isolement, car certains profitent honteusement de ces altercations. Troisièmement, il est nécessaire de rétablir la productivité des relations bilatérales au lieu de se renvoyer sans cesse un scénario de guerre froide.

Par Nikolaï Zlobine, directeur des programmes russes et asiatiques du Centre d'information militaire des Etats-Unis (Washington).

Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Vendredi 26 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par ciborg le 26/09/2008 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la confrontation peut etre évité mais les interets des gringos et des Russes seront pour longtemps diametralement opposés.
Les gringos veulent regenter la planete et les Russes comme beaucoup de peuples n'accepterons jamais de se soumettre.
On ne sait pas ce que veut nous dire l'auteur de cet article , Il oubli que malgres la chute du communisme les Russes
comme beaucoup de nations dans le monde tentent d'echaper au systeme liberal criminel que justement les gringos
essaient d'imposer . Il n' y a qu' a voir le systeme economique dans quel etat il se trouve pour etre convaincu que les USA en
premier courrent a la catastrophe . Et cela ne permet pas a des esprits conscients des dangers de traiter sans mefiance
des relations economiques avec l ' ensemble des ""democraties occidentales"".

2.Posté par Ramos le 26/09/2008 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sont toujours les memes qui tirent les ficelles! Les pantins des gouvernements, ne font qu'executer ce que le sommet de la pyramide leur dicte. L'argent recemment detourné, reaparaitra comme par magie sur les marchés, comme si de rien n'etait. Les enflures elitistes, se sont une nouvelle fois fait une joli "aller-retour" a echelle mondiale, pour voir la reaction des peuples du monde. Bahh voila, une petit gueulante de rien du tout, leur plan marche a merveille. Noyer le monde de betises, de mensonges, gaver les gens d'aneries televisuelles "star ac' etc etc", et surtout les desinformer un max, pour faire ce que l'on veut. Toutes ces strategies sont montees lors de reunions de clubs de reflections "club de paris, le siecle....", par les plus grosses racailles que le monde ait jamais porté. alors cette situation catstrophique ne m'etonne guere, et je vois le pire pointer le bout de son nez! Un esclavage Mondial assumé et accepte par tous!

3.Posté par Farid Y le 26/09/2008 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"La Russie et les Etats-Unis sont aujourd'hui plus que jamais prêts à entamer finalement un dialogue sérieux sur les bases fondamentales d'un nouvel ordre mondial."

clair et net,seT et match pour le mondialisme.

Comme y'a 20 ans ou gorbatchev et bush se réunissaient pour un nouvel ordre mondial.

poutine était lié un think tank mondialiste via son vice président illarianov...il s'agit de la fondation bertlesman.

4.Posté par le voyageur le 26/09/2008 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si cette crise financière n'est qu'un "aller-retour", elle aura aussi permis de décrédibiliser ceux qui mettent en garde le peuple contre le Nouvel Ordre Mondial

5.Posté par le voyageur le 26/09/2008 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cet article me fait quand même plus penser à un sentiment qu'à une analyse rigoureuse, documentée et référencée comme celles que peut fournir, entre autres, Thierry Messan (qui ne parle pas beaucoup du N.O.M., hélas...)
ce site est édifiant et passionnant mais il a peut-être le défaut d'y publier des textes qui, s'ils entrent dans la ligne éditoriale de ce "journal", paraissent parfois légers, voire clairement erronés
quoiqu'il en soit, je félicite les bénévoles qui s'occupent de cette précieuse source d'information et les remercie pour les innombrables connaissances qu'ils me procurent

6.Posté par error66 le 27/09/2008 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ILLUMINAZI 666 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires