ALTER INFO

Monsieur Shimon Peres est antisémite. Monsieur Ahmadinejad ne l'est pas.


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



abdellah.ouahhabi@online.fr
Mercredi 24 Septembre 2008

Monsieur Shimon Peres est antisémite. Monsieur Ahmadinejad ne l'est pas.
lemonde.fr de ce jour, en rendant compte des débats de l'Assemblée Générale de l'ONU rapportait un échange de point de vue entre Monsieur Ahmadinejad et Monsieur Perès. Il était question de la crise financière causée par les milieux financiers. Et on lit dans l'article :
De son côté, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a pointé du doigt "une minuscule minorité" de "sionistes" qui auraient "dominé une partie importante des centres monétaires et financiers" – propos "antisémites", a dit le président israélien, Shimon Pérès.

On voit que l'État d'Israël se confond volontairement, s'identifie avec la totalité des Juifs du monde alors même qu'il sait très bien qu'il existe beaucoup de Juifs non sionistes, voire antisionistes. Cette volonté s'exprime par des lois (la loi du retour) adoptée et appliquée quand bien même la majorité des Juifs du monde refusent d'aller vivre en Israël et ce nonobstant les aides financières et autres qui sont accordées à ceux qui vont s'y installer. Au contraire, actuellement le solde migratoire des Juifs en Israël est négatif.

Pourquoi un tel comportement de l'État d'Israël ?
En fait c'est une position idéologique fondamentale de l'État d'Israël.

Au niveau de tous les Juifs du Monde, le sionisme est minoritaire si l'on en juge par la réponse à la question : « voulez-vous aller vivre en Israël ? ». En effet, tous ceux qui répondent « non », mais soutiennent néanmoins le sionisme ne sont pas des vrais sionistes : on est dans le cas du « sioniste » satisfait de vie là où il est et qui paie un pauvre Juif qui, lui, a des difficultés dans la vie pour l'envoyer tuer des Palestiniens et risquer sa propre vie en Israël. Ces faux sionistes sont des sionistes par procuration... des personnes qui ont un trouble de la personnalité, un complexe lié à leur origine ou à leur religion, etc.

Le sionisme veut se dissimuler de manière abusive derrière le paravent de l'antisémitisme. Il voudrait faire passer la sauvagerie du sionisme, son non respect des droits de l'homme, son colonialisme comme étant ceux de la religion et de la population juives du monde entier.
C'est une escroquerie monumentale ; c'est aussi une agression qui dénature la réalité juive pour en faire une complice contre la volonté de la communauté juive mondiale.

Hitler se voyait comme le meilleur défenseur des Allemands d'Allemagne et même de ceux vivant en dehors des frontières allemandes...
L'identification sionisme=judaïté est bien un acte antisémite.
Tout comme l'identité nazisme=germanité.

Oui, actuellement, sous couvert de vouloir mettre les Juifs au-dessus des autres (au moins en terre de Palestine), en commettant des crimes de guerres, en se rendant coupable d'atteintes très graves contre les droits de l'homme (condamnées à maintes reprises par l'Assemblée Générale de l'ONU), en refusant d'appliquer plusieurs résolutions de celle-ci et en couvrant le tout de la soi-disant bénédiction de tous les Juifs du monde, le sionisme ment au monde entier et il est le premier facteur d'une nouvelle forme d'antisémitisme dans le monde. Ce nouvel antisémitisme redonne aussi une nouvelle vie à l'ancien antisémitisme historique de l'Europe. Et le sionisme y trouve son intérêt politique à courte vue comme l'on montré les différentes provocations à l'acte antisémite fictif qui ont eu lieu en France, relayées à corps et à cris par le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) et par l'Union des Étudiants Juifs de France (UEJF).

D'une manière générale, chaque fois que l'on critique le comportement inhumain de l'État colonial d'Israël ou le sionisme, les extrémistes sionistes répondent en accusant leurs détracteurs d'antisémites. Cet argument est usé jusqu'à la corde et ne trompe plus personne. Mais cela leur évite d'avoir à répondre sur les faits répréhensibles eux-mêmes, dénoncés maintes fois par la communauté internationale.

Les sionistes doivent assumer la responsabilité de leurs actes. Ils ne peuvent pas éluder la question.

Par exemple, en France, les « bons français » sont anticolonialistes ; la France a rompu avec le colonialisme depuis 1962. Les « bons français » sont les anti-sionistes, qu'ils soient Juifs ou non Juifs. Ils respectent la déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 (elle fait partie de notre Constitution depuis 1791) et la déclaration universelle des droits de l'homme de l'ONU signée par la France. Ce sont des textes à la base de nos valeurs françaises et de notre Constitution.
On ne peut pas être un bon Français, un Français républicain et pour la laïcité et soutenir le sionisme et Israël, et avoir en même temps, volontairement, la nationalité d'un État où l'inégalité de droit de ses « citoyens » est institutionnelle, un État théocratique, un État ethnocratique. Il y a là une contradiction fondamentale entre les deux constitutions des deux pays.

Alors il faut choisir.

Normalement, le gouvernement français devrait les priver de la nationalité française au même titre qu'il a privé de la nationalité française des intégristes musulmans parce qu'ils préconisaient la polygamie et l'inégalité homme-femme : de la même façon, on ne peut pas laisser la nationalité française à des gens qui préconisent publiquement l'inégalité entre être humains selon qu'ils sont Juifs ou Palestiniens. On devrait donc demander aux sionistes français de répondre officiellement, devant un juge civil à la question de l'égalité universelle de tous les être humains, dans le monde entier.
On devrait enquêter sur leur participation volontaire à la commission de crimes de guerre et à l'atteinte à des droits de l'homme fondamentaux commis sous le drapeau d'Israël et condamnés par l'Assemblée Générale de l'ONU.

Le gouvernement français devrait agir avec Israël comme il a agi avec la République d'Afrique du Sud du temps de l'apartheid puisqu'une délégation de Juifs d'Afrique du Sud a récemment constaté que ce qui se passe actuellement en Israël, c'est l'apartheid.
L'ancien président américain, Monsieur Jimmy Carter, est arrivé à la même conclusion et il l'a écrit dans son dernier livre intitulé "Palestine : la paix, pas l’apartheid".

Par conséquent, les « mauvais Français » sont des pro-sionistes, qu'ils soient Juifs ou non Juifs. Et selon moi, intellectuel agnostique, les bons Juifs sont forcément anti-sionistes. Et il y en a eu et il y en a beaucoup plus qu'on ne croit ! Et des prestigieux. En particulier dans le milieu intellectuel que je connais bien. Il est vrai qu'ils ne sont pas souvent à l'antenne de la radio ou la de télévision ou encore dans les vitrines de librairie. Mais cela est une autre histoire...

Pour conclure, Monsieur Shimon Perès, originaire du Bélarus actuel, est aussi antisémite qu'Hitler était anti-allemand.
Et Monsieur Ahmadinejad est pro-sémite autant que de Gaulle voulaient sincèrement libérer les Allemand du joug fasciste ; l'amitié franco-allemande qui a résulté de la chute de Hitler en la preuve de ce sentiment.


Jeudi 25 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par pouch le 24/09/2008 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO!!!!!!!! 1000 fois!!!!

2.Posté par Marie- Th鲨se le 24/09/2008 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST 6,5 millards de bravo ( 6,5 millards d'humains ) LA VERITE LA PAIX

3.Posté par ali le 24/09/2008 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Genial ! Enfin un texte qui projette de maniere rationnelle ce qu il est parfois difficile d exprimer mais que chacun peut ressentir. Il est vrai que tous les juifs ne sont pas sionistes et aue tous les antisionistes ne sont pas antisemites ! Je pense a Hermann Hess qui a fuit l Allemagne nazie ! Cest bon de rappeler a quel point Hitler etait anti-allemand en fin de compte, il detestait les etres humains. C est une legere digression, mais il serait bon de rappeler a quel point Hitler a propose aux juifs de quitter l Allemagne, et a quel point son genocide, in fine, s etendait a de nombreuses minorites, et donc pas seulement aux juifs et a quel point les britanniques ont refuse, de meme que les juifs, que les juifs aillent en Palestine ! Les "coupes de la zigounette" se font vraiment manipuler par une ideologie fausse ! tout ca pour des interets economiques !

4.Posté par anna le 24/09/2008 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout cela est vraiment bien dit.Merci

5.Posté par loup bave vite le 25/09/2008 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un Juif digne de ce nom n'a pas le droit mais le devoir d'être antisioniste, un Juif digne de ce nom honore la mémoire des siens qui sont morts comme on le sait, on sait aussi pourquoi et par qui . Ceux qui ne le savent pas c'est qu'ils ne veulent pas le savoir, ils ont moins de dignité dans l'être que des chiens. Par ailleurs tous les pimpims qui " montent" vers la déchéance en Israël, sur un antisémitisme bien plus phantasmé que réel, quand il n'est pas totalement fabriqué par les sionistes se doivent de facto d'être déchus de leur nationalité originelle. Il ya une injustice flagrante / à tous les autres hommes, leurs voix comptent deux fois, une fois en Israël et deuxième dans le pays d'où ils sont issus, plus le lobby qui fait le reste. Ceci ne doit pas être toléré plus longtemps.

6.Posté par roland le 25/09/2008 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui il y pas longtemps des gens disaient que critiquer les crimes du colonialisme était faire du "racisme anti-français". Voilà! les gens du CRIF, Val, anti-defamation, Shimon Peres, sont de la même eau !

qu'est-ce que les apparatchiks staliniens doivent regretter de n'avoir pas pensé à accuser Sojenitsyne d'être "un russe qui a la haine de soi" !

7.Posté par Floydrose le 25/09/2008 05:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bête question... si on rend la Palestine, Jérusalem,... aux palestiniens, ils vont où les juifs?

8.Posté par faraj2perse le 25/09/2008 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je réponds à la "bête question" que tu pose FLoydrose. Au cours de l'Histoire, les Juifs (des semites comme les Arabes) ont souvent obtenu droit d'asile dans les pays arabes lorsqu'on les pourchassait dans d'autres pays. C'était notamment le cas lorsque Élisabeth la Catholique a vidé l'Espagne d'une partie de son histoire. Elle a chassé les juifs et les arabes d'Espagne au 15 ème siècle. Ceux qui sont restés étaient contraint d'accomplir l'acte de foi (= conversion au catholicisme ou émigration). Ces juifs ont reçu droit d'asile et ont vécu en Afrique du Nord musulmane durant des siècle. Dans les années 60, avec le retour massifs des Juifs en Palestine suite à leur oppression en Europe (nazis et compagnie), ils ont crées un état Israélien sous l'Europe repentant ses crimes anti-juifs. Cet Etat israélien s'est construit avec la chasse aux Palestiniens arabes qui y vivaient.
Sache Floydrose que la volonté des Palestiniens millénaires sur leur territoire n'est pas de pourchasser les Juifs de labas, mais de retourner chez eux (quitter les camps de réfugiés). Ils veulent avoir le droit de circuler dans leur pays librement et on y revient avec l'Afrique du Sud. L'ANC se battaient exactement pour c es mêmes raisons contre l'Apartheid et les membres appelés alors"TERRORISTES" comme Nelson Mandela ont té emprisonnés à tort.
Aujourd'hui l'Apartheid est en train de mourir peu à peu et ce n'est pas parce que les oppresseurs (Apartheid) ont été expulsé que la paix entre les peuples commence à naître. La raison c'est que la lutte pour l'égalité était proche du droit et de la vérité et elle a vaincue cette plaie de la nation. Cette plaie de la nation palestinienne est arrivé avec la création d'un Etat juif par les sionistes de l'Apartheid. Les blancs d'Afrique du Sud vivent en Afrique du Sud et les juifs de la Palestine vivront en Palestine. Et la paix ne regnera quant lorsqu'ils auront abandonné le sionisme inégalitaire qui n'est pourtant pas ce que leur Livre préconnise mais rejette.
Il n'est pas donc question de l'expulsion de juifs de la Palestine et pour cette raison, bien que ta question soit très intelligente, elle est hors contexte au regard de la vraie recherche commune de la paix en Palestine. La Palestine (ANC) se battra jusqu'à la dispation de l'Apartheid (Israel). Je ne suis contre l'Etat d'Israel à priori, mais j'imagine, je rêve qu'ils reconnaissent les palestiniens comme tout autre citoyen de cette region, juifs, chrétien ou musulman. Un Etat idéal pour tous doit naître et adopter un autre nom autre que Etat d'Israël qui à mon sens est exclusif des autres non-juifs. Pour les musulmans comme pour les juifs, Yerushalem-Jérusalem-Qouds est une cité éternelle et indivisible. Il y a là au moins un commun accord pour juifs, chrétiens et musulmans. Inspirons-nous de l'Afrique du Sud pour résoudre ce conflit et méritons la qualification d'ETRE HUMAIN que nous revendiquons tous. Un être logique et raisonnable à l'échelle universelle. Tôt ou tard les sionistes seront rappelés à l'ordre internationale. Vivra un début de PAIX-SALAM-SHALOM ! Elle se fait souvent avec le prix du sang mais sans les armes, nous gagnerons en plus dans la dignité humaine...

9.Posté par Floydrose le 25/09/2008 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@faraj2perse: si plus d'acteurs de ce conflit pouvaient penser comme toi les choses seraient bien plus simples et la paix reviendrait

10.Posté par bravo le 25/09/2008 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dans ce conflit où l' agresseur se distingue aussi nettement de l'agressé que l'ombre de la lumière il ne saurait être question de les appeler conjointement à plus de modération de discernement de sagesse etc. pour ma part je ne m'interroge pas trop sur le devenir d'un agresseur neutralisé.

11.Posté par bravo le 25/09/2008 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en Palestine se pose actuellement un devoir de conscience qui devrait interpeller les militants du "devoir de mémoire". à moins que puissent cohabiter en hémisphères cérébraux partagés mauvaise conscience et bonne mémoire!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires