Diplomatie et relation internationale

Mon expulsion d’Israël


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe


Richard Falk, professeur de droit international à l'Université de Princeton et rapporteur spécial sur les territoires palestiniens de l'ONU

Le 14 Décembre, je suis arrivé à l'aéroport Ben Gourion à Tel Aviv, en Israël pour m’acquitter de mon rôle auprès de l'ONU en tant que rapporteur spécial sur les territoires palestiniens.
J'étais à la tête d'une mission qui avait l'intention de visiter la Cisjordanie et Gaza pour préparer un rapport sur le respect par Israël des standards des droits de l'homme et du droit international humanitaire.


Samedi 20 Décembre 2008

Mon expulsion d’Israël
De nombreuses réunions avaient été programmées au cours des six jours, commençant avec Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité Palestinienne, le lendemain.

Je savais qu'il pourrait y avoir des problèmes à l'aéroport. Israël s’était fermement opposé à ma nomination quelques mois plus tôt et son Ministère des Affaires Etrangères avait publié une déclaration selon laquelle il interdirait mon entrée si je venais en Israël en ma qualité de représentant de l'ONU.

En même temps, je n'aurais pas fait le long voyage depuis la Californie, où je vis, si je n'avais pas été raisonnablement optimiste quant à mes chances d'y entrer. Israël avait été informé que je conduirais la mission et avait reçu une copie de mon itinéraire, et il avait délivré des visas aux deux personnes qui m’accompagnaient : un membre du personnel de sécurité et une assistante, qui travaillent tous les deux au bureau du Haut-Commissaire des droits de l'homme à Genève.

Pour éviter un incident à l'aéroport, Israël aurait pu soit refuser d'accorder des visas ou informer l'ONU que je ne serais pas autorisé à entrer, mais aucune de ces mesures n’a été prise. Il semble qu’Israël voulait me donner une leçon, et de façon plus significative, à l'ONU : il n'y aura pas de coopération avec ceux qui critiquent vivement la politique d'occupation d’Israël.

Après avoir été refusé d’entrer, j'ai été mis dans une salle d’attente avec environ 20 autres personnes qui faisaient l’expérience de problèmes d'entrée. À ce moment-là, j'ai été traité non pas comme un représentant de l'ONU, mais comme une sorte de menace pour la sécurité, soumis à une fouille corporelle et à une inspection des bagages la plus minutieuse que j'aie jamais vue.


J'ai été séparé de mes deux compagnons de l'ONU qui ont été autorisés à entrer en Israël et j’ai été emmené au centre de détention de l'aéroport situé à 1 kilomètre. On m’a demandé de mettre tous mes sacs et mon téléphone portable dans une pièce et j’ai été emmené dans une pièce minuscule fermée à clé qui sentait l'urine et la saleté. Elle contenait cinq autres détenus et était une mauvaise invitation à la claustrophobie.
J'ai passé les 15 heures suivantes ainsi confiné, ce qui équivaut à un cours intensif sur les misères de la vie carcérale, y compris les draps sales, les aliments non comestibles et les lumières trop vives ou l’obscurité qui étaient contrôlées par un garde du bureau.


Bien sûr, ma déception et mon dur confinement étaient des choses insignifiantes, et par elles-mêmes pas dignes d’y prêter attention, étant donné le genre de graves difficultés que des millions de gens dans le monde subissent chaque jour. Leur importance est largement symbolique. Je suis une personne qui n'avait rien fait de mal sauf exprimer une forte désapprobation des politiques d'un État souverain. Plus important encore, l'intention évidente était de m’humilier en tant que représentant de l'ONU et ainsi d'envoyer un message de mépris aux Nations Unies.

Israël m’a depuis le début accusé de parti pris et de faire des accusations inflammatoires au sujet de l'occupation des territoires palestiniens. Je nie être partial, mais plutôt j’insiste sur le fait que j'ai essayé d'être honnête dans l'évaluation des faits et des lois appropriées. C’est la nature de l'occupation qui donne lieu à de vives critiques de l'approche d'Israël, en particulier de son blocus sévère de la bande de Gaza, entraînant la punition collective de 1,5 million d'habitants. En attaquant l'observateur plutôt que ce qui est observé, Israël joue un habile jeu de l'esprit. Il éloigne l'attention de la réalité de l'occupation, en pratiquant en fait une politique de distraction.

Le blocus de la bande de Gaza n'a pas de fonction valable pour les Israéliens. Il est censé être imposé en représailles de quelques roquettes du Hamas et du Jihad islamique tirées de l’autre côté de la frontière sur la ville israélienne de Sderot. L'illicéité de ces tirs de roquettes est incontestable, mais cela ne justifie nullement des représailles israéliennes aveugles contre l'ensemble de la population civile de Gaza.

Le but de mes rapports est de documenter pour le compte de l'ONU l'urgence de la situation à Gaza et ailleurs en Palestine occupée. Ce travail est particulièrement important maintenant puisqu’il y a des signes d'une nouvelle escalade de la violence et même d’une menace de réoccupation par Israël.

Avant qu'une telle catastrophe se produise, il est important de rendre la situation aussi transparente que possible, et c'est ce que j'avais espéré faire dans l'accomplissement de ma mission. Bien que mon entrée ait été refusée, je continuerai à utiliser tous les moyens disponibles afin de documenter les réalités de l'occupation israélienne aussi honnêtement que possible.

Source : http://www.guardian.co.uk/c
Traduction : MG pourISM
 
 
 
 


Samedi 20 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par fabien le 20/12/2008 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est tout simplement inacceptable !!!

mais n'incriminons pas israel, en effet elle prend simplement l'exemple de la mere de toute nos nations: les etats unis, qui se sont moqué bien avant de l'onu !

pour ma part je pense que l'onu ne rempli plus ses fonctions etablies a la fin de la seconde guerre, encore une institution qui fait un travail de surface !!!

2.Posté par titic le 20/12/2008 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ca confirme surtout que l'ONU ne resoudra pas ce conflit puisqu'elle en est à l'origine et
qu'Israel profite impunement de toutes les faiblesses de cette organisation devenue
archaique preque veule et surtout affairiste atlantiste

une vraie merde ...

3.Posté par Pacalvotan le 20/12/2008 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ONU n'est qu'une vaste blague. Sa charte a été mainte fois violée sans que personne ne s'indigne parmi les "grands" de ce monde. Rappelez vous la guerre de Bosnie, l'Irak, la création du Kosovo ou encore la bande de Gaza. Le siège de New-York est simplement une grande salle de conférence.

4.Posté par Raskolnikov le 20/12/2008 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cela confirme que cette entité est hors de l'humanité encore une fois depuis sa création elle ne répond par le mépris à toutes les décisions de l'ONU

5.Posté par Aigle le 20/12/2008 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai revé que suite à ce recit les "Dirigeants " Dirigés arabes emmenés par inadvertance par les DIRIGEANTS IRANIENS , ont decidé de resilier leur Adhesion a ce Machin Boui Boui et precipitent ainsi le Boulversement attendu par les peuples arabo musulmans dans les relations internationales et puis...................je me suis reveillé trop vite

6.Posté par goy le 20/12/2008 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne comprends pas, comment un représentant de l'ONU accepte de se faire humilier par ses racailles, c'est vraiment se jeter dans la gueule du loup. D'abord, je les aurais envoyé balader, ensuite j'aurait résisté physiquement, quitte à ce qu'ils me maltraitent, une chose qu'ils n'auraient jamais osé faire. Ces racailles ne comprennent que le langage de force, et du mépris. C'est comme ça que la résistance libanaise les a humilié.
Il est sûre que si on s'y présente en tant qu'européen qui a des principes, "civilisé" et poli, alors sachez qu'ils vont se régaler et profiter de l'occasion pour vous faire ingurgiter leur poison, car, ce n'est pas de leur faute, ils ne comprennent pas ce langage tellement on leur a dit qu'ils sont le peuple élu, qu'ils ont finit par y croire, et il ne leur reste que le mépris pour les "goyim".
J'ai eu une histoire personnelles avec ses racailles de sionistes, et je vous parle en connaissance de cause, car moi, sans être soutenu par qui conque, j'ai pu échapper à leur piège.
Alors, monsieur le professeur, représentant de l’ONU, il ne fallait pas leur donner l’occasion et les voir se réjouir de vous humilier, seulement il suffit d’avoir un peu de dignité et de conviction dans vos principes que vous défendiez, car cela suffit largement pour les remettre à leur place.
Je tiens à préciser que je n'ai aucun problème avec les gens de confession juive, tant que ces derniers ne tombent pas dans le piège du sionisme.

7.Posté par ROMANA le 20/12/2008 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La pire de toutes les humiliations sera celle de l'ENFER, profitez sioniste de votre paradis sur terre car après viendra la punition effroyable.

8.Posté par busherie le 20/12/2008 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y'a connivence internationale quant il s'agit du problème de la palestine.L ONU,L'UE et les USA veulent coûte que coûte substituer les juifs au peuple palestiniens sur cette terre sacrée .Depuis 1948 on assiste aux mêmes scenes de déportations,d'annexion des territoire et de massacres de populations.C'est une histoire à répétition sans que cela derange les coNsciences des pays dits civilisés.Au contraire ils portent une grande responsabilté pour leurs soutiens actifs apportés à ISRAEL.
Mais malgre tout ce beau monde israel n'arrive pas à trouver la serenite d'un etat souverain.toujours sur le qui vive
Ils ont bati un pays sur une mer de sang des innocents.Elle les engloutira à jamais.
La malediction divine depuis qu ils ont assassine les prophetes de dieu ne les lâchera pas.Hier c'etait hitler,tomorrow ce sera les armées du ciel qui decimeront à jamais ce peuple maudit.j'entends déja le bruit des bottes s'approcher

9.Posté par mouemina le 21/12/2008 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rendons hommage à monsieur Richard Falk, qui au nom de la justice et les droits humains ose défier cet état voyou et continue à résister à cette misère morale.
cela prouve que prouve que :

Israël = USA+Canada+Australie+ La Russie +Europe+les pays arabes
il ne reste pas beaucoup de monde qui fait de la résistance ,
il reste les peuples du monde entier et c'est ce qui leur fait peur, c'est leur faiblesse et c'est notre force.

Que Dieu vous protège Monsieur Richard Falk, et tous ceux qui vous soutiennent et qu'il vous accorde la victoire In cha'allah sur les tyrans injustes

10.Posté par moi le 26/12/2008 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand le monde ouvrira t il les yeux? La majorité des humains est aveugle devant ces injustices.Les sionistes sont des pourris.

11.Posté par BoudjemaaA. le 06/02/2009 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans un états habité par des démons, il n'y a pas de places pour les anges.

12.Posté par mohamed le 08/02/2009 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST UNE HUMILIATION POUR L'ONU ET DONC POUR LE MONDE ENTIER..........

MAIS QUAND CELA VIENS DE L'ÉTAT SIONISTE, C' EST DU GATEAU..........

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires