Politique Nationale/Internationale

Moi aussi j’ai une requête

Pour une autre commission d'enquête des Nations unies


Les médecins sont inquiets pour les conditions de santé de Marco Pannella [1], à son énième jour de grève de la faim pour demander une initiative de l’Italie à l’ONU en faveur d’un moratoire sur la peine de mort. D’Alema [2] s’est dit d’accord mais Pannella veut encore tenir la Une quelques jours de plus en liant son nom à la réaction internationale au lynchage de Saddam Hussein et donc la grève continue.

Moi, je ne fais pas de grève de la faim mais j’ai quand même aussi quelque chose à demander à notre ministre des Affaires étrangères, qui se trouve occuper en ce moment un siège au Conseil de sécurité des Nations unies.





Gianluca Bifolchi

Traduit par Fausto Giudice


Gianluca Bifolchi
Jeudi 4 Janvier 2007

Moi aussi j’ai une requête
Quelques jours avant Noël, Uri Dan est mort. C’était un journaliste israélien proche collaborateur d’Ariel Sharon. Son nom était peu connu, même parmi ceux qui suivent les événements du Moyen-orient, mais il y a au moins une raison pour laquelle on devrait parler un peu de lui.
Récemment il a publié en France un livre intitulé : "Ariel Sharon: Entretiens intimes avec Uri Dan" [3], dans lequel il accuse tout de go l’ex-Premier ministre israélien d’avoir ordonné l’assassinat par empoisonnement de Yasser Arafat, avec le feu vert de George Bush, dûment avisé à titre préventif.


On peut avoir quelques doutes sur l’opportunité qu’auraient eu les services secrets israéliens d’une telle action –il y a beaucoup de mythes à ce sujet – mais qui connaît la pratique des assassinats ciblés de la part du gouvernement israélien sait que le choix des objectifs se fait sur la base de critères aux mailles très larges, et la position de Sharon alors était que son gouvernement ne se sentait plus « engagé » contre une éventuelle liquidation du chef de l’OLP.
Ma requête à D’Alema est donc celle-ci : il faut que le Conseil de sécurité constitue une commission d’enquête sur la mort d Yasser Arafat, sur la base des indications fournies par Uri Dan.
À bien examiner le statut de l’ONU, une telle pratique est plutôt contraire aux rituels, mais la pratique au Palais de verre est désormais si éloignée de ses statuts ! Les sanctions contre l’Iran en constituent un exemple très récent.


Quant à la demande spécifique d’une commission d’enquête, le précédent est naturellement celui de l’initiative analogue prise par le Conseil de sécurité sur l’homicide de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri, dont les conclusions –démolies par la presse allemande – sont de toute façon considérées comme suffisamment solides par le gouvernement Siniora pour que celui-ci se dise favorable à un véritable procès sur la soi-disant « piste syrienne ».
D'Alema a donné son aval officiel, au nom de notre pays, à la tenue du procès, tout en sachant quelles énormes tensions il est en train de provoquer au Liban.


Mais suis-je en tain de parler sérieusement ? Est-ce ce que je crois vraiment que D’Alema pourrait se faire le promoteur d’une commission d’enquête sur la possibilité que la mort d’Arafat ait été décidée à Jérusalem ? Non, je n’y crois pas, mais il serait temps de commencer à s’organiser pour que les D’Alema et consorts soient obligés de rendre des comptes publics sur leurs choix.


Notes :


1 - Marco Pannella, fondateur et leader du Parti Radical, qui a soutenu l’intervention de l’OTAN dans l’ex-Yougslavie et est actuellement engagé dans une campagne pour l’admissiond ‘Israël à l’Union européenne.


2- Massimo D'Alema, responsable du PDS (ex-Parti communiste), ministre des Affaires étrangères du gouvernement de centre-gauche dirigé par Romano Prodi.


3 - Ariel Sharon : Entretiens intimes avec Uri Dan, éditions Michel Lafon, Paris, octobre 2006






Gianluca Bifolchi est membre de Tlaxcala. Visitez son blog http://anzetteln.splinder.com

Traduit de l’italien par Fausto Giudice, membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est en Copyleft pour tout usage non-commercial : elle est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner sources et auteurs.
URL de cet article :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=1838&lg=fr


Jeudi 4 Janvier 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires