Palestine occupée

Mission Faisable… Israël entretient soigneusement la possibilité d'une attaque sur l'Iran


Le quotidien allemand Der Spiegel a déclaré dans un rapport communiqué lundi que le gouvernement israélien ne croyait plus que des sanctions pouvaient empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire. "Un large consensus en faveur d'une frappe militaire contre les centrales nucléaires de Téhéran – sans les Américains, si nécessaire – commence à prendre forme.

Par Al Manar


Mercredi 18 Juin 2008

Mission Faisable… Israël entretient soigneusement la possibilité d'une attaque sur l'Iran
Selon le rapport, Dani Yatom, membre de la Knesset israélienne et ancien chef du Mossad, était invité à participer à une conférence de l'OTAN, l'an dernier à Bruxelles. Alors qu'il consultait l'ordre du jour, Yatom, général en chef à la retraite, fut surpris de voir que la réunion était intitulée "Le défi iranien", et non "La menace iranienne".

Lorsqu'un orateur à l'accent français mentionna qu'une frappe militaire US contre les centrales iraniennes serait le scénario le plus dangereux de tous, Yatom dit, poliment mais fermement : "Monsieur, vous vous trompez. Le pire scénario serait que l'Iran acquière la bombe atomique."

Der Spiegel a ajouté que lorsque le Ministre israélien des Transports, Shaul Mofaz, ancien ministre de la Défense, a exprimé des sentiments similaires il y a 10 jours, ils ont été considérés, en particulier en Europe, comme les points de vue isolés d'un partisan de la ligne dure cherchant à marquer des points auprès de son électorat dans le but de succéder au Premier Ministre Ehud Olmert.

"En vérité, cependant, il y a maintenant un consensus au sein du gouvernement israélien qu'une attaque aérienne contre les usines nucléaires iraniennes est devenue inévitable."

"La plupart des membres du gouvernement israélien ne croient plus que des sanctions convaincraient le Président Mahmoud Ahmadinejad de changer de cap", dit le Ministre de l'Immigration Yaakov Edri.

La seule question sur laquelle les différents groupes politiques d'Israël sont en désaccord est la date de l'attaque, selon le rapport.

"Les colombes soutiennent que les efforts diplomatiques par les Nations Unies devraient pouvoir continuer jusqu'à ce que l'Iran ait presque terminé la bombe, alors que les faucons, d'un autre côté, pensent que c'est le moment. Ils soulignent qu'il y a maintenant une occasion favorable qui prendra fin avec les élections présidentielles US en novembre, et qu'Israël ne peut compter sur le soutien américain que tant que le Président US George W. Bush est toujours aux affaires à Washington."

Les politiciens israéliens sont convaincus que même si le Républicain John McCain gagne les élections, sa première action officielle ne sera pas d'ordonner une attaque – en dépit de son interprétation, lors d'une réunion de campagne l'an dernier, d'une chanson des Beach Boys "Barbara Ann", avec le refrain : "Bombardez bombardez bombardez bombardez bombardez l'Iran" ("Bomb bomb bomb, bomb bomb Iran.").

Toutefois, le Président Bush a récemment envoyé des signaux qui rappellent de façon suspecte la période qui a précédé la guerre contre l'Irak. A l'époque, comme aujourd'hui, il a insisté sur le fait que "toutes les options étaient sur la table". Et à l'époque, comme aujourd'hui, il a cherché à apaiser les Européens en leur disant que toutes les voies diplomatiques seraient d'abord épuisées. Mais lors d'une récente visite en Slovénie, Bush a dit : "Il y a beaucoup d'urgences lorsqu'on en vient à traiter de l'Iran avec les Israéliens… si vous allez en Israël et si vous les écoutez attentivement, vous entendrez l'urgence dans leurs voix."

Selon Der Spiegel, personne ne sait mieux que la direction israélienne combien le pouvoir tient à la simple croyance qu'un pays possède l'arme nucléaire. Après tout, Israël s'est servi de cette croyance comme une dissuasion pendant les 40 dernières années. On pense qu'environ 100 à 200 têtes nucléaires ont été produites par le réacteur de Dimona, dans le désert du Néguev. L'historien israélien Benny Moris, qui est habituellement considéré comme un partisan de la ligne dure, a suggéré récemment au sujet de l'utilisation des armes : "Si la question est de savoir si Israël ou l'Iran peuvent périr, alors c'est l'Iran qui doit périr."

Israël a déjà démontré qu'il était non seulement préparé, mais aussi techniquement capable de contrecarrer les ambitions nucléaires d'un "pays hostile". En 1981, les Israéliens ont bombardé le réacteur Osirak d'Irak. Volant en formation serrée pour éviter d'être détectés par les radars ennemis, huit bombardiers F-16 (voir photo) ont fait les 900 km d'Israël à l'Irak, sur lequel ils ont lâché 16 bombes de mille kilos qui ont détruit le réacteur. Victor Ostrovsky, ancien agent du Mossad, a révélé que les Israéliens avaient payé un technicien français travaillant sur le réacteur pour qu'il y pose un transpondeur.

Le rapport suggère que l'Iran pourrait être la prochaine cible.

"Nous verrons le Moyen Orient en flammes"

Le rapport dit que les hommes politiques de Berlin ont noté avec inquiétude des signes d'une nouvelle guerre couvant au Moyen Orient. L'ancien ministre des Affaires Etrangères Joschka Fisher, qui va régulièrement à Jérusalem et à Washington pour des réunions politiques, avertit qu'Israël pourrait voir la présidence Bush comme sa dernière chance d'obtenir le soutien américain pour une frappe militaire. "Politiquement parlant, le moment opportun d'une action, c'est maintenant, pendant les derniers mois de la présidence Bush", a écrit Fischer récemment. "Le Moyen Orient est conduit vers une nouvelle confrontation majeure."

"Le principal allié d'Israël, les Etats-Unis, est toujours en conflit sur ce qui constitue la bonne stratégie au sujet de l'Iran. L'administration Bush est divisée. Le vice-président Dick Cheney veut toujours une attaque, dit Flynt Leverett, ancien responsable au Département d'Etat US et actuellement expert pour le Moyen Orient à la New America Foundation. Cependant, il pense que le secrétaire d'Etat privilégie une approche différente : Condi Rice gagne du temps pour que le Président finisse son mandat."

Bruce Riedel, expert pour le Moyen Orient qui a travaillé pendant de nombreuses années pour la CIA, dit qu'il "serait très difficile pour l'administration de déclencher une guerre avec l'Iran. Il y aurait un tollé du public et du congrès". Mais la situation est différente d'un point de vue d'Israël, dit Riedel. "Il y a des chances qu'Israël pense qu'il a un temps limité pour agir et il a le feu vert des hommes politiques américains."

En outre, les Forces Aériennes Israéliennes sont connues pour leurs "solutions inventives aux problèmes militaires", dit Riedel, qui a des contacts forts avec Israël, se référant à la faisabilité d'une telle attaque. "Les planificateurs militaires israéliens me disent que c'est une mission faisable."

Et la défense aérienne iranienne ?

"Nous savons que la défense aérienne de l'Iran ne compte pas parmi les meilleures du monde", dit l'ancien chef du Mossad Yatom. "Elle peut être vaincue". Néanmoins, beaucoup d'Israéliens continuent à espérer que les Américains feront le boulot à leur place. "Ca peut toujours être le cas", dit Yatom, "et George W. Bush peut vouloir se ménager une place dans les livres d'histoire par cette dernière action."

Source : Al Manar
Traduction : MR pour ISM


Mercredi 18 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par Berkenbaum le 18/06/2008 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dans les annees 1930 est arrivé un chien au pouvoir en Ellemagne on la laissé aboyer
mais il à mordu le monde sait le resultat
aujourd'hui un nouveau chien enragé recommence à aboyer en Iran
faut pas le laisser mordre

2.Posté par zarah le 18/06/2008 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La psychanalyse freudienne dit: 'Ce n'est qu'un art de deviner ce qui n'est point'. Cependant, cet art de deviner, ne repose plus que sur les peaux de chagrin, Berkenbaum comme vous ces hyènes qui ne font que hurler ne disuadent plus qu'eux-mêmes! Car l'animal que vous faites aboyer, un chien par ce temps qui court, est le meilleur ami vers son maître peut être et encore mieux, plus fidèles à l'humanité, hélas, qui n'est plus le cas de certains êtres humains.!

3.Posté par belh le 18/06/2008 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En 2006, la guerre contre le Hezbollah était aussi possible, personne ne peut predire le destin, mais avec tous les évenement qui se sont déroulés ces dernières années,je peux en conclure que le destin ne sera plus en leur faveur.
Leur état de grace c'est fini, alors qu'ils attaquent l'Iran, il y aura de grosses surprises.

4.Posté par Jean-Pierre le 18/06/2008 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non, il ne faut pas laisser mordre ce nouveau chien, pas l'iranien, mais l'israélien. C'est le genre de chien qui non seulement aboie, mais mord tout le temps et souvent sans raison. Et on le laisse aboyer et mordre ! On en voit le résultat tous le jours. Lamentable !

Ah cette élite qui se croit supérieure à tout et à tout le monde ...

Quand est-ce que les gens sensés balayeront cette engeance politique absconse lors d'une prochaine élection ? Le monde se porterait nettement mieux sans les Bush, Olmert et autres fanatiques du genre ! Ce que les peuples dans leur immense majorité veulent, c'est la paix. Puis, le partage équitable des ressources. Ce n'est manifestement pas le cas des dirigeants américains ni des israéliens, que du contraire !

Amitiés paisibles ce nonobstant,
Jean-Pïerre

5.Posté par Yannick le 18/06/2008 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'aimerais pas retrouver des résidus radio actifs dans mon assiette.

6.Posté par isa le 18/06/2008 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'importe quoi !
Il y a plein de chiens qui aboies sans pour autant mordre...
Même nous, combien de fois on dit a quelqu'un avec qui on s'énerve, je vais te faire ceci ou cela, c'est pas pour autant qu'on le fait...
Généraliser est la plus stupide réaction.
Alors, parce que Bush ou d'autres disent; allons faire la guerre la et la, que le reste du monde doivent suivre ces gens pathologiquement atteint au plus bat !
Que se soit au USA et en Israel beaucoup de gens sont dégoûter de leur gouvernement.
Et en Iran pareil, est-ce pour autant que Bush-Olmert on le droit d'aller bombarder l'Iran et de tuer des millier d'innocents.. Comme en Irak ou ailleurs.
Apparemment certain on rien apprit.. Re sortir l'histoire sert a rien si c'est pour en faire de même a d'autres pays.
Et peu importe la manière dont les gens meurent, la n'est pas la question.
C'est de vie humaine qu'on parle et de millier de morts, d'hier, d'aujourd'hui et de demain qu'il s'agit, au nom de quelques fanatiques dirigeants.
Dans tout les pays il y a des fanatiques, alors allons au plus simple pour reprendre les chiens qui aboies, explosons la terre dans son entier et on en parle plus...
Parce que des chiens qui aboies il y en aura toujours et sûrement de plus en plus avec des gens placés au pouvoir comme Bush et j'en passe...

7.Posté par bengourion le 18/06/2008 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne suis pas d accord! le probleme c est qu a chaque fois qu une menance surgit ds le paysage moyen-oriental (Liban, Gaza, et mintenant Iran!) les occidentaux prennent leur distances(car ils ne sont pas directement menacés à l'échelle géographique) et laisse Israel faire le sal boulot.

et pour les uthopistes qui pensent que les peuples veulent la paix et un partage "equitable", va faire un tour a Teheran pour discuter avec eux, tu va t apercevoir que les deux seules choses que désir le régime iranien actuel : 1) que les chiite prennent le pouvoir au moyen orient, et ce par tt les moyens 2) détruire l'état hebreu;

et a ceux qui pensent que Ahmadinejad ne menancent qu Israel detrompez vous. dans les années 90 c était la meme chose avec le terrorisme qui ne touchait qu Israel. on disait que ca n'était qu un epiphénomène lié au conflit israelo-arable. resultat des courses : tout l'occident est frappé par ce fléaut terroriste qu il n arrive pas à contrôler.

8.Posté par sion le trompeur menteur borgne le 18/06/2008 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

6000 hommes courageux au sud Liban ont mis en déroute la soit disant armé la plus puissante au monde et la mieux équiper :)

je suis impatient que ce chien israélien sioniste fasse l erreur fatal d'attaque l' Iran pour voir enfin le moyen orient en paix ;avec le gouvernement fasciste sioniste en moins dans la région et enfin la paix et la fraternité dans le monde!

enfin toutes les nations du monde libéré des bêtes assoiffer d argent et de pouvoir(les sionistes et neocon)qui sème sans cesse la pauvreté et la division la ou il passe!

je suis sur que l Iran n est pas l Irak et que le monde ouvrira les yeux (propagande des médias mondiaux sionistes oblige) seulement une fois les sionismes détruit !


9.Posté par sion le trompeur menteur le 18/06/2008 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"et a ceux qui pensent que Ahmadinejad ne menancent qu Israel detrompez vous. dans les années 90 c était la meme chose avec le terrorisme qui ne touchait qu Israel. on disait que ca n'était qu un epiphénomène lié au conflit israelo-arable. resultat des courses : tout l'occident est frappé par ce fléaut terroriste qu il n arrive pas à contrôler."

sauf que la plupart des terroristes sont du mossade ou de la cia; la est toute la différence bengourion ne voulait il pas le grand état d israel Du Nil à l'Euphrate?

va dire cela a ceux qui sont emprise de la propagande sioniste pas ici stp.

commence par changer de pseudo si tu veux la paix!

mais non toi tu veux la guerre ben prépare toi aussi au pire alors!

10.Posté par edouard le 18/06/2008 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Israéliens s'ils veulent bombarder l'Iran doivent passer par la Syrie, d'où les mamours actuelles, sans résultats... Pour traiter les sites iraniens, il leur faut impérativement l'appui américain... celui-ci est indisponible car Bush et sa clique n'ont plus le pouvoir aux States, de plus les européens feront tout pour dissuader les sionistes :ils n'ont pas tous les petits bras musclés de Sarko pour arrêter les retombées radioactives et le prix du baril si ça continue...
Donc les israéliens font ces annonces guerrières pour faire grimper le prix du pétrole et gagner sur la spéculation...

11.Posté par Jean-Pierre le 19/06/2008 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Formidable, ce bengourion. L'art d'inverser les rôles. La menace, c'est précisément Israël et non les autres. Mais bien sûr, toutes les exactions que ce bel état démocratique inflige à ses voisins, là, ce n'est pas une menace, c'est de la légitime défense, sans doute ? Et il va tout autant de soi que les voisins n'ont pas le droit de réagir. Ils doivent subir, car Israël et sa bande de sionistes - tiens cela rime avec "sinistres" - sont les seigneurs de la région, n'est-ce pas ? Eux savent ce qui est bon (pour eux) et les autres n'ont qu'à se soumettre.

Quant aux attentats, on sait depuis belle lurette que la plupart sont fomentés par leurs services spéciaux. C'est qu'il faut créer des excuses pour martyriser son voisin, pas vrai ? Tactique que d'autres ont utilisée à leur encontre dans les années 30. Etrange, non ? Qu'ils poursuivent de la sorte et l'antisémitisme resurgira partout. Quelle belle victoire, dites donc !

Amitiés résolument anti-sionistes,
Jean-Pierre

12.Posté par dima le 19/06/2008 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poste 1????dans les annees 1930 est arrivé un chien au pouvoir en Ellemagne on la laissé aboyer
mais il à mordu le monde sait le resultat ...........!!!!!!

Si les prières des CHIENS étaient exaucées il en pleuvrait "DES OS"!
Pauvre malheureux!

13.Posté par Paul Levy le 26/06/2008 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le moment de bombarder les centrales iraniennes. Il faut en finir avec ces ambitions destructives d'un dictateur islamiste. Il ne faut pas laisser un fou se doter de l'arme nucleaire. Ce serait une catastrophe. Il faut etre realiste et reagir le plus vite possible a la menace iranienne afin de preserver la seule democratie que cette region connaisse qu'estIsrael. Vive la France et vive la democratie!

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires