Sciences et croyances

Mise en question du consensus sur le réchauffement planétaire : « Effets environnementaux de la hausse du dioxyde de carbone atmosphérique »



Jeudi 18 Juin 2009

Mise en question du consensus sur le réchauffement planétaire : « Effets environnementaux de la hausse du dioxyde de carbone atmosphérique »

La pétition sur le réchauffement climatique a été signée par 31.478 scientifiques


Global Research, Ron Paul, 17 juin 2009


Déclaration devant la Chambre des Représentants des États-Unis, 4 juin 2009


      Madame la Présidente, avant de voter la législation des quotas d’émission de carbone, mes collègues doivent tenir compte de l’opinion exprimée par la pétition suivante, qui a été signée par 31.478 scientifiques étasuniens :

      Nous exhortons le gouvernement des États-Unis à rejeter l'accord sur le réchauffement planétaire, écrit à Kyoto, au Japon, en décembre, 1997, et toute autre proposition similaire. La proposition de limiter les gaz à effet de serre risque de nuire à l'environnement, d'entraver le progrès de la science et de la technologie, et de nuire à la santé et au bien-être de l'humanité.

      Rien ne prouve scientifiquement de façon convaincante que la libération par l’homme de dioxyde de carbone, de méthane ou d'autres gaz à effet de serre est en train de provoquer, ou sera dans un avenir prévisible à l’origine d’un réchauffement catastrophique de l'atmosphère terrestre et de perturbations du climat de la Terre. Il existe par ailleurs des preuves scientifiques démontrant que l'augmentation du dioxyde de carbone dans l'atmosphère produit de nombreux effets bénéfiques sur l'environnement naturel des plantes et des animaux de la Terre.


      Diffusée par la poste par un groupe de brillants physiciens étasuniens, et appuyée par un bilan de la documentation scientifique faisant autorité, révisée par un comité de relecture, ce pourrait être la déclaration de la communauté scientifique la plus forte et la plus largement soutenue sur ce sujet. Sont disponibles sur petitionproject.org la liste des signataires État par État, dont 9.029 hommes et femmes ayant un doctorat, la liste de leurs spécialités universitaires, et la synthèse scientifique ayant fait l’objet d’un comité d’approbation.


      Le résumé approuvé par des pairs, « effets sur l'environnement de l'augmentation du dioxyde de carbone atmosphérique » par AB Robinson, NE Robinson et W. Soon, comprend 132 références à la documentation scientifique et a été distribué avec la pétition.


      Les signataires de cette pétition comprennent 3.803 spécialistes, dotés d’une formation spécifique sur l'atmosphère, la Terre et les sciences de l'environnement. Chacun des 31.478 signataires a une formation nécessaire en physique, chimie et mathématiques, pour comprendre et évaluer les données scientifiques pertinentes sur la théorie d’un réchauffement planétaire d’origine humaine et sur l’impact de l’activité humaine sur la qualité environnementale.


      Dans une lettre circulant avec cette pétition, Frederick Seitz, ancien président de l’US National Academy of Sciences, président émérite de la Rockefeller University, et bénéficiaire de doctorats honorifiques de 32 universités des quatre coins du monde, a écrit :

      Les États-Unis sont très près d'adopter un accord international qui permettrait de rationner le recours à l'énergie et les activités dépendantes du charbon, du pétrole, du gaz naturel et de certains autres composés organiques.

      Ce traité est à notre avis basé sur des idées bancales. Les données de recherche sur le changement climatique ne démontrent pas que le recours humain aux hydrocarbures est nuisible. Au contraire, il existe des preuves valables montrant que l'augmentation du dioxyde de carbone dans l’atmosphère rend service écologiquement.

      L'accord proposé aura des effets très négatifs sur les industries techniques des nations du monde entier ; en particulier celles qui tentent actuellement de sortir de la pauvreté et fournissent des occasions à plus de 4 milliards de gens dans les pays sous-développés sur le plan technique.

      Il est particulièrement important pour les États-Unis d'écouter ses citoyens qui ont une formation nécessaire pour évaluer les données pertinentes et proposer de judicieux conseils.

      Nous vous demandons instamment de signer et de renvoyer la carte de la pétition ci-jointe. Si vous souhaitez d’autres cartes pour vos collègues, elles vous seront envoyées.


      Madame la Présidente, au moment où notre nation est confrontée à une grave pénurie de production énergétique nationale et à une grave réduction de l'économie, nous devons réduire la fiscalité et la réglementation qui empoisonnent nos industries productrices d'énergie.


      Pourtant, nous allons bientôt examiner la fameuse législation sur les « quotas d’émission du carbone, » qui pourrait augmenter la fiscalité et la réglementation de notre secteur énergétique. Les « quotas d’émission du carbone » feront au moins autant, sinon plus, de dégâts à l'économie que le traité auquel a fait allusion le professeur Seitz ! Cette législation est soutenue par les affirmations des partisans du « réchauffement planétaire » et du « changement climatique, » des affirmations qui, comme l'ont démontré les 31.478 signatures de nombreux scientifiques étasuniens en faveur de la pétition du professeur Seitz, sont démenties par un travail expérimental et d'observation considérable.


      Il est temps que nous regardions au-delà des quelques personnes qui cherchent à augmenter la fiscalité, la réglementation et le contrôle de la population étasunienne. Notre politique énergétique doit être basée sur la réalité scientifique, et non pas sur des films de fiction ou des programmes internationaux intéressés. Elle devrait être basée sur les réalisations techniques de la libre entreprise, qui ont permis notre civilisation moderne, incluant nos industries sur l'énergie. Cette libre entreprise ne doit pas être entravée par de fausses allégations sur des catastrophes imaginaires.


      Par-dessus tout, nous ne devons jamais oublier notre contrat avec le peuple étasunien, la Constitution qui est la seule source de légitimité de notre gouvernement. La Constitution exige que nous préservions les droits de l'homme fondamentaux de notre peuple, notamment le droit à la liberté de fabriquer, d'utiliser et de vendre de l'énergie produite par tous les moyens inventés, comme le nucléaire, les hydrocarbures, l'énergie solaire, éolienne, ou même les dynamos à pédales.


      S'il est évident que le droit à produire et à utiliser l'énergie ne s'étend pas à des activités qui mettent réellement en danger le climat de la Terre, dont nous dépendons tous, les affirmations de risques bidons pour le climat ne doivent pas servir à justifier plus de limitations envers les libertés du peuple étasunien.


      En conclusion, une fois de plus, je demande instamment à mes collègues d'examiner attentivement les arguments avancés par les 31.478 scientifiques étasuniens qui ont signé cette pétition, avant de voter toute législation imposant de nouveaux règlements ou taxes au peuple, au nom d’arrêter un changement climatique.



Original : www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=14000
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info





Jeudi 18 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par leo le 18/06/2009 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il précise pas que c'est le soleil qui ce réchauffe ?!
le c02 n'est pas la cause mais la conséquence de ce réchauffement
d'ailleurs c'est tout le système solaire qui ce réchauffe....
la pollution d'origine humaine ne provoque qu'une réchauffement local (ex: Mexico )
de toute façon la NASA le sais très bien elle en a parler sur son site

si la loi passe ( taxe carbone ) rien ne sert de chercher loin
c'est pour s'en foutre plein les poche :')

2.Posté par guounguane le 18/06/2009 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

0,0375% voilà ce que représente le CO2 dans l'atmosphère camarades....une vraie fumisterie cette histoire de Co2. Le réchauffement climatique c'est : l'activité du soleil + la vapeur d'eau. Certes, il faut lutter contre toutes les pollutions, le Co2 comme les autres. En 1974 ils nous soulaient déjà avec ...le refroidissement climatique. Ce qui est cherché, c'est d'empêcher le tiers monde de se développer.

3.Posté par adzo le 19/06/2009 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le fait qu'en référence il y ait l'université rockefeller, ça dit très clairement qu'il y a anguille sous roche dans cette vision défendue.

Je pense également que l'histoire du CO2 est clairement une arnaque si on le lie en tant que cause principale du réchauffement climatique.
Les contrails des avions dans certaines conditions athmosphériques provoquent un ciel laiteux avec effet de serre véritable sur des zones immenses, mais on ne parle toujours que du C02 et des économies que devraient faire les petites gens chez eux...

Il y a eu des progrès réels venant d'industriels en France et en europe, mais on se refuse toujours de voir la réalité en face, c'est l'ultralibéralisme sans frontières ni règles qui engendre un mécanisme de gaspillage à l'échelle mondiale.

Je me souviens de cette histoire du jean qui pour être fabriqué va faire 3 fois l'équivalent du tour du monde pour être finalisé et arriver sur le marché local.

D'un coté il y a cette propagande pseudo écologique mais qui occulte les vrais problèmes et les véritables motifs qui justifieraient de consommer différemment.
De l'autre il y a cette vue opposée, défendue entre autres par l'université rockfeller, disant que la première est un mensonge à tous les niveaux et que les activités humaines sont même une bonne chose pour la planète.

De mon point de vue les deux sont faux, ou plutôt induisent une vision partiellement erronée.

Certes, le C02 n'est pas mauvais pour tout le monde végétal, mais qui dit production humaine dit production de nombreux déchets qui eux ne sont pas du C02.
Avec le gazole il y a aussi émission de S02 pouvant aboutir à des pluies acides, je ne crois pas que ce soit très bon pour les plantes ça...

pesticides, acides en tout genre, particules nocives, etc... l'activité humaine de la société actuelle est loin de faire du bien à l'écosystème planétaire.

On pourra toujours réduire au maximum la production de C02, si on élimine pas ce qui est vraiment nocif, la terre n'en sera toujours que moins vivable.

Il y a donc deux choses à prendre en compte si on veut bien faire :
-réduire le gaspillage abusif
-produire en polluant moins

Le premier ne demande pas d'efforts démesurés de la production elle-même, même si le blocage est immense par rapport au changement de type d'échanges dans la société que cela demande.
Il faut que les échanges locaux soient de nouveau privilégiés.
Il faut une relocalisation des entreprises, pour limiter les transports des marchandises.
C'est donc une inversion du processus de mondialisation actuel qui est nécessaire, d'où la difficulté.

Le second est ce qu'on connaît tous, il faut arrêter de produire toutes ces tonnes d'emballages publicitaires superflu, l'utilisation de ces produits toxiques qui nous empoisonnent nous et notre terre plus que les petites bêtes que l'on veut tuer avec alors qu'il y a des alternatives, pour l'agriculture, retour au bio par exemple avec production intelligente (certains types de plantes se protègent mutuellement contre ce à quoi elles sont fragiles) , les énergies alternatives peu polluantes et peu consommatrices d'énergie grise... etc.

On sait très bien quelles sont les véritables solutions, les pouvoirs en place ne veulent seulement pas les appliquer, car cela va à l'encontre du nouvel ordre mondial.

4.Posté par leo le 19/06/2009 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

....TOUT COMME LE MOTEUR HHO ( moteur a eau fonctionnant sur le principe de l'électrolyse de Stanley Meyer ) Paix a son âme .....

5.Posté par Arthur Gohin le 19/06/2009 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis content d'avoir signé cette pétition (quand elle en était à 20000 environ), je vois qu'elle va jouer un role.

6.Posté par bartuk le 24/06/2009 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Arthur: voilà une info qui renforce considérablement le poids et la crédibilité de cette pétition!

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires