Politique Nationale/Internationale

Mikhail Gorbatcthev fustige l'attitude indécente des Etats-Unis en Europe et dans l'espace postsoviétique


L'ex-président de l'URSS Mikhail Gorbatchev estime que les Etats-Unis agissent de façon indécente en Europe et dans l'espace postsoviétique.


Mercredi 7 Juin 2006


"Les nombreux événements en Europe et dans l'espace postsoviétique sont des facteurs de tension, mais nos amis américains agissent de manière inconvenante, pour ne pas dire plus", a déclaré Mikhail Gorbatchev au cours d'une conférence de presse tenue à Moscou dans le cadre du Congrès mondial des journaux.

L'ex-président soviétique a appris de la bouche de représentants américains que les Etats-Unis appréhendaient que Moscou veuille "rétablir son empire".

"Effectivement, ces appréhensions existent, mais elles ne sont pas fondées", a souligné M.Gorbatchev.

"Pour Mikhail Gorbatchev, en Union Soviétique, le niveau de compréhension était plus élevé que dans l'actuelle Union européenne. Il a cité en exemple le fait qu'il y a quelques années, au cours de l'examen du problème irakien au Conseil de sécurité de l'ONU, l'Europe s'était divisée en "nouvelle" et en "vieille" Europe.

"C'était une erreur", a-t-il souligné.

"Certains estiment aujourd'hui que la Russie s'est affaiblie et qu'il est plus avantageux d'entretenir des rapports avec les Américains, pourtant, il n'y a pas de divergences de principe entre les Russes, les Européens et les Américains", a déclaré Mikhail Gorbatchev.

Les parties "doivent coopérer aussi bien en Europe que dans l'espace postsoviétique", selon lui.

"C'est d'autant plus nécessaire que le monde change et que nous avons affaire à des défis communs à la sécurité, que nous sommes confrontés à la pauvreté et à la menace écologique globale", a ajouté Mikhail Gorbatchev qui s'est dit certain que le problème de l'absence de compréhension entre les pays serait surmonté.

"C'est une question de temps, nous en viendrons à bout, nous sommes optimistes", a fait remarquer l'ex-président de l'URSS.

"Bien que la Russie ait perdu son statut de superpuissance, c'est une grande puissance et elle est vouée à le rester", a souligné Mikhail Gorbatchev.

Ria-Novosti


Mercredi 7 Juin 2006


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires