PRESSE ET MEDIAS

Michel Drucker, le grand En-censeur


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Lundi 13 Juillet 2009

Michel Drucker, le grand En-censeur
AJM est un journaliste-blogueur. Il se présente comme un des plus redoutés, des plus lus et des mieux informés. Il est en tout cas un des plus réactifs et des plus éclectiques. Et semble réellement révérer la liberté d'expression.
Il vient de subir suffisamment de pressions pour faire retirer du site Agoravox un de ses articles, en l'occurrence un entretien avec l'écrivain Calixthe Beyala. On croit comprend que les dites pressions émanaient du clan Drucker.
En gros, Calixthe "accuse" l'animateur de ne l'avoir pas (fait) rétribuée, en qualité de "nègre" d'un livre d'entretien qui aurait réuni l'essayiste Régis Debray et l'animateur. À hauteur de 200 000 euros.
Devant les tribunaux, Calixthe Beyala a été déboutée de sa plainte. Mais a fait appel de la décision.
Elle revenait, dans l'entretien qu'elle accordait à AJM, sur ce procès. 

L'occasion pour le Gri-Gri, en plus de témoigner sa sympathie à AJM, de re-publier ici un article et un dessin parus dans le journal, le 19 avril 2007, à l'occasion de la parution de l'avant-dernier roman de Calixthe Beyala, L'homme qui m'offrait le ciel (Albin Michel). Roman dans lequel il était question d'une romancière africaine entretenant plus qu'une liaison avec l'animateur télé favori des Français...



La vengeance d’une Noire
Calixthe Beyala et Michel Drucker en Une des journaux. « Andela » et « François Ackerman », dans le roman, à peine autobiographique, L’homme qui m’offrait le ciel (Albin Michel) de la néo-Bayrouiste Calixthe. Comme dans tous les vaudevilles bourgeois, l’homme marié repart à la fin vers sa femme. La romancière, elle, vers son destin : raconter.
 
Dans le Journal du dimanche, quelques discrètes lignes. En Une de France Soir, une belle photo de Michel Drucker, en compagnie de Calixthe Beyala, au Fespaco de Ouagga. Le genre de photo qui ne montre rien mais qui dit tout. LA romancière africaine de France et LE Monsieur Dimanche familial télévisé. Rien de moins. On guette le blog de Morandini. Rien. Pourtant, il travaille à France Soir aussi… Etonnant. Même Voici y va de sa page (sacrée consécration, en passant).
Comme les autres : ils juxtaposent les éléments objectifs accréditant la thèse de la liaison, donc, entre une écrivaine africaine (Andela, dans le roman) et un présentateur superstar et marié (« François Ackerman », que, dans le roman, on reconnaît dans tous les restaurants…).
Dans L’homme qui m’offrait le ciel, il est souvent question de la famille de « François ». Comme dans la vraie vie de Michel Drucker. De son frère mort il y a peu, brillant, bien plus brillant que lui (la fausse modestie de la vraie vedette). De son éternelle assistante-complice-confidente : « Michelle ». Sorte de double littéraire. Qui pourrait ressembler à Françoise Coquet (« François » et « Françoise », bien joué), la complice réalisatrice que Drucker évoque presque aussi souvent que de Pierre Desgraupes (le mort qu’il aura fait le plus souvent parler à son propre sujet).

Ni lui ni elle ne souhaitent commenter ces articles. Elle, on comprend : le temps et les journalistes travaillent pour elle (la preuve, NDLR le 10 juillet 2009). Pour lui, en revanche, ça s’annonce plus épineux…
Imaginer Michel Drucker amoureux d’une négresse est plutôt sympathique. Mais le reste du portrait est peu amène. L’homme est lâche comme un mari bourgeois – il fera informer Andela de leur rupture par « Michelle ». Et quitte d’autant moins sa femme que c’est elle qui gère ses affaires, qu’on imagine toutes mises à son nom. Il est sujet à des crises de constipation (p.105). Radin (p.65, il ne laisse qu’un euro de pourboire au restau, cruelle Calixthe). Egocentrique (ne parle que de lui et de son travail). Mal dans sa peau (il conclut, p 213, un sms : « Signé un Blanc lâche comme les autres »). Zélé comme un converti à l’idée de lutter lui aussi pour la cause des noirs (dans le roman, il en reste aux mots). Capable de jouer (p.84) de sa célébrité pour éviter les amendes. En plus, il envoie autant de textos qu’un ado (ou que Bertrand Cantat).
Heureusement que c’est un roman. On n’aimerait pas apprendre que la vraie Madame Drucker, Dany Saval, serait capable d’empoisonner un chien pour faire revenir son mari, ou de vider sa carte bleue pour en faire accuser la maîtresse… Ce serait moche.
Calixthe aurait dû romancer davantage. Changer la fin. C’eût été beau, immoral et moral à la fois comme du Sacha Guitry : l’animateur préféré des Français divorçant de sa blonde décolorée pour une femme de couleur ! Quel impact sur les masses ! Plus fort qu’un nègre au JT de 20H !
Dessin - Waga  Texte - Grégory Protche


PS : cet article est paru dans le numéro 71 du Gri-Gri International, le jeudi 19 avril 2007.

PS 2 : à sa parution, Calixthe me fit savoir que je l'avais déçue. Elle me voyait très bien développer autour du thème de "l'Eros colonial". Moi aussi. Mais pas là.

www.legrigriinternational.com


Lundi 13 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par dido le 13/07/2009 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce michel drucker vaut pas un clou,en plus il raconte n' importe quoi à la télé,il invite des traitres, il se prend pour le président!!! normal c la meme tribu!!!
c pas lui dont le grand pere sioniste et travaillait avec les ss !!!
bonjour lemec que lesFrançais mettent en avant!!!allez drucker va te coucher va!!
je n' ose meme pas regarder ta prochaine emission avec l' armée de terre française
là où vous vous retrouvez tousavec Sarko qui est plus qu' une honte pour la France!!!!

2.Posté par Valentin le 14/07/2009 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il serait temps que ce guignol au tarin en quart de Brie dégage de l'étrange lucarne.

3.Posté par ForeverJah le 14/07/2009 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca fait des lustres que ce Michel Drucker sert la soupe dans son emission de beauf.. Il fait son leche-gamelle par ici, son leche-cul par la.. En plus, ce triste sire use de sa notoriété pour se procurer un permis de construire pour sa maison, sur un site interdit.. Je me demande comment les gens peuvent regarder son emission, c'est de l'encensement de A a Z.. A vous faire pleurer de rire ou de degout !!! Bref, a zapper et a oublier ce pauv' con..

4.Posté par Abdelghani le 15/07/2009 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il fallait le voir ce larbin avec toute sa clique de service...toujours les mêmes...dans l'émission < au coeur de l'armée française> ...devant des généraux tous contents de passer à la télé alors qu'il s'agissait d'un hold-up en direct de l'histoire de france!
Mais où est donc passée la guillotine ???
Et les français, les vrais se taisent et se font complices!
Ya plus de FRANCE...hélas !

5.Posté par Aigle le 15/07/2009 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et a ecouter Gerard Darmon ......les Criminels qui ont postulé pour allez casser du Bougnoule en Afghanistan , sont les meme qui ont ete fiers d'allez bouffer du VIET ET DE L'Algerien et qui ont VOTE UNE LOI ( rien que ca !!!) pour glorifier leurs actes criminels ...c'est à dire des "civilisés " qui "apportaient " leur civilisation " à des attardés mentaux barbares ..................Il en etait ZEMU le Mignooooooonnnn !!! ..0000000000000.............On l' a pas vu si ZEMU quand les TELES PASSAIENT DES IMAGES D'ENFANTS DECHIQUETES PAR CENTAINES QUE CE SOIT EN AFGHANISTAN , OU EN oalestine , en IRAK .......Ah !!! oui c'est des .....musulmans ......

6.Posté par rachidttoi le 15/07/2009 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est l'histoire d'un jeune bachelier qui rentrait chez lui pour poursuivre son super jeux vidéo en réseau.

Pendant trois heures il a joué avec ces copains de part le monde et en France sur des grand champs de bataille.

Maintenant il doit manger et maman l'appelle et au cours du repas maman dit:

Tu sais j'ai vu une belle émission hier sur l'armée de terre

Bien sur Maman a été charmer par les uniformes comme les jeunes filles avec les pompiers

Voilà le but de ce genre d'émission c'est toujours plus rassurant quant sa viens de maman et papa et si il insiste un peu il y a de grande chance que le petit bachelier ou étudiant s'engage !

Mais c'est aussi une réalité nous devons prendre nos responsabilités de l'Otan et tout ces jeunes ils vont faire quoi pour ceux qui vont aller sur le marché du travail pour la plus part
ANPE . On baisse les chiffres du chômages des jeunes en même temps double emploi, stratégique et politique

Bien Joué, si il y a des gens pour le faire c'est leur choix, moi j'ai pas le courage.

BON COURAGE A TOUS


7.Posté par Spyone le 15/07/2009 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour parler des gens des médias et connaissant quelques uns de ces sinistres corbeaux, ce comportement ne me surprend nullement. Cette sphère imbue d’artifices et inondée de fausses humilités, n'est composée que de tueurs gonflés de cynisme. Quand les jeunes premiers ou premières démarrent leur carrière, ils présentent souvent leur nouveau job comme un rêve de diamant...Mais ils finissent par réaliser à quel point ce milieu est pénétré par une crasse indélébile. Qu’aucun profane n’oserait s’en approcher tellement l’odeur en est nauséabonde...Oui même si parfois, ces acteurs vous apparaissent propres au travers de l’étrange lucarne, ils ne sont en fait que de vils escrocs qui ne servent que leurs bas instincts. Si l’on n’adhère pas à leurs principes, on ne dure jamais dans ce métier. Il faut partir faire autre chose. Donc les gens sensés finissent bien évidemment par quitter cet environnement malsain. Les autres récoltent ce qu’ils sèment. Les plus méritants dans l’ignominie parachèvent leur carrière comme ce pape risible du paf dominical, zélateur et fière de porter le manteau d’une extrême noirceur. Ils évoluent ainsi en permanence tels des prédateurs à l'affût d'une proie potentielle. Ces gens finissent par ailleurs par ne plus faire la distinction entre leur vie privée et leur vie professionnelle…L’autre que je ne nommerai pas a donc trouvé son salut dans la personne de Calixthe. Très fière de sa prise, il en a fait un festin de roitelet, éructant avec délectation son bonheur de l’avoir bien consommer, pour ne pas dire autre chose…
Quant à Calixthe…Il y aurait évidemment beaucoup de choses à dire…mais je préfère si l’occasion de la rencontrer devait à se présenter un jour, lui réserver mes commentaires en privé.

8.Posté par rachidttoi le 15/07/2009 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Spyone
Très belle plume !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires