Actualité nationale

Michel Boujenah bientôt Israélien ?


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 13:20 Macron, l'Otan et le "chaos mondial"



Panamza.com
Jeudi 8 Novembre 2018







« L'antisionisme, c'est la négation de NOTRE pays » a déclaré Michel Boujenah, l'humoriste qui veut « combattre » tout journaliste critiquant l’armée israélienne. La preuve en vidéo.

Le 07.11.2018 à 13h39

Surenchère de la part d'un célèbre saltimbanque dans l'adulation d'Israël –une société civile de plus en plus raciste et un régime de plus en plus fascisant, structurellement colonial et ségrégationniste, dorénavant suprémaciste.

En 2014, Panamza révélait les propos violemment hostiles de Michel Boujenah envers le chroniqueur Aymeric Caron, accusé d'avoir tenu des « propos antisémites » en raison de sa critique de l'armée israélienne.

En 2017, Panamza rapportait la participation de Boujenah -aux côtés de l'animateur Arthur et de l'extrémiste sioniste Arié Bensemhoun– à la soirée du Magen David Adom France, service d'urgence israélien accusé d'avoir rejeté tout don de sang en provenance d'Ethiopiens.


En mai 2018, Panamza soulignait sa célébration des 70 ans d'Israël en pleine phase de massacre de manifestants palestiniens par des snipers israéliens.


Le lundi 5 novembre, Boujenah, le natif de Tunisie qui ferma les yeux sur les exactions du clan Ben Ali (ce qui n'empêche pas l'ambassade tunisienne de Londres de lui prodiguer aujourd'hui son accueil), a radicalisé son engagement sioniste en assimilant tous les critiques structurels du régime de Tel Aviv à des "antisémites" et en laissant entendre qu'Israël est désormais "son" pays.







BONUS : en 2010, il collaborait déjà, comme en témoigne la vidéo suivante, avec la mouvance sioniste -via une soirée caritative organisée par la Fondation France-Israël de la militante anti-arabe Nicole Guedj.




Jeudi 8 Novembre 2018


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires