EUROPE

«Menace terroriste» contre le pape au Royaume-Uni : 5 arrestations


Dans la même rubrique:
< >


letitan
Vendredi 17 Septembre 2010

«Menace terroriste» contre le pape au Royaume-Uni : 5 arrestations
Cinq personnes ont été arrêtées vendredi à Londres pour «suspicion d'actes de terrorisme» en liaison avec la visite en cours du pape Benoît XVI, a indiqué la police britannique. A 05h45 du matin, cinq hommes âgés de 26 à 50 ans ont été interpellés dans le centre de la capitale «à la suite d'une information reçue par la police» pour «suspicion de commission, préparation et instigation d'actes de terrorisme». Ils ont été emmenés dans un commissariat du même endroit où «ils seront interrogés par des inspecteurs», a précisé Scotland Yard. Ils sont employés d'une société de nettoyage dépendant du groupe français Véolia. Selon la télévision SkyNews, il s'agirait d'Algériens, mais la police s'est refusée à tout commentaire sur leur nationalité, leurs motivations, et la nature de leur projet «terroriste». «De premières fouilles n'ont pas permis de découvrir de matériel dangereux», a ajouté un porte-parole, qui a refusé de préciser si la menace avait visé directement le souverain pontife, ou qui en était à l'origine. Le dispositif de sécurité autour du pape réexaminé «A la suite des arrestations, les arrangements effectués pour la sécurité du pape ont été passés en revue et nous sommes convaincus que les dispositions actuelles restent appropriées (...) L'itinéraire n'a pas été modifié. Il n'y a pas de changement dans le niveau de sécurité au Royaume-Uni», a ajouté la police. «Le pape est calme» et a «confiance dans la police, qui prend les mesures nécessaires», a affirmé le porte-parole du Vatican Federico Lombardi. Dans la matinée, le pape a participé à un rassemblement en plein air à Twickenham, au sud-ouest de Londres, devant 4000 élèves et 750 enseignants d'écoles catholiques. Dans l'après-midi, il doit s'adresser aux députés et Lords au palais de Westminster, le Parlement britannique. Puis il sera le premier pape à être accueilli au palais londonien de Lambeth, la résidence du chef des anglicans, par l'archevêque de Canterbury, Rowan Williams, pour une «visite fraternelle». Il pénètrera ensuite dans l'abbaye de Westminster, la prestigieuse église anglicane londonienne où se font couronner les souverains britanniques. Jeudi soir, le pape a célébré une messe en plein air devant quelque 60.000 personnes à Glasgow (Ecosse), au premier jour de sa visite historique en terre anglicane, placée sous le signe de la repentance à la suite des scandales des prêtres pédophiles. A plusieurs reprises, il était descendu de sa «papamobile» pour aller au devant la foule


Vendredi 17 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par AS le 17/09/2010 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une souce angalise m'a appele ce matin vers 8h30 pour me confirmer que le gouvernement francais a demande a ce que ces algeriens soient arretes, envoysn toujours par leurs pantins algeriens d'alger des faux dossier pour faire monter la sauce... guerre isalm-chretiente.... c'est signe france-israel ...sin on fait la correlation avec tewfik et l'operation du niger... cqfd

2.Posté par Dan le 19/09/2010 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fausse alerte à la bombe à la tour Eiffel,menace terroriste contre le pape,c'est quoi la suite du feuilleton à suspense écrit par les auteurs du NOM.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires