Conflits et guerres actuelles

Menaçant l’ordre mondial, USA et Israël veulent reconstituer leurs stocks d’armes nucléaires


C’est un peu comme si le monde était devenu un endroit plus dangereux...

Anthon y DiMaggio - Truthout


Anthon y DiMaggio
Mardi 20 Juillet 2010

Obama et Netanyahu le 6 juillet à la Maison-Blanche. (Reuters)
Obama et Netanyahu le 6 juillet à la Maison-Blanche. (Reuters)

Un récent article du quotidien israélien Ha’aretz fait état d’un engagement des Etats-Unis dans un processus de renforcement du stock d’armes nucléaires d’Israël. L’information, publiée ces derniers jours, est tirée de la radio de l’armée israélienne, et évoque un document secret traitant de la coopération nucléaire entre les dirigeants US et israéliens (1). Israël n’a pas signé le Traité de non-prolifération (TNP), ce qui signifie que, théoriquement, il ne peut violer les règles internationales issues du TNP en matière de développement et de reconstitution des armes nucléaires, en dépit des efforts déployés depuis longtemps par la communauté internationale pour créer « une zone exempte d’armes nucléaires » au Moyen-Orient.

Une partie de la crainte de ceux qui prônent l’abolition du nucléaire au Moyen-Orient vient du fait que les Etats-Unis acceptent d’envoyer des matériels nucléaires - issus de leurs propres centrales nucléaires civiles - en Israël, tout comme ils l’ont fait pour l’Inde, autre pays qui refuse de signer le TNP.

Les gouvernements Obama et Netanyahu cherchent à cacher le mépris qu’ils portent à l’abolition du nucléaire en réclamant la « non-prolifération » au Moyen-Orient pendant que, simultanément, Israël boycotte les discussions de New-York (la conférence de 2010 sur le TNP) sur la nécessité d’un Moyen-Orient « exempt de nucléaire » (2). La « non-prolifération » dans ce contexte peut se comprendre comme ne s’appliquant qu’à d’autres pays, comme l’Iran, qui sont depuis longtemps la cible des planificateurs militaires US et israéliens.

Les gouvernements Obama et Netanyahu ont récemment annoncé qu’ils s’opposeraient à toute tentative visant à prendre Israël pour cible dans les négociations pour un Moyen-Orient « exempt d’armes nucléaires ». Le problème avec cette annonce est qu’Israël est justement le seul pays au Moyen-Orient à l’heure actuelle à posséder l’arme nucléaire. A la lumière de cela, toute volonté d’empêcher qu’Israël soit « pris pour cible » est inévitablement un obstacle sur la voie du désarmement nucléaire dans la région.

Israël et les Etats-Unis insistent beaucoup sur les tentatives prétendues de l’Iran pour développer l’arme nucléaire. Cette campagne de propagande semble devoir porter ses fruits à la lumière de l’annonce récente de l’Iran qu’il prévoyait l’ouverture en septembre d’une centrale nucléaire dans le sud du port de Bushehr (3). Les officiels US et israéliens affirment que l’Iran est en train d’enrichir de l’uranium dans le cadre d’un programme nucléaire civil, tout en utilisant secrètement son stock d’uranium au développement de l’arme nucléaire. Ceux qui lancent de telles affirmations sont incapables d’expliquer pourquoi l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA) - en plus des estimations des renseignements nationaux états-uniens - n’a réuni aucune preuve d’un développement d’arme nucléaire en Iran, en dépit des inspections innombrables par les observateurs internationaux (4). Ceux qui prétendent que l’Iran représente une menace sont tout aussi incapables d’expliquer pourquoi les inspecteurs n’arrivent pas à découvrir la moindre preuve que l’Iran produirait de l’uranium hautement enrichi (d’une qualité suffisante pour développer une arme nucléaire), à part qu’il produit de l’uranium faiblement enrichi, utilisable par des centrales nucléaires (5).

Malgré les objections ci-dessus, la campagne de propagande américano-israélienne a réussi à occulter le franc mépris d’Israël et des Etats-Unis pour le désarmement nucléaire. Il faut rappeler que les USA ont ouvertement violé le TNP en fin d’année dernière en annonçant qu’ils extrairaient du plutonium de leurs propres réacteurs nucléaires pour créer une nouvelle génération d’armes nucléaires (Pour plus d’informations voir l’article original).

Selon un récent sondage de Fox News, d’avril 2010, 65% des Etats-uniens sont d’accord pour que « les Etats-Unis agissent militairement afin d’empêcher l’Iran de produire des armes nucléaires » (6). Soit une augmentation de 4% depuis septembre 2009. Fin 2009, un sondage CNN révélait le taux incroyable de 88% d’Etats-uniens qui croyaient que l’Iran était en train de développer l’arme nucléaire (+ 27% par rapport à décembre 2007 (7). De même, un sondage du Centre des Etudes iraniennes à l’université de Tel-Aviv montrait que 81% des Iraniens pensaient que l’Iran allait développer une arme nucléaire, sondage effectué mi-2009 (8).

Les récentes révélations qu’Israël se dirige avec l’aide américaine vers la reconstitution de son programme nucléaire sont ignorées par la presse US. Dans le même temps, les efforts des Etats-Unis pour développer leur propre stock nucléaire sont complètement occultés, en dépit de l’obsession tant des USA que d’Israël avec les armes nucléaires fictives de l’Iran. L’administration Obama et les médias de masse sont en train de promouvoir une version falsifiée qui représente les USA comme engagés dans la transparence et le désarmement nucléaires, et leurs ennemis dans l’opposition à de telles pratiques. Cette stratégie n’est nulle part plus évidente que dans les attaques continues de l’administration Obama contre la « menace nucléaire » de l’Iran, menées parallèlement aux annonces d’Obama pour un nouvel engagement dans « la transparence nucléaire ». Plus explicitement, l’administration Obama a rendu public le nombre total (jusqu’ici confidentiel) d’ogives nucléaires opérationnelles US existant aujourd’hui - et qui se monte à un peu plus de 5 000 (9). Bien que cette dernière démarche aille dans le bon sens en ce qu’elle attire l’attention sur le stock massif des Etats-Unis, elle s’accompagne avec cynisme d’une autre annonce, discrète celle-ci, du Département de l’Energie (faite initialement en septembre 2009), que les USA se préparent à développer une nouvelle génération d’armes nucléaires, au lieu de s’orienter vers le désarmement nucléaire comme l’exigent les dispositions du TNP (10).

L’administration Obama lance des affirmations orwelliennes comme quoi elle agit pour le désarmement - alors qu’en réalité elle fait tout le contraire en reconstituant son arsenal vieillissant. Dans le même temps, Obama diabolise des nations étrangères comme l’Iran, alors que les inspecteurs internationaux et même les agences de renseignements US admettent que ce pays ne développe pas l’arme nucléaire (au moins d’après toutes les informations disponibles).

La secrétaire d’Etat Hillary Clinton a déclaré après la publication de l’administration sur le stock nucléaire US, « Nous pensons qu’il est dans l’intérêt de notre sécurité nationale d’être transparents autant qu’il nous est possible de l’être à propos du programme nucléaire des Etats-Unis... Ce qui est important, c’est que les Etats-Unis ne vont plus laisser les autres pays dans l’ignorance. » (11). De telles déclarations sont pour le moins non sincères, au moment où les USA décident de réactualiser leurs armes jugées obsolètes, et que la moindre information à ce sujet est absente de la presse. Au lieu de cela, les lecteurs sont soumis aux informations d’Associated Press qui prétendent que l’administration Obama est « sérieuse à propos de l’arrêt de la propagation des armes atomiques et de la réduction de leur nombre. » (12).

(JPG)
Réacteur de Bushehr en cours de construction, et qui devrait être opérationnel en septembre.
(AFP)

La focalisation US sur un programme d’armement nucléaire non existant en Iran fait fureur dans les médias US. Selon une recherche exhaustive de la base de donnée Lexis Nexis, les mots « Iran » et « armes nucléaires » sont apparus dans près de 1 000 articles du New York Times, The Washington Post, ABC, NBC, CBS, CNN, Fox et MSNBC, de janvier à juin 2010. En revanche, le programme « de modernisation du Complexe » que les Etats-Unis ont eux-mêmes annoncé publiquement - et auquel ils ont affecté 55 milliards de dollars pour l’exploitation de mines de plutonium et celle d’uranium enrichi à partir des centrales nucléaires existantes pour les utiliser dans des ogives nucléaires (13) - ce programme n’a pas mérité d’être cité une seule fois dans les médias susnommés de septembre 2009, quand le programme a été annoncé pour la première fois, à juin 2010, peu après l’annonce d’Obama de son engagement renouvelé pour la « transparence » et le « désarmement » nucléaires.

Il est troublant de voir le projet US pour la production d’armes nucléaires totalement censuré dans le discours public. Obama a juré de « rechercher la paix et la sécurité dans un monde sans armes nucléaires ». Les projets du Département de l’Energie trahissent de la façon la plus claire cette promesse, et vont à l’encontre des obligations qu’ont les USA en vertu du TNP de conduire le désarmement nucléaire des Etats-Unis, et non leur réarmement. Il n’est pas surprenant que le monde des médias US ne tienne pas compte de cela, considérant que les journalistes américains sont fortement tributaires des sources officielles pour leurs articles et étant donné que les journalistes voient la politique étrangère US comme bienveillante et humanitaire dans son intention. En ne voulant pas voir le mépris des Etats-Unis pour la non-prolifération, les médias garantissent que les Américains vont rester dans l’ignorance de l’engagement éhonté de leur pays pour une politique de puissance, aux dépens de la sécurité et de la stabilité mondiales.


Notes

1) Barak Ravid et Reuters, Rapport : un document secret révèle un partenariat nucléaire israélo-américain, Ha’aretz, 8 juillet 2010

2) Mark Weiss, Israël pour le boycott du projet de Moyen-Orient exempt de nucléaire, Irish Times, 31 mai 2010

3) DPA, L’Iran annonce que la centrale nucléaire de Bushehr sera prête en septembre, Ha’aretz, 7 juillet 2010

4) Sylvia Westall, Rien ne montre que l’Iran recherche l’arme nucléaire : la nouvelle direction de l’AIEA, Reuters, 3 juillet 2009 ; Mark Mazzetti, D’après les USA, l’Iran a terminé ses travaux pour l’arme atomique, The New York Times, 3 décembre 2007

5) BBC, L’Iran prétend à une production d’uranium mieux enrichi, BBC, 24 juin 2010

6) Pour les chiffres fournis à l’opinion publique iranienne, voir le collecteur de sondages, Polling Report

7) Ibidem

8) Djallal Malti, Israël garde un œil inquiet sur les troubles en Iran, AFP, 24 juin 2009

9) AP, Les USA dévoilent les détails de l’inventaire de leurs armes nucléaires, Foxnews.com, 3 mai 2010

10) Matthew Cardinale, L’agence nucléaire US pousse à la production d’une nouvelle bombe, Truthout/Inter Press Service, 30 septembre 2009

11) AP, Les USA dévoilent les détails de l’inventaire de leurs armes nucléaires, Foxnews.com, 3 mai 2010

12) Ibidem

13) Matthew Cardinale, L’agence nucléaire US pousse à la production d’une nouvelle bombe, Truthout/Inter Press, 30 septembre 2009



traduction : JPP

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=9115 http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=9115



Mardi 20 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par Marion le 20/07/2010 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les règles internationales ont été balayés, le monde est devenu un immense terrain de bataille, où chaque nation peut se retrouver en guerre par le simple fait qu'Israël le décide et le désigne comme l'ennemi du monde, en le montrant du doigt, c'est à ce moment là que la grande racaille étasunienne vient faire son cow boy et agresse une nation souveraine et non belliqueuse, c'est tout simplement comme cela qu'éclatent les guerres aujourd'hui,

Le greffon décide, et le gros bœuf s'exécute

Car c'est quoi toutes ces guerres :

* Irak les ADM (Colin Powell n'a pas eu peur du ridicule avec sa fiole à urine)
* Afghanistan le 11/09 (Il faudra qu'un jour on comprenne cette histoire du 11/09)
* le Liban (les ressources d'eau et autre très interessantes pour le greffon)
* et maintenant l'Iran pour son indépendance au nucléaire civile, un état qui a signé le TNP qui se plie aux règles, alors qu'un état voyou dont on arrête pas de nous vanter "la démocratie" c'est armé jusqu'aux dents, depuis des années et stocké des têtes nucléaires qu'elle a voler à la France

C'est ça les règles internationales, c'est surtout ne pas être faible et l'Iran a bien raison de ne rien lâcher

des milliers d'autres d'exemples on pourrait aligner mais trop épuisant

Le dernier en date celui là Français, notre footballeur Ribery en garde à vue, parce qu'il a couché avec une prostitué dont il ne connaissait pas la particularité d'être mineur, comme si on devait lui faire payé sa conversion à l'Islam

Alors qu'on nous a rabâché que Polanski un génie juif, avait lui le droit de violer, de droguer et sodomiser une mineur de 13 ans, simplement parce qu'il avait connu la Shoah, qu'il a mis en scène des œuvres d'arts cinématographiques, et qu'il avait un comité de soutien prestigieux (BHL, F.MITERAND, Etc...)

Les règles de la morale ont foutues le camp aussi

2.Posté par Aigle le 20/07/2010 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et sais tu , Marion , ce qu'OSE declamer le super cretin sionistonazi qui fait OFFICE de Secretaire du Conseil national de Securité US , c'est à dire le CHEF REEL D'OBAMA ???

Sans rire il declare que le PEUPLE IRANIEN EST UN BON PEUPLE QUI A UNE HISTOIRE MILLENAIRE et qui est surtout ami des BOUSEUX SUPER CRETINS , Mais que son Gouvernement lui veut du mal et le Conduit vers une catastrophe .......Rien que ca !!!!!...ILS OSENT LES CRETINS ....ILS OSENT ......parce que des BOUGNOULES LEUR ONT PERMIS DEPUIS PLUS DE 70 ANS DE CONSIDERER CE QUI EST BON OU PAS POUR EUX .........Pour eux !!!!! pas pour les peuples arabes et musulmans ......Ces Gangrénés du Cervelas n'arrivent pas à sortir d'Hollywood pour regarder un Peuple d'hommes debout leur Ch......sur leur gueule de debiles mentaux

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires