Croyances et société

Medical-terreur


SIDA imposture
La cuisine diabolique des croyances
(Un bien-portant est un malade qui s’ignore.)
http://www.echofrance119.blogspot.com/


echofrance@hotmail.fr
Lundi 9 Juillet 2007

Le complot des blouses blanches et des soutanes

Messieurs les bénéficiaires de la loi 1905,

Cesser un peu de nous parler du régime Nazi et balayez devant votre porte !


**************************************************************
Qu’elle soit cérébrale ou matérielle,
la misère est le fondement de la société de l’argent !
(Le malade, l’industrie première.)

TOUT LE MONDE IL EST BEAU !

TOUT LE MONDE IL EST MALADE.

Une population malade est une population soumise.

**************************************************************




LA "CUISINE" DIABOLIQUE

DES CROYANCES

Le complot des blouses blanches et des soutanes




À trop bien voir l’imaginaire,
On ne distingue plus le palpable.



La manipulation de la foule
La propagation d'une épidémie fait partie des moyens "scientifiques" dont use un Pouvoir. Ces moyens contrôlent, manipulent et asservissent les foules.

Une épidémie peut être vraie ! Elle peut être aussi un montage orchestré par l'ensemble des médias et, des colporteurs d’intox.




LA RECETTE MIRACULEUSE
(de l'amère médecine)


I)- Fabriquer un amalgame (un ensemble).
Donner un seul nom de "maladie" à diverses causes de mortalités. (Causes sans liens entre elles, bien sûr).

Pour ces diverses mortalités, les vraies causes ne sont connues que du seul Pouvoir. (Le public étant maintenu dans l'ignorance.)


II)- Lier l'ensemble par un mot mythique.
Mot magique à caractère imaginaire qui, sans jamais expliquer ni démontrer, fait tout comprendre à des gens qui n'ont pas besoin de savoir.


III)- Faire glisser l'ensemble pour amalgamer l'acte hétérosexuel (l'acte procréateur) aux causes de mortalités.


IV)- "Psychoser" la foule et, attendre. (1)
Attendre le client qui obéit à tout ce qui ressemble à une autorité. (2)




Les moyens de la domination


Les journalistes, les curés, les enseignants :
- Saturer la foule de dérives émotionnelles ;
- Enniaiser le public en l'inondant d'affirmations abstraites ;
- Condamner le public à ignorer les réalités palpables.
(Les individus ne doivent jamais accéder à la capacité critique. Ils n’ont besoin que de croire, et de répéter. C’est simple !) (3)


1) La psychose pour intervenir sur les habitudes (sexuelles) de la foule :
- Par l'abandon de la contraception (au profit du préservatif), la psychose aboutit à une surchauffe de natalité.
(Le préservatif n'est pas un contraceptif et, il n'est jamais utilisé à 100%.)

La surnatalité nourrit le pouvoir.
L'accroissement de la démographie de la misère renforce la puissance du Pouvoir.


2) Ce n'est pas à n'importe qui, qu'un médecin peut annoncer (sans rire) à un bien portant qu'il est mourant. Qu'il doit se soigner ! Sachant que les symptômes de la maladie n'apparaîtront qu'après le début des soins. (Si début de soins, il y a.)


3) Qu'ils soient journalistes, curés, enseignants, pseudo-intellectuels, faux militants bénévoles, les professionnels de l'intox portent le discours de l'ignorance, du mensonge, de la démission.


L'honnêteté sature les ondes radio :
- N'ayant pour seul support que son "émotionnel infantile", une niaise qui récite en "parlant du nez" avec si possible, un "cheveux sur la langue" et, une "carotte dans le derrière", fait une commentatrice d'actualité d'une "parfaite honnêteté".


Toute relation avec une "pandémie" largement médiatisée, serait purement volontaire.




La pensée nécessite les moyens de la réflexion.
Croire, évite de réfléchir.


Les virus imaginaires se transmettent par la bave des journalistes, des curés et des enseignants.


**************************************************************

Le virus machin

Un virus est un mot de cinq lettres qui permet de tout faire comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir.
L’objectif est d’inciter les femmes à abandonner l’usage de la contraception au profit du préservatif.
Pour la France, l’abandon de la contraception, c’est 100 000 procréations non désirées chaque année (certainement beaucoup plus).
Si un bon nombre de ces procréations se termine par un avortement, en revanche, un grand nombre aboutit aussi à produire des bons et généreux cas sociaux. Ces généreux cas sociaux qui régalent la Finance fasciste.

La Finance fasciste (la finance des Curés) vit de la misère qu’elle produit. (La misère et les malades sont des éléments incontournables pour accéder à l’argent public et social, mais aussi aux dons et donations privés.)

Pour installer le virus machin imaginaire dans les têtes, l’industrie du médicament (asservie aux curés) n’a pas hésité à empoisonner, à travers le monde, des millions de personnes avec de faux médicaments.
Cela ne s’est ni passé il y a cinquante ans, ni il y a cent ans, ni même il y a dix siècles.
Cela se passe aujourd’hui, à la vue de chacun, dans l’approbation générale.
Ceci dit, quand on croit aux dieux imaginaires, on croit pareil au virus imaginaires.
La Finance fasciste ne se trompe pas de cible.


**************************************************************

Grippe aviaire
http://www.bickel.ouvaton.org/article.php3?id_article=23

Sida, Imposture
http://www.bickel.ouvaton.org/article.php3?id_article=20

**************************************************************


CONQUISTADOR SPACE
http://conquistador-space.over-blog.fr/


LES MYTHES MYTHIQUES
http://www.mythes-mythiques.blogspot.com/

Les Mots mythiques
http://www.mythes-mythiques350.blogspot.com/


ÉCHO FRANCE
La lucidité est comme la lumière qui agresse les aveugles.
http://www.echofrance.blogspot.com/


MONDE HYPOCRITE
http://www.mondehypocrite.blogspot.com/


L'EURO INJUSTICE
http://www.euro-injustice.blogspot.com/

echofrance@hotmail.fr

06 15 58 74 15

.



Lundi 9 Juillet 2007


Commentaires

1.Posté par Gilles COUTURIER le 10/07/2007 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le propre de notre époque est de promettre le " serment d'Hypocrate " à vingt cinq ans, et de pratiquer progressivement l'hypocrisie. C'est bien plus rentable.

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires