Palestine occupée

Mechaal : la réconciliation interpalestinienne est soumise au veto américain


Le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal a réitéré dimanche à Damas la volonté du Mouvement de parvenir à une réconciliation interpalestinienne .
Toutefois, il a souligné que cette réconciliation est soumise au veto américain dans le but d’affaiblir la position du Hamas dans les négociations interpalestiniennes !


Lundi 24 Mai 2010

Mechaal : la réconciliation interpalestinienne est soumise au veto américain

Meshaal a déclaré à des journalistes réunis à Damas  que « des dirigeants arabes et européens lui ont rapporté les propos de l’Envoyé spécial américain au Moyen-Orient Georges Mitchell selon lesquels  les Américains ne permettront pas une  réconciliation que si le Hamas se soumet aux conditions du Comité de Quartet sur le Moyen-Orient notamment la reconnaissance de l’entité sioniste  et la renonciation à la résistance.»
Mechaal a jugé la reprise des négociations comme « inutiles car elles donnent la couverture à l’entité sioniste pour réaliser son agenda aux dépend des droits et du peuple palestinien, indiquant que la réconciliation nationale a été complètement ignorée en faveur des négociations avec l’ennemi sioniste » .
 
Le responsable du Hamas a affirmé  que « son mouvement ne cherche pas la guerre mais que l’occupation menace de lancer une offensive contre la bande de Gaza mais qu’elle attendait  le feu vert américain, soulignant que les résistants palestiniens sont prêts à faire face à toute agression sioniste ».
 
«Le Hamas tente d'améliorer les relations avec tous les pays du monde, sauf avec l’occupation israélienne qui poursuit ses violations et ses crimes contre le peuple palestinien, en violant nos droits légitimes et nos lieux saints», a précisé Mechaal, ajoutant que son mouvement refuse tout état palestinien non souverain, non viable ou non indépendant.
 
Mechaal a réaffirmé que son mouvement s’attache à la politique de la résistance, au respect des intérêts suprêmes de son peuple, en indiquant que des initiatives et des efforts ont été tentés pour parvenir à une réconciliation nationale, mais les ingérences étrangères qui soutiennent les agendas de l’occupation ont paralysé tous ces efforts.
 
 
Par ailleurs, Khaled Mechaal a estimé que cette période nécessite une décision arabe courageuse pour lever le blocus sioniste imposé injustement contre les habitants de la Bande de Gaza, depuis plus de 4 ans, tout en saluant le geste symbolique et humanitaire de la flotte «Liberté» qui refuse l’embargo injuste de l’occupation israélienne.
 
Mechaal a appelé les pays du monde et leurs dirigeants à se révolter contre les pratiques sauvages de l’ennemi israélien.
 
«Les pays arabes auraient dû prendre, avant la Russie, une décision courageuse pour briser le blocus, mais que  celui qui croit que le blocus va affaiblir la volonté du peuple palestinien se trompe vraiment», a souligné Mechaal.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=138965&language=fr http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=138965&language=fr



Lundi 24 Mai 2010


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires