Palestine occupée

Mechaal : Les négociations sont illégitimes et s’organiseront selon les pressions américaines

Appelant à combattre l’occupation et à refuser les ordres de l’autorité



Mercredi 25 Août 2010

Mechaal : Les négociations sont illégitimes et s’organiseront selon les pressions américaines

« La reprise prévue des négociations directes de l’autorité palestinienne avec l’ennemi occupant israélien est en violation de la légitimité nationale, et se dérouleront sous l’obligation et le document d’attraction américaines, et non pas sous une base d’une décision palestinienne ou arabe », a affirmé le chef du bureau politique du Hamas, M. Khaled Mechaal.

Lors d’une fête du rupture du jeûne, organisé par le Hamas au nom des journalistes, à Damas, le mardi 24/8, Mechaal a souligné que la décision du comité exécutif qui n’a pas atteint le quorum, n’est qu’une soumission à l’ordre de Washington, précisant que tous les « modérés palestiniens ont refusé cette démarche politique, ainsi la majorité des élites dont 11 factions palestiniennes.

« Le groupe d’Oslo (le  groupe négociateur palestinien de Ramallah) est totalement isolé au niveau des chiffres et de positions. Il n’a pas de légitimité, car il s’est soumis aux américains et ne parie plus à son peuple. Il cherchait sa légitimité de l’étranger. Il renonçait à ses conditions et ses exigences en soumettant à la direction américaine en adoptant son veto contre la réconciliation nationale », a ainsi insisté Mechaal en contestation contre la stratégie irresponsable et non patriotique du groupe de Ramallah présidé par l’ex-président Mahmoud Abbas.
 
Mechaal a attiré l’attention du fiasco de la politique des négociations inutiles, indiquant aux grands dangers commis par le feu vert de l’autorité palestinienne, affirmant que Benjamin Netanyahu n’avait pas le courage d’annoncer la reconnaissance de la judaïté de son entité sioniste que suite de la faiblesse de la direction de l’autorité palestinienne.

« Si les négociations aboutissent, c’est qu’elles auront réussi selon les normes israéliennes et qu’elles auront liquidé la cause palestinienne. Ils vont nous concéder quelques morceaux des terres de 1967. Ils vont dessiner les frontières comme ils le voudront et ils vont confisquer notre souveraineté », a déclaré M. Mechaal dans un discours ce mardi à Damas.

Mechaal a appelé Hosni Moubarak, le président égyptien, et le roi Abdallah de Jordanie « à pas soutenir ces négociations, qui sont rejetées par les Palestiniens ».

« Les résultats de ces négociations seront catastrophiques pour les intérêts et la sécurité de la Jordanie et de l’Egypte. »

Moubarak et le souverain jordanien ont été invités à Washington pour participer à un sommet le 2 Septembre, au cours duquel Israël et l’Autorité palestinienne doivent reprendre des négociations directes pour la première fois depuis 20 mois.

Le leader du Hamas a mis en garde contre les vrais dangers de la reprise des négociations, critiquant le communiqué du Quartet, confirmant que Hillary Clinton était tout à fait claire lorsqu’elle a ignoré les conditions palestiniennes et maintenu les conditions israéliennes.

« Nous sommes devons un étrange recul et un changement choquant de références »
 
Mechaal a appelé à une référence palestinienne et arabe pour le compromis des négociations, surtout après leur fiasco en manque de feuilles vigueurs, en indiquant à la liquidation de la question palestinienne durant cette étape de faiblesse palestinienne et arabe, avertissant des agendas très dangereux israéliens appuyés par la direction américaine.

En instant sur la légitimité de la question palestinienne et ses dimensions nationales, arabes et islamiques, Mechaal a appelé à l’adoption d’une stratégie nationale de référence et d’alternance qui se base sur la résistance, l’acquisition aux feuilles de force et la diversification des choix, la réparation des institution de l’Olp,  l’unité et le renforcement des factions palestiniennes et notre nation sur cette nouvelle stratégie.

« Notre affaire est celle face à l’occupation et notre projet est celui de la résistance nationale. Nous n’aurons plus besoin que cela, il faut une tactique, une manoeuvre diplomatique et la diversification de choix, mais au profit de cette stratégie et non plus à son encontre », a également souligné le haut leader du Hamas.

En effet, Mechaal s’est pris fortement contre les pratiques oppressives, agressives et irresponsable, en faveur de l’ennemi occupant,  de l’autorité palestinienne en Cisjordanie qui effectue les agendas sionistes en imposant des restrictions étranges et injustes contre les palestiniens, dans les lieux saints, aux mosquées, contredisant au  droit libre religieux, interdisant l’appel à la prière et la citation du courant, arrêtant les résistants « hommes et femmes » qui ont dépassé les centaines de détenus dont des Imams.

« Le projet de l’ennemi occupant pour la liquidation de la question palestinienne débutera de la Cisjordanie, elle est la cour du conflit et celle de liquidation, donc l’échec de ce projet doit commencer d’ici », a insisté Mechaal en s’adressant aux Cisjordaniens en les incitant à combattre les criminels occupants sionistes et de s’attacher à leur résistance nationale.
Mechaal a ainsi indiqué qu’il n’y a pas de nouvelle pour la réconciliation nationale, suite du veto de George Mitchell et l’abandon d’Abbas, en saluant toute initiative ou tout effort pour la réalisation de l’entente nationale, confirmant aussi que la procédure de l’occasion d’échange des captifs à l’encontre du soldat israélien, Gilad Chalit n’a pas témoigné aucun avantage car Netanyahu a retourné sur l’avant dernière proposition que le médiateur allemand  a tenté de nous convaincre d’accepter la dernière proposition de Netanyahu ce qu'on a refusé, car le Hamas insiste sur ses exigences bien déterminées.

http://www.palestine-info.cc/fr/ http://www.palestine-info.cc/fr/



Mercredi 25 Août 2010


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires