Palestine occupée

Mechaal : Les négociations de la Syrie avec les Sionistes n'effrayent pas la résistance



Jeudi 17 Juillet 2008

Mechaal : Les négociations de la Syrie avec les Sionistes n'effrayent pas la résistance
Le président du bureau politique du mouvement du Hamas a affirmé que la résistance palestinienne existe dans les territoires palestiniens et obtient sa force à travers sa religion et sa croyance en la justice de sa question, et il a déclaré que les négociations de la Syrie avec les Sionistes ne font que du tort à la résistance. Mechaal a dit que la résistance palestinienne est forte malgré tous les défis. Il a déclaré que le mouvement du Hamas existe dans les territoires palestiniens, et qu'en conséquence, "nous ne craignons pas les négociations de la Syrie avec l'entité sioniste". Il a souligné que le président syrien Bashar Al-Asad a affirmé personnellement qu'il n'acceptait pas de transformer le Golan en une catastrophe pour la Syrie. D'autre part, le porte-parole du mouvement du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a considéré que les rumeurs parlant d'une demande syrienne de transfert au mouvement du Hamas pour que son bureau passe de Damas à Beyrouth sont des mensonges, et il a ajouté que l'occupation publie ces nouvelles pour frapper les relations du mouvement du Hamas avec la Syrie.

Bahr : Le monde cherche à frapper la résistance pour briser les principes du peuple palestinien

Le président du conseil législatif palestinien par intérim Dr. Ahmed Bahr a dit que tout le monde cherche à frapper la résistance et à mettre un terme aux principes du peuple palestinien.

Ces déclarations ont eu lieu lors d'une rencontre populaire organisée lundi soir, le 14/7, par le département des relations générales du mouvement du Hamas dans la zone d'Al-Toufah et à Al-Daraj, pour discuter des derniers développements politiques et sécuritaires sur la scène palestinienne.

Dans son discours, Bahr a affirmé que le mouvement du Hamas a rassemblé la résistance et la participation politique et a gardé les principes pour obtenir la victoire et la libération, et il a déclaré que les ennemis et toutes les autres forces du monde se sont regroupés pour frapper le mouvement du Hamas et mettre fin à son projet islamique.

Il a ajouté que le monde travaille pour mettre un terme aux principes du peuple palestinien, parce qu'il marche sur le droit chemin. Il s'est alors interrogé : "Pourquoi veulent-ils la suppression du conseil législatif et du rôle de ses membres ? Il est clair qu'ils veulent frapper le conseil législatif et le système politique palestinien".

Il a affirmé que le conseil législatif a cassé ce complot lorsqu'il a obtenu les procurations des députés captifs dans les prisons sionistes.

Bahr a parlé de l'accalmie, disant que l'entité sioniste a demandé l'accalmie parce qu'elle a pensé que sa sécurité est menacée.

Mechaal : Les négociations de la Syrie avec les Sionistes n'effrayent pas la résistance

Le gouvernement de Haniyeh : L'occupation transgresse les engagements de l'accalmie

Le gouvernement d'unité nationale dirigé par Ismaïl Haniyeh à Gaza a souligné l'importance de mettre fin au sévère blocus imposé injustement par les forces de l'occupation israélienne contre la bande de Gaza et d'ouvrir tous les passages pour faire entrer les marchandises selon les engagements de l'accalmie.

Dans sa réunion hebdomadaire sous la direction du premier ministre Ismaïl Haniyeh, le gouvernement a considéré, hier mardi 15/7, que l'entrée d'une petite quantité de marchandises seulement par les autorités de l'occupation représente une transgression des engagements de l'accalmie.

Il a remarqué que l'ouverture du passage de Rafah est une nécessité pour les citoyens palestiniens.

Le gouvernement a discuté des moyens de distribuer des matières nécessaires parmi les citoyens pour sauver les citoyens.

Dans un communiqué publié à la fin de la réunion et dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, le gouvernement a fortement condamné les pressions pratiquées par l'entité sioniste et d'autres parties pour empêcher l'envoyé du quartet international, Tony Blair, de visiter la bande de Gaza pour voir les pratiques sionistes contre la Bande et les résultats du blocus sioniste contre les citoyens palestiniens.

Le gouvernement a également critiqué la décision du tribunal criminel international d'arrêter le président soudanais Omar Hassan Al-Bashir.

Le gouvernement a également discuté de plusieurs questions dont la campagne des forces occupantes contre les citoyens palestiniens en Cisjordanie.

Haniyeh : Les Sionistes doivent savoir qu'ils vont payer le prix fort pour l'échange de prisonniers

Le premier ministre du gouvernement d'unité nationale Ismaïl Haniyeh a affirmé que l'opération d'échange de prisonniers entre le Hezbollah et l'entité sioniste représente une grande victoire pour la patience et la volonté libanaise.

Lors de sa visite à la maison d'Oum Jabtr Weshah, la femme palestinienne qui a gardé le captif libanais Samir Al-Qintar, pour la féliciter de sa libération, Haniyeh a dit, mercredi 16/7 : "Aujourd'hui est une grande journée dans laquelle nous témoignons d'une grande victoire avec la libération de captifs et de corps des martyrs, avec la libération de Samir Al-Qintar qui a passé 30 ans dans les prisons sionistes pour la Palestine, et avec Dala Al-Maghrebi, qui est tombé en martyre avec dignité".

Haniyeh a précisé l'importance de l'attachement aux captifs et de travailler pour les libérer, et il a souligné que son mouvement insistait à vouloir effectuer une grande opération, dans la dignité, pour libérer les captifs palestiniens.

Le premier ministre a dit que les Sionistes doivent comprendre qu'ils vont payer un grand prix lors de l'échange du soldat sioniste captif avec des prisonniers palestiniens.
Il a demandé à l'occupation de répondre aux demandes des résistants palestiniens

Hamdan : Nous ne reprendrons pas les négociations autour de Shalit avant l'ouverture des passages

Le représentant du mouvement du Hamas au Liban Oussama Hamdan a affirmé le retardement des négociations autour de l'échange de prisonniers avec l'entité sioniste sous la médiation égyptienne, et il a insisté à dire que cette opération ne se fera pas avant la véritable réalisation de l'accalmie signée à Gaza et l'ouverture des passages de la bande de Gaza dont celui de Rafah.

Hamdan a dit, aujourd'hui mercredi 16/7, dans des déclarations à la radio d'Al-Qods, que son mouvement a retardé l'opération parce qu'il veut réaliser une nouvelle opération, étant donné que l'occupation n'effectue pas ses engagements envers l'accalmie.

Des sources sionistes ont dit que le mouvement du Hamas a gelé les négociations autour de l'opération d'échange de prisonniers palestiniens avec le soldat sioniste capturé par la résistance palestinienne à Gaza, Gilad Shalit.

Mechaal : Les négociations de la Syrie avec les Sionistes n'effrayent pas la résistance

L'organisation d'Al-Aqsa avertit de la destruction d'une partie du cimetière d'Al-Rahma

L'organisation d'Al-Aqsa pour la construction des lieux saints islamiques a dit que la police sioniste a encerclé, mardi soir, le 15/7, une délégation du comité de la garde des cimetières d'Al-Qods sous la direction du président du comité, l'ingénieur Moustafa Abou Zouhra, et une délégation de l'organisation d'Al-Aqsa, lors de leur présence dans la partie sud-est du cimetière d'Al-Rahma.
Elle a ajouté que la police sioniste a publié un ordre pour obliger les deux délégations à quitter le lieu immédiatement et à ne pas entrer dans la région, parce qu'elle est fermée. Elle a aussi déclaré qu'ils ont visité le cimetière pour voir les agressions sionistes contre une grande partie du cimetière située près du mur de la sainte mosquée d'Al-Aqsa.

Des Sionistes ont ouvert plusieurs tombes dans le but de mettre en place un jardin à la place du cimetière.

Dans un communiqué dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, l'organisation d'Al-Aqsa a averti que plusieurs parties sionistes détruisent le cimetière durant la nuit dans le but d'installer un jardin public.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Jeudi 17 Juillet 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires