MONDE

Mauvaise analyse, mauvaise initiative : réponse à 'tirer l'alarme'


par Michael (Mikado) Warschawski


Il y a quelques jours, j'ai reçu par mail un nouvel appel politique initié par de grandes figures israéliennes du mouvement anti-colonies. Relevant qu'un des signataires était Ilan Pappe, j'ai signé le texte sans même le lire. En effet, de mon point de vue, Ilan est l'un des plus intelligents intellectuels progressistes israéliens, avec lequel j'ai le moins de désaccords. Par chance cependant, une amie m'a demandée par téléphone mon avis sur ce texte, qu'elle-même considérait comme problématique. Aussi, avant de lui répondre, j'ai du le lire très attentivement, et j'ai finalement décidé de ne pas le signer. En effet, il me semble que ce texte est doublement erronée: à la fois dans son analyse et dans ses implications. Dans l'appel intitulé "Tirer l'alarme, ce qui peut survenir après l'évacuation des colons juifs de la bande de Gaza", on peut lire: "nous croyons qu'un des motifs, premiers et non exprimés par le gouvernement d' Israël à l'évacuation de la bande de Gaza des colo ns juifs du bloc de colonie de Qatif (Katif), serait de leur épargner toute action violente, lorsque le gouvernement d' Israël et son armée conduiront une attaque massive sur les un et demi millions de Palestiniens de la bande de Gaza, dont la moitié sont des réfugiés de 1948. Le scénario pourrait s'avérer identique à ce qui s'est déjà passé dans le passé, une tactique utilisée maintes fois par Ariel Sharon au cours de sa carrière militaire, à savoir la provocation pour justifier une attaque massive."


Vendredi 26 Août 2005



Faux : la raison à l'évacuation de la bande de Gaza de quelques centaines de colons vise en réalité à créer un "Gazastan", élément du plan de Sharon de "canonisation des territoires occupés". Le redéploiement unilatéral de Gaza n'est qu'un élément d'un projet politique extrêmement cohérent, dont les objectifs, et qui sont très bien résumés par Yehudith Harel et Yaakov Manor dans leur réponse à l'appel cité plus haut, et qui visent à :

1) renforcer les positions et raccourcir la frontière, une tactique militaire de redéploiement

2) réduire la pression internationale, et obtenir le feu vert au maintien du contrôle israélien sur les blocs de colonies, et les terres situées dans la partie ouest du Mur;

3) ancrer dans l'opinion public israélienne qu'il n'y a pas de partenaire pour négocier[...]

4) faire des institutions l'Autorité palestinienne une plaisanterie;

5) créer un traumatisme dans l'opinion israélienne, en prétendant que le redéploiement de Gaza est le compromis maximal avec les Palestiniens, et que toute concession supplémentaire provoquerait une guerre civile;

6) continuer la construction du mur et des colonies en Cisjordanie[...]

Tels sont les buts du plan de redéploiement d' Ariel Sharon et non pas uniquement le massacre de milliers de Palestiniens.
Identifier les buts politiques de nos ennemis est d'une importance majeure, si nous voulons comprendre la politique que nous dénonçons et que nous tentons de combattre. Le plan de redéploiement sera t'il appliqué? Personne ne peut le garantir, mais Sharon à intérêt à le faire , pour les raisons données plus haut.

Est-ce que cela implique une répression militaire et même le massacre de civils palestiniens? Malheureusement, cela ne peut être exclu, et nous devrions être très vigilants sur les menaces provenant des officiers supérieurs israéliens, ainsi que du moindre mouvement des forces d'occupation, et ce avant, pendant et après le redéploiement unilatéral.

Notre principal travail, cependant, n'est pas de "se prémunir du pire des scénarios", mais d'identifier ce que le gouvernement d' Israël prépare vraiment sous 'l'écran de fumée du redéploiement unilatéral, ce qui demeure caché, à savoir l'accélération de la colonisation de la Cisjordanie et la cantonisation des Palestiniens au-delà du Mur.

Localement, la priorité des mouvements contre l'occupation devrait être la dénonciation et la lutte contre la politique de colonisation; afin d'amener, la communauté internationale et les institutions de l'ONU, de l'UE, du Quartette et des différents gouvernements, à imposer à Israël un gel immédiat et complet de la colonisation, ce qui inclut le Mur, les routes de contournement; et d'établir sous l'auspice de l'ONU un Observatoire International du Gel de la Colonisation, avec pour mandat la mise en ouvre de ce gel.

C'est l'unique réponse à apporter à la politique à long terme menée par Sharon. Ce n 'est certainement pas de donner trop d'attention aux menaces brutales d'un général militaire ou d'un politicien. Son objectif vise tout autant à terroriser le peuple Palestinien mais c'est surtout un moyen pour détourner notre attention des buts stratégiques de l'Establishment israélien.

Référence :
Wrong analysis, wrong initiative: response to "raising
the alarm"
Tuesday, July 26th, 2005
Michael (Mikado) Warschawski
Disponible sur le lien:

www.alternativenews.org/picture/display.php?id=4442

Posté par Adriana Evangelizt



Vendredi 26 Août 2005


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires