Sciences et croyances

Matière sombre – Courants obscurs



Mercredi 14 Janvier 2009

Matière sombre – Courants obscurs

Andromède, la galaxie géante la plus proche de la Voie Lactée vue ici dans une photo à large champ de Kitt Peak.
Crédit : Rayons X : NASA/CXC/MPE/W.Pietsch et autres ; Optique : NOAO/AURA/NSF/T.Rector & BAWolpa


Thunderbolts, 31 décembre 2008


      Dans son désormais célèbre essai de 1962, « Structure des révolutions scientifiques, » Thomas Kuhn suggérait que l'idée banale d’un progrès scientifique au cours continu, bien que chaotique, avançant vers la vérité, ou vers la réalité, ne pouvait expliquer l’intermittence des épisodes historiques.


      Kuhn a écrit : « La science a inclus des corps de croyance assez incompatibles avec ceux que nous avons aujourd'hui. » Ces croyances étaient « produites par le même genre de méthode et tenaient aux mêmes sortes de raisons » que sont aujourd'hui les croyances. Et ça « rend difficile de considérer l’essor scientifique comme un processus d'accumulation. »


      Il décrit ensuite la « révolution » scientifique, et il note que les théories sur les aspects incompatibles avec la révolution sont « incommensurables. » Parce que l’approche globale d'une théorie colore les faits, fait choisir les problèmes à résoudre, et définit l'acceptabilité des solutions, aucun critère scientifique ne permet de juger qu’une théorie est plus proche de la vérité qu’une autre.


      Néanmoins, les scientifiques estiment qu’une théorie doit être « plus vraie » qu’une autre. Au moment de la révolution, cette opinion est transférée d’une théorie acceptée vers une nouvelle, et des pans de l’ancienne théorie sont interprétés à nouveau dans le cadre de la nouvelle approche globale pour devenir les précurseurs de la nouvelle théorie plus vraie.


      Ce ne sont pas des données non scientifiques qui sont négligées pour choisir une théorie qui serait plus apte ou utile en ce qui concerne l'évolution des objectifs et des conditions culturelles. Bien qu’une théorie ne puisse légitimement être jugée en fonction des critères d'une autre théorie, elles peuvent être jaugées quant aux problèmes, performances, et promesses de chacune, évalués en fonction de leurs propres standards.


      C'est le même genre de jugement dont se sert un cuisinier au rayon des produits quand il décide s'il convient d'acheter des navets ou des asperges. Les faits, les problèmes et les solutions potentielles sont infinis dans les théories, mais l'intérêt et la curiosité des scientifiques, façonnés par les conditions environnantes de la vie à un moment et en un lieu particulier, les amène à trancher entre postulats.


      Le recours n'est donc pas à des faits ou à la compatibilité avec quelque « déjà connu, » mais à des différences de vision et de promesses. Cette série de Pictures of the Day veut faire contraster ce genre de différences entre les théories actuellement acceptées et celles de l’Univers Électrique.


      La photo ci-dessus montre la toute proche galaxie spirale d’Andromède. Du point de vue des théories gravitationnelles, ce que vous ne voyez pas est plus important que ce que vous voyez. Un trou noir au centre de la galaxie attire la matière et la presse jusqu'à ce qu'elle explose dans une surabondance de radiations. Un halo de matière noire entoure la galaxie et fait que les étoiles sur les bras spiralés tournent à la même vitesse. Les quasars, les petites galaxies et les nuages de gaz qui s'étendent au loin le long de l'axe de rotation de la galaxie sont des objets en arrière-plan alignés par hasard. Le décalage vers le bleu (blueshift) de la galaxie indique qu'elle se dirige vers nous.


      Du point de vue de l’Univers Électrique, ce que vous ne voyez pas est tout aussi important. Un mécanisme fait converger le plasma au centre, attire le courant et le presse jusqu'à ce qu'il explose dans une débauche de radiations. L'effet de striction dans les courants du plasma fait que des filaments se forment, et cela vous pouvez le voir. Un courant ininterrompu ne peut exister que dans un circuit, de sorte que les bras spiralés sont les « lignes d’amenée » des courants vers le centre complétant le circuit.


      Ces courants sont en « mode obscur, » et donc sont invisibles comme la matière sombre. Mais à la différence de celle-ci, ils peuvent être étudiés en laboratoire. Les courants obscurs en laboratoire sont une source abondante de rayonnement de micro-ondes. Ainsi, le rayonnement de micro-ondes du fond cosmique, que la théorie du Big Bang attribue au lointain vestige de l’« histoire de la Genèse » profane, est sans doute un « brouillard » de micro-ondes généré localement par le réseau de courants dans les bras spiralés de notre galaxie.


      Comme ces courants sont aussi soumis à l'effet de striction et à l'instabilité concomitante, les étoiles (boules de foudre cosmiques) se forment tout au long de leur trajet. Puisque les forces électriques, et non pas la gravité, activent les étoiles, elles ont toutes la même vitesse. Le plasma se concentre au centre, déchargeant à maintes reprises son accumulation de charge en éjectant des nuées et des flux de plasma le long de l’axe de rotation galactique.


      La résonance des tensions électriques entre ces nuées variant de manière graduelle, son rayonnement montre les variations quantifiées des redshifts. Le blueshift de la galaxie, un stade quantique de la séquence du redshift tombant à zéro dans la Voie Lactée, indique que celle-ci pourrait bien être l'un des premiers objets éjectés par la galaxie d'Andromède.



Original : thunderbolts.info/tpod/2008/arch08/081231currents.htm
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



Mercredi 14 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par blackhole le 14/01/2009 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La science actuelle tant tous les domaines n'a plus que pour but (financier) de faire correspondre les observations avec les modèles idéologiques et dogmatiques théoriques préfabriqués.

C'est vrai pour
la biologie-chimie: théorie cellulaire-évolution, OGM, ...
la pharmacologie-médecine: médicaments, vaccins,...
la physique: physique relativiste, quantique, théorie des cordes
la climatologie: effet du CO2 sur le climat = 0,0001
l'anthropologie: origine de l'homme
l'archéologie: fossiles impossibles
la cryptozoologie: animaux impossibles
le cosmologie/astrophysique: univers électrique et non pas gravitationnel (sujet de l'article)
... (compléter vous-même)

On est dans l'ère de l'anti-science Autrement dit il n'y a plus de science! Tout cela n'est que du fric! Les prix Nobel sont du fric!
__

L'esprit scientifique réel est de remettre en question et d'invalider toute théorie pour laquelle un seul contre exemple non discutable est détecté (principe de base absolu) et de trouver un modèle plus conforme.

On fait exactement le contraire actuellement: dès qu'on détecte un indice en faveur d'une théorie, elle est érigée en nouveau mode de pensée.
____

Tout est faux en sciences officielles depuis au moins 100 ans mais d'autres (les militaires par ex) ont confisqué la véritable science:
- énergie libre (gratuite)
- antigravitation
- modification du climat
- guérison de maladies (ou non administration)
- manipulations psychologiques
...
Ce qu'on nous apprend dans les fac est FAUX et c'est voulu!

2.Posté par _°REZZ le 15/01/2009 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://pressdusavoir.blog.mongenie.com/

3.Posté par _°REZZ le 15/01/2009 00:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

avoir

4.Posté par obama le 25/01/2009 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le décalage vers le bleu (blueshift) de la galaxie indique qu'elle se dirige vers nous. "

je croyais que c'était l'inverse le bleu éloignement et le rouge en approche.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires