Palestine occupée

Massacre Sioniste à Gaza: 6 Martyrs, Vengeance.



Mercredi 5 Novembre 2008

Massacre Sioniste à Gaza: 6 Martyrs, Vengeance.
Alors que tous les yeux sont tournées vers le continent américain où se déroulait les présidentielles, les sionistes avaient le champ libre… Libre pour tuer, et violer pour une énième fois la trêve signer avec le Hamas depuis 4 mois…

Ainsi, dans la nuit de ce mercredi, 6 Palestiniens sont tombés en martyr sous l’agression sioniste lorsque celle –ci faisait une incursion dans la bande de Gaza.

C'est le plus grave incident, depuis l'instauration d'une trêve en juin entre Israël et les groupes armés.

Un membre du bras armé du mouvement de résistance Hamas, est d’abord tombé sous les balles sionistes après des échange de tirs et trois autres activistes ont été blessés, ont indiqué les services d'urgence palestiniens.

Puis, par la suite, 5 autres Palestiniens ont été tués lors de trois raids aériens israéliens dans le même secteur, près des localités de Dir el Balah et El Bureij, selon ces sources.

Selon un porte-parole de l’entité sioniste, ce massacre est survenue après qu’une unité opérait à proximité immédiate de la frontière " (préférant éviter le mot incursion) à la suite de la « découverte d'un tunnel destiné à enlever des soldats" israéliens.

Selon lui, cette "opération ponctuelle ne constitue pas une violation de la trêve".

Immédiatement après ces violences israéliennes, une quarantaine de roquettes ont été tirées de la bande de Gaza contre le sud de l’entité sioniste, ont indiqué mercredi matin un porte-parole militaire et un porte-parole des services d'urgence.

Deux soldats de l’entité sioniste ont été assez sérieusement blessés et un autre a été légèrement atteint par un obus.
Et selon le correspondant d’Al manar à Gaza, le Jihad Islamique a revendiqué le tir de 2 roquettes de type Quds, précisant que cela constituait une réponse première au massacre contre »notre peuple en Cisjordanie et à Gaza ».

Face à la tournure des événements, le ministre de la Défense Ehoud Barak a convoqué les hauts responsables de la sécurité pour prendre les dispositions nécessaires après les attaques massives de roquettes en direction du Néguev occidental.
Pour les services de sécurité, c’est clair, il faut s'attendre à un regain de « violence » dans la région après l'opération lancée cette nuit par Tsahal qui a détruit des tunnels à la lisière de Gaza.

http://www.almanar.com.lb/ http://www.almanar.com.lb/



Mercredi 5 Novembre 2008


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires