Propagande médiatique, politique, idéologique

Marion Cotillard sert d'amuse-gueule au banquet des cancrelats



marcolmix@gawab.com
Lundi 10 Mars 2008

Pour ceux qui, dans la petite principauté française, ne seraient pas encore atteints de ce terrible syndrome, totalement passé sous silence par les perroquets médiatiques, qui produit chez ses victimes d’horrifiants spasmes de possédé, accompagnés de ricanements tout droit sortis de la géhenne, voire de soubresauts frénétiques les poussant littéralement à ce taper le cul par terre, dès que sont énoncés, avec la solennité émue qui convient, les Principes inaliénables de la liberté d’expression et des droits de l’homme. Le seul remède connu à ce jour consistant à éloigner pour leur bien ces malheureux du moindre micro ou d’un quelconque clavier. Et si nécessaire : de contenir leurs épouvantables symptômes à l’aide d’une camisole juridique...

Pour ceux-là et ceux-là seuls donc, s’ouvrent toutes grandes les portes des béatitudes derrière lesquelles s’offre à leurs yeux éberlués le trône où siège la déesse Vérité, madone tutélaire du monde libre !... Sorte de Protée pouvant prendre la forme d’un simple kiosque à journaux ou d’un portail internet d’informations “sérieuses” ; ou encore du mélodieux babillage de quelques petites radios communautaires du service public genre “France” quelque chose ; ou enfin et surtout n’importe quelle figure du théâtre de marionnettes proposé par le tout-puissant médium appelé Télévision...

Ainsi notre divinité est-elle capable tour à tour d’emprunter des mimiques de cinéma muet à la façon d’une Élise Lucet (notez bien qu’elle ne risque pas de lui emprunter son cerveau...!), de réciter tout par cœur sa leçon d’histoire “officielle” sous les traits de première de la classe d’une Marie Drucker, d’adopter l’obscène suavité d’un Serge Moati, d’associer le nom de Guillaume Durand à une émission intitulée “Esprit Libre” sans rigoler une seule fois, d’afficher un sionisme ultramilitant avec des billes de fin de race à la Poivre d’Arvor ou à la de la Villardière que ne se permettrait même pas un directeur de l’information pourtant aussi “objectif” qu’un Paul Nahon, etc, etc... tant la liste exhaustive de ses avatars nous obligerait à énumérer l’intégralité du paysage idiot-visuel français...!

De même a-t-elle pris récemment l’improbable physionomie d’Ariel Wizman, dont l’érudition et la drôlerie ne sont plus à vanter jusqu’en des confins ignorés de la cage d’escalier de son immeuble, à propos de l’affaire Marion Cotillard sur Canal +. L’irrésistible chroniqueur se trouvait accompagné d’un présentateur relevant de la cybernétique, sans doute dernier modèle d’une quelconque fabrique à journalistes en 3D, d’une sorte de speakerine chargée d’assumer sa blonditude et accessoirement d’introduire le sujet du jour, et enfin d’un responsable du “journal” Marianne, dont le site fut récemment pilonné, suite à ladite affaire, par des hordes terroristes à la solde de Thierry Meyssan.

http://www.alterinfo.net/Marianne-croit-a-une-theorie-du-complot
Passons sur l’introduction scolaire à souhait de la speakerine, soulignant les “délires” de Marion Cotillard comme sur le reportage à Hollywood inodore et incolore de l’«Allouch» de service (ou du service)... Jetons également un pudique voile sur l’intervention du crapulesque responsable de Marianne, stigmatisant du haut de son ironique suffisance les propos de la “cruche” d’actrice selon lesquels le 11 septembre n’aurait pas existé (infâme détournement de sens employé par tous les médias depuis l’exhumation de l’interview sur Paris-Première)... Ne négligeons toutefois pas les justifications désinvoltes du rédac’ en chef du même “journal”, Philippe Cohen, nous faisant sangloter sur le déferlement de haines qu’il avait enduré de la part de nombreux internautes, allant jusqu’à mettre son patronyme en cause (Oh! Le mauvais esprit...), et évoquant le cancer souterrain des adeptes du complot qui ronge la société française (en dépit des précautions chimiothérapiques du Code pénal)... Et venons-en à la prestation du seul authentique intellectuel de cette fin de matinée télévisuelle, Ariel Wizman, himself, avec sa modestie naturelle que reflète si parfaitement la discrétion de ses goûts vestimentaires...

Certes, quand la déesse Vérité décide de s’incarner en un pareil personnage, elle a intérêt à prendre son tour... celles de la Bêtise et du Conformisme risquant de lui brûler la politesse, sauf à leur promettre au minimum un Philippe Val en guise de consolation. Mais quand elle y parvient, elle n’a pas affaire à un ingrat. Car Wizman a tout compris d’Elle... et il nous l’explique avec son brio dialectique habituel... La Vérité ennuie tout le monde et c’est pourquoi certains aiment à s’inventer des manigances et des complots... dans un monde trop limpide, il faut bien chercher quelques coins d’obscurités, fussent-ils imaginaires, voire délirants... La petite Marion, une enfant de trente-deux ans, n’est blâmable que d’avoir trop cru à un conte... Circulez, y’a plus rien à voir. Et il finit de triompher, en virtuose, après quelques blagues d’un esprit quasi surnaturelles, sur cette phrase d’une rigueur grammaticale “maison” à propos des intervenants sur le forum de Marianne : “il y a une espèce de ton de gens qui sont en très très lourd échec par rapport à l’orthographe et à l’histoire”...!

Ouf !... ça fait pas plus de mal que ça quand ça s’arrête... et nous ne relèverons même pas l’énormité du dernier mot dans la bouche d’un si remarquable crétin. Nous sommes beaucoup trop respectueux des si justes et si protectrices lois françaises qui interdisent toutes études historiques sur le vingtième siècle... sauf pour quelques scribes universitaires chargés de recopier jusqu’à l’auto-abrutissement les tables de la loi.

Au passage, nous avons retrouvé dans une autre émission, cette fois sur I-Télé, le même cybernétique présentateur (doivent en avoir plusieurs de la même série), entourés d’un copieux cénacle, traitant du même sujet. La mansuétude était cette fois générale pour excuser cette pauvre fille et lui accorder un pardon magnanime à condition qu’elle se couvre, sous peine de dieudonnisation, du san-benito et vienne abjurer ses errements au pieds du tribunal de l’inquisition républicaine. Comme le regrettait presque le cravatologue du Figaro, il ne s’agissait pas d’un délit... du moins pas encore, et nous faisons entière confiance à la sagesse du “législateur” pour pallier rapidement à cette intolérable brèche.

Mais le plus amusant ou le plus pitoyable dans cette affaire n’est pas le déchaînement des zélotes de l’Empire, principalement sur le net et surtout du côté du petit périodique de messieurs Szafran, Neumann et Cohen (on remarquera l’étrange discrétion des J.T nationaux, à l’exception de France 3 et de son éternel concept du “dérapage”), mais la conspiration du silence dans la “vraie” presse, celle qui tapine avec pignon sur rue, suite aux déclarations voici quelques mois de l’ex-président italien Cossiga selon lesquelles les attentats du 11 septembre serait l’oeuvre du Mossad et de la CIA. Cossiga n’est pas Cottillard (qui dans sa bonne foi mélange un peu tout : la lune, Coluche et le 11/09... autant de verges pour se faire battre, même si elle démontre avoir pris la peine de visionner Loose Change ou Painful Deceptions), et le microscopique Wizman ou nos trafiquants habituels d’opinions publiques auraient probablement fait montre d’un peu moins de condescendance goguenarde s’il s’était agi de commenter des propos aussi “autorisés”. D’autant qu’il se pourrait même qu’il le regrettent aujourd’hui, connaissant le goût de l’ambiguïté et des palinodies de ce vieux crocodile du marigot politique italien.

Ne manquerait plus d’ici quelque temps que Casimir de l’île aux enfant remette en cause la “si évidente” implication des Syriens dans l’assassinat de Rafiq Hariri, pour que nos branquignols s’offrent le loisir de s’en repayer une copieuse petite tranche...

Si possible arrosée... de sorte que nous soyons bientôt ahuris, au sortir de cette bordée sublime, par la vision de notre déesse Vérité, trébuchante et ivre morte, soutenue par le ferme bras du Mythe d’Al-Qaïda...! Un remix psychédélique du “bras du vice appuyé sur le bras du crime” de Chateaubriand...

Et, ma foi, s’ils font un petit, nous l’appellerons Ariel !

Marc Olmix

Liens des vidéos :
http://www.dailymotion.com/relevance/search/cotillard%2B11%2Bseptembre/video/x4m1m7_affaire-marion-cotillard_politics
http://www.dailymotion.com/relevance/search/cotillard%2B11%2Bseptembre/video/x4m1sf_affaire-marion-cotillard_politics


Lundi 10 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par Aurl le 10/03/2008 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
A mon humble avis, c'est encore lui faire trop d'honneur que de consacrer a monsieur Wizzman quelques minutes de votre plume assassine, fut-ce pour le ramener à sa juste place, celle qu'on est prié de laisser aussi "propre" qu'on l'a trouvé en entrant (merci monsieur Desproges!). Votre temps serait bien mieux utilisé à diffuser les incohérence pointées par madame Cotillard plutot qu'a faire de la pub (meme négative) a tous ces collaborateurs du nouveau fascisme occidental.
A bon entendeur...

2.Posté par Al feanor le 10/03/2008 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on vient là mon cher Auri Le, critiquer la critique de la critique c'est encore plus inutile.
Moi je trouve que c'est un bon petit article acide et mordant décrivant bien les gogos aficionados de la sainte vérité bien pensante.
Et pour citer Brassens je dirais "Et les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux."

3.Posté par al akl le 10/03/2008 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bonne idée. Ils ne veulent pas parler du 11 septembre, ne leur parlons que de cela.
Il faut les buzzer sur tous les sujets abordés. il faut les harasser, les couvrir de commentaires réfléchis sur ces polémiques permanentes dont leurs torchons sont constitués. Il faut les rendre tellement schizophrènes qu'il ne puissent plus reparaître à l'écran.
Ils ont ouvert la porte pour cacher les crimes des SS de Sion, ne la laissons pas se refermer.
Il ne doivent plus faire croire que la liberté d'expression existe chez eux, il faut les obliger à fermer les commentaires libres. Ou au moins en profiter pour que l'information soit disponible par les commentaires. Parce que je ne sais pas si vous avez visité les liens vers les 4 ou cinq articles sur le sujet, on y apprend des choses sur une dizaine de commentaires plus que marianne n'en a dis depuis 1789...

C'est l'occasion de remuer la merde qu'ils cachent sous leur maquillage, et leurs mimiques dignes de singes.
Laisser des commentaires sur tous les article de marianne 2, ce n'est pas bien compliqué de trouver à dire, le contenu est tellement superficiel, et les lecteurs en sont de plus en plus conscients. Des psychiatres se proposent de leur rendre visite pour les aider...

Imposons l'analyse de leurs propagande criminelle. traînons les dans la boue qui les a vu naître, et qu'ils réservent aux innocents du monde.
renvoyons leur leur sale image, servons leur de miroir.

C'est l'occasion rêvée.

Acrimed prépare un article sur le silence coupable des médias, préparons leur le terrain et nous verrons si celui ci est à la hauteur de nos attentent. Car il est temps de différencier le bon grain de l'ivraie. et les soumis qui se seront tus jusqu'au bout seront coupable comme ceux qui les soumettent.

Car il ne s'agit plus de polémiquer sur des broutilles, mais d'empêcher la couverture de crimes contre l'humanité. Qui est devenu leur principale préoccupation depuis bien longtemps. N'oublions plus que c'est eux qui gèrent l'émotion. Et nous savons tous comment, et pourquoi.

A vos claviers.

Je cherche le nom du logiciel qui permet au Israéliens d'être actifs sur le net. Ce petit utilitaire qui leur permet d'agir et de remplir les sondages, et autre commentaires.
il faut l'utiliser. pour organiser la contre offensive.

Si quelqu'un avait le manuel de Hasbara en français, qu'il le dise. C'est un outil fantastique. ne le négligeons pas.
Résistance.

4.Posté par axel le 15/03/2008 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui sait réellement quel a été l'impact aux USA des propos tenus par Marion Cotillard? Certes elle a remporté un oscar mais elle reste malgré tout peu connue outre-atlantique. Si ça se trouve, ce sont les médias français qui ont fait monter la sauce pour avoir un nouveau sujet à polémique!!!

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires