Diplomatie et relation internationale

Marins capturés: Les chefs des diplomaties iranienne et britannique vont avoir un entretien téléphonique


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe


Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a annoncé qu'il était prêt à examiner avec son homologue britannique le sort des quinze marins britanniques arrêtés.


Ria Novosti
Lundi 26 Mars 2007

Marins capturés: Les chefs des diplomaties iranienne et britannique vont avoir un entretien téléphonique

"Le chef de la diplomatie britannique souhaite avoir un entretien téléphonique avec moi dimanche (heure de New York) à ce sujet", a dit Manouchehr Mottaki au cours d'une conférence de presse donnée à New York où il est arrivé pour prendre la parole devant le Conseil de sécurité. Le ministre iranien a confirmé que les marins britanniques avaient pénétré dans les eaux territoriales de l'Iran et non pas de pays voisins comme le prétendent certains médias.

"Ce n'est pas la première fois que les eaux territoriales iraniennes sont violées et chacun de ces cas doit être traité selon la législation iranienne", a dit le ministre iranien des Affaires étrangères.

Manouchehr Mottaki a déclaré qu'il entendait fournir à son homologue britannique tous les détails concernant l'arrestation des marins. Une enquête est menée pour élucider les raisons de l'incursion dans les eaux iraniennes, a-t-il ajouté.

D'après le ministère britannique de la Défense, vendredi dernier à 10h15 heure irakienne des gardes-côtes iraniens ont arrêté quinze marins et fusiliers-marins britanniques qui se trouvaient dans les eaux territoriales irakiennes. Conformément à la résolution 1723 du Conseil de sécurité de l'ONU les marins inspectaient des navires de commerce. A cet égard la Grande-Bretagne exige la remise en liberté immédiate de ses ressortissants.

Selon la version avancée par Téhéran, les Britanniques, parmi lesquels une femme, ont été arrêtés dans les eaux territoriales iraniennes. Le ministère iranien des Affaires étrangères accuse le Royal Navy d'avoir violé la frontière et pénétré dans les eaux territoriales de l'Iran.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a exigé du gouvernement britannique des explications au sujet de l'incident et insisté sur la nécessité que de telles actions de la marine de guerre britannique ne se reproduisent pas.

Le porte-parole de l'Etat-major général de la République islamique avait déclaré samedi que les marins britanniques capturés vendredi dans le Golfe persique avaient avoué qu'ils avaient violé la frontière de l'Iran et pénétré dans ses eaux territoriales.


Lundi 26 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par roberto le 29/03/2007 23:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens de lire une analyse complètement décalée, mais assez pertinente, sur l'actuel différend irano-britannique, qui renvoie dos à dos (plutôt que face à face) tous les belligérants et tous les belliqueux.
C'est sur le blog www.thedino.org et ça s'intitule “RECREATION”.

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires