PRESSE ET MEDIAS

Marcel Renoulet, fondateur de 'L'Homme Libre', Témoin des Temps.


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



milan.daniel@yahoo.fr
Vendredi 20 Mars 2009

Marcel Renoulet, fondateur de 'L'Homme Libre', Témoin des Temps.


Marcel Renoulet, fondateur de « L’Homme Libre », Témoin des temps et authentique défenseur de la liberté d’expression.

Ma rencontre avec Marcel Renoulet, remonte à 1960 ou 1961, j’accompagnais mon père à un meeting de « La Mutualité » pour la réclamation du statut d’objecteur de conscience.

Marcel Renoulet était alors le secrétaire du militant pacifiste Louis Lecoin, fondateur et rédacteur du journal « Liberté » et organisateur de ce meeting, qui un peu plus tard, à près de 80 ans, fera une grève de la faim et obtiendra un statut pour les objecteurs de conscience.

Je conserve le souvenir d’un homme simple et chaleureux.

Marcel Renoulet fondit en 1959 la revue trimestrielle anarchiste « l’Homme Libre ».

Mon père y était abonné et je dois dire que c’était aussi ma revue préférée.

J’y appréciais déjà en particulier la diversité des opinions exprimées, mais plus particulièrement les articles anticolonialistes.

Les différentes opinions qui y étaient exprimées, éveillèrent en moi la réflexion, l’esprit critique.

« L’Homme Libre » contribuera certainement à cette quête permanente de liberté qui ne cessera de m’accompagner et de se renforcer ma vie durant.

La vie et ses tourmentes me conduiront ensuite à des centaines de kilomètres du domicile familial et je perdis de vue « L’Homme Libre », jusqu’à ce qu’un camarade niçois avec lequel j’avais fondé l’association « Présence Evolienne » au fin de promouvoir la pensée de ce visionnaire (Julius Evola) m’apprenne qu’il écrivait aussi dans cette revue.

Mais ce n’est qu’en 1996 que je repris contact avec cette revue.

Je ne cesserai alors de m’exprimer dans cette publication jusqu’à sa disparition en 2007 après près d’un demi siècle de publication.

J’ai dû écrire une soixantaine d’articles dans cette revue.

Elle ne subsiste plus aujourd’hui, hélas, que sous la forme d’une correspondance privée : « La Lettre de l’Homme Libre ».

Mes premiers articles dans « L’Homme Libre » provoquèrent quelques grincements de temps chez certains de ses collaborateurs.

Je reçu toutefois des lettres d’autres, partageant à mes vues.

Marcel Renoulet m’écrivit qu’il ne partageait pas toutes mes vues, en particulier sur l’islam , mais souligna que la liberté d’expression et de la confrontation des idées étaient les règles absolues de la revue.

Il ne manqua jamais de m’exprimer son soutien depuis l’agression dont j’ai été victime le 1er octobre 2001 à l’instigation d’une police de la pensée ; et dans les combats et actions que je mène contre celles-ci depuis.

Marcel Renoulet, aujourd’hui âgé de 89 ans, et la revue « L’Homme Libre » qu’il publia durant près de cinquante ans, auront été les témoins des temps qui se voulaient porteurs d’espoirs.

Il constate avec amertume que nous sommes maintenant arrivés au « temps des catacombes ».

On peut dire que toutes les personnes pensant autrement en France, depuis cinquante ans, ont à un moment ou à un autre exprimé leurs colères, leurs désillusions et aussi leurs espoirs dans cette revue.

Merci à Marcel Renoulet et à « L’Homme Libre » !

Daniel Milan






Vendredi 20 Mars 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires