Diplomatie et relation internationale

Manouchehr Mottaki écrit à Ban Ki-moon


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Samedi 17 Janvier 2009

Manouchehr Mottaki écrit à Ban Ki-moon
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a écrit une lettre au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans laquelle il insiste «sur l’étendue des crimes du régime sioniste »perpétrés dans la Bande de Gaza et où il demande que les institutions internationales et l'ONU « réagissent de manière sérieuse et efficace » face à ce qui se passe.

Le chef de la diplomatie iranienne s’emploie dans sa lettre à souligner l’utilisation par les forces du régime israélien d’armes interdites au niveau international y compris les agents cancérigènes. Les rapports d’hier sur l’utilisation de bombes au phosphore ont été confirmés.


« Le régime sioniste a utilisé dans ses dernières attaques des armes interdites « qui engendrent d’énormes souffrances, les obus au phosphore blanc sont un agent toxique et l'exposition peut provoquer des brûlures de la peau et endommager le foie, le cœur ou les reins »a poursuivi le chef de la diplomatie iranienne.


Manouchehr Mottaki a qualifié de « crimes de guerre » les offensives maritimes, aériennes et terrestres d’'Israël « violant à de nombreuses reprises le droit international » ce qui démontre clairement que ce régime néglige les principes et le droit international. »

« L'utilisation de gaz asphyxiants et toxiques et d'armes bactériologique sont interdites selon la convention de Genève», a-t-il rappelé.


Manouchehr Mottaki a de même souligné que le régime sioniste est aussi signataire de la Convention interdisant l’utilisation d'Armes Chimiques et c’est pourquoi « l'utilisation de ces armes interdites et dangereuses contre la population sans défense de Gaza dit combien ce régime se « fiche » éperdument des conventions internationales. »

«La République Islamique d'Iran attend des organismes compétents comme l'ONU et l'Organisation pour l'interdiction d'utilisation des armes chimiques conformément à leurs responsabilités qu’elles entreprennent les inspections nécessaires et enquêtes indispensables en vue de trouver des preuves et des témoins de cette immense tragédie », souligne le ministre qui conclut sa lettre en demandant à l'ONU de condamner « les actions criminelles du régime sioniste dans la Bande de Gaza » considérant que c’est le minimum qu’elle puisse faire pour alléger la douleur et la souffrance de ce peuple sans défense de Palestine et pour dissiper les préoccupations de l’ensemble de la communauté internationale. »

http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Samedi 17 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par samos le 17/01/2009 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est comme s'il parlait à un sourd.
Personne ne fera rien. Cette organisation c'est excusez moi l'expression un torche cul pour mettre au pas les faibles.
Je serais pour une dissolution de ce torche cul qu'est l'ONU, qui n'a de moyen de pression que pour les faibles.

2.Posté par BUSHERIE le 18/01/2009 04:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Preparez vos armes nucléaire et stoppez les palabres.Vous vivez dans un monde sanguinaire,iln'ya que la force qui puisse vous premunir contre les usa et l'occident complice!

3.Posté par Raskolnikov le 18/01/2009 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un trés grand bravo a ce peuple et à son gouvernement qui a su avec lucidité et malgré touts les difficultés affrnter l'occident sans jamais faiblir même si à certains moments de son ghistoire il a du céder stratégiquement sur certaines questions subsidiaires pour l'intêrret furur supérieur de son pays

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires