Palestine occupée

Manouchehr Mottaki : Israël est un régime ségrégationniste comme l’était celui de l'Afrique du Sud



Dimanche 5 Octobre 2008

Manouchehr Mottaki : Israël est un régime ségrégationniste comme l’était celui de l'Afrique du Sud
Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a déclaré samedi que le régime sioniste ne s'inscrivait pas dans l'axe de la politique étrangère de la République Islamique d’Iran.

Dans une entrevue avec la chaine de télévision anglophone « Al-Jazeera », Manouchehr Mottaki qui était samedi encore à New York, a comparé le régime sioniste au régime ségrégationniste de l'Afrique du Sud.


Interrogé sur une possible attaque des sites nucléaires iraniens par le régime sioniste, le chef de la diplomatie iranienne que le régime israélien ne pourrait entreprendre ce type d’opérations qu’avec l'aide des Etats-Unis soulignant que seul, il n’en serait pas capable. »

Manouchehr Mottaki a cependant averti que Tel-Aviv recevrait dans de telles circonstances une réponse appropriée rappelant que l'Iran n'est ni l'Afghanistan ni l'Irak.


Evoquant les progrès réalisés en matière de sécurité en Irak au cours des six derniers mois, il a affirmé qu’aucun accord bilatéral de sécurité n’était nécessaire entre l'Irak et les Etats-Unis.


«L’expérience de ces six derniers mois a prouvé que le gouvernement irakien peut garantir la sécurité du pays bien mieux que ne le font les Américains et que désormais les troupes américaines doivent au plus vite se retirer de l’ Irak, » a déclaré Manouchehr Mottaki.


Par ailleurs, le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a jugé vendredi "irréalisable" la création d'un organisme régional regroupant les pays du Moyen-Orient, dont Israël et l'Iran, en réponse à une suggestion en ce sens de son homologue du Bahreïn.


"Avec tout le respect que j'ai pour mon cher frère Cheikh Khaled, le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn, je crois que cette suggestion est irréalisable", a déclaré M. Mottaki à un journaliste de l' Irna avant de quitter New York, où se déroulait l'Assemblée générale de l'ONU.


"Nos amis bahreïnis savent où se trouve le vrai problème et pourquoi (ceci) ne peut être mis en œuvre", a-t-il poursuivi.


Le chef de la diplomatie iranienne a rappelé que pour son pays le régime israélien constituait "un régime illégal (...), expansionniste et poursuivant une occupation". "Ce régime n'est ni légitime ni digne de confiance", a-t-il dit.


Mercredi dernier, dans les colonnes du quotidien panarabe Al-Hayat, Cheikh Khaled ben Ahmad al-Khalifa, également interrogé depuis New-York, avait suggéré la création d'une organisation régionale incluant "Israël, l'Iran, la Turquie et les pays arabes".


http://www2.irna.ir/ http://www2.irna.ir/



Dimanche 5 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par Abdelkader le 06/10/2008 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très grave , les traîtres et les capitulards face à l'ennemi sioniste sont légion à l'instar de cet ectoplasme cheikh khaled, cet obèse qui pèse deux cents kilos, doté d'un cerveau ramolli, lâche et vendu!

VIVE L'Iran! Vive la Bombe iranienne! vive tout le monde arabo islamique!! unité , inchaallah jusqu'à la libération de la Palestine, de toute la Palestine!!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires