ALTER INFO

Manipulations


Dans la même rubrique:
< >

Je réfléchissais à comment il était facile de manipuler l’opinion public et j’ai lu cet article de Michel Collon ici : http://www.michelcollon.info/index.php?option=com_content&view=article&id=1731&catid=1:articles&Itemid=2. Il est en effet facile de manipuler les gens et je pense aussi à la farce d’Orson Welles sur la « guerre des mondes » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Orson_Welles#L.27annonce_du_30_octobre_1938). Comment se fait-il que les gens se laissent aussi facilement avoir. Je pense que c’est parce qu’ils vivent déjà dans une réalité virtuelle, ce sont des zombies. Et tout a été fait pour « zombifier » les gens, on a changé leur mode de vie et on leur a imposé une arme redoutable, la télévision. La télévision cet outil dont beaucoup ne peuvent plus se passer est un véritable poison.


cybermoine3000@yahoo.fr
Lundi 29 Juin 2009

Contre la télévision

Je suis contre la télévision et ce n’est pas seulement à cause des déclarations de Patrick Le Lay : « Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective 'business', soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. […] Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible. […] Rien n'est plus difficile que d'obtenir cette disponibilité. C'est là que se trouve le changement permanent. Il faut chercher en permanence les programmes qui marchent, suivre les modes, surfer sur les tendances, dans un contexte où l'information s'accélère, se multiplie et se banalise… […] La télévision, c'est une activité sans mémoire. Si l'on compare cette industrie à celle de l'automobile, par exemple, pour un constructeur d'autos, le processus de création est bien plus lent ; et si son véhicule est un succès il aura au moins le loisir de le savourer. Nous, nous n'en aurons même pas le temps ! […] Tout se joue chaque jour sur les chiffres d'audience. Nous sommes le seul produit au monde où l'on 'connaît' ses clients à la seconde, après un délai de vingt-quatre heures. » (voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Le_Lay#Citations_pol.C3.A9miques) Il convient de se demander à quoi sert la télévision, ce « passe-temps » si prisé par beaucoup de gens. Pour moi cet outil ne sert qu’à distraire les masses. Je la qualifie d’ailleurs d’arme de distraction de masse. Elle est considérée comme un média de masse dominant, il semble en effet qu’elle soit l’outil d’hypnose par excellence. La télé a l’avantage sur la radio par exemple de montrer des images. La télévision fait habilement croire qu’elle informe mais est-ce vrai ? Le débat est ouvert, voir ici : http://www.syti.net/JTContents.html La télévision est la championne de la répétition. Combien de fois des chaînes télé d’infos répètent les mêmes choses ? Les chaînes comme Itélé, lci, France 24 et autres. Quant à la crédibilité de la télévision en tant qu’outil d’information, c’est souvent le procès de la presse que l’on peut faire : http://www.telerama.fr/monde/la-presse-americaine-est-elle-encore-credible,34768.php. Les chaînes télé sont engagées dans une effroyable course à l’audimat, alors peuvent-elles proposer des programmes de qualité ? On peut se poser en effet la question : http://www.telesatellite.com/edito/edito.asp/num/5. la manipulation en tout cas semble devenir reine : http://www.sectes-infos.net/Audimat_1.htm. Pourquoi est-ce que les annonceurs se priveraient d’utiliser cet outil capable de faire croire n’importe quoi aux téléspectateurs ? Le Lay a été assez clair dessus. La télé possède vraisemblablement un pouvoir hypnotique : http://www.hns-info.net/spip.php?article17532 et http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9vision#L.27impact_des_programmes_sur_les_spectateurs. A voir d’ailleurs l’addiction de certaines personnes à la télévision on jurerait que cet outil a toujours existé (il avait sans doute des formes moins évoluées par le passé). Peu étonnant, car le système dans lequel nous évoluons permet de rendre indispensable dans l’esprit des gens ce qui ne l’est pas.

Rendre indispensable ce qui ne l’est pas

Un groupe de rap français a écrit une chanson qui s’intitule : « mais comment on faisait avant », dont les paroles sont ici : http://musique.ados.fr/Hocus-Pocus/Comment-On-Faisait--t131796.html. En voici d’ailleurs quelques passages cocasses : «Mais comment on faisait avant, sans télécommande ? Il paraît qu’on se déplaçait avant pour zapper, ça c’est étonnant ! Maintenant, 250 chaînes et la parabole. Avant, 250 pages et même pas ras-le-bol. Mais comment j’faisais avant hein ? Sans le net et mon phone. Pour liquider mon solde et kiffer l’insomnie ? Hier on se disait : « Demain sera un jour meilleur ». Demain on se dira : « Hier on faisait une petite erreur ! » ». Il fut un temps où il n’y avait pas de téléphone portable qui s’en souvient ? Idem une époque où il n’y avait pas de télé, de GPS, de cartes bancaires etc… Toutes ces choses ont été vendues en faisant croire qu’elles nous simplifiaient la vie. En entendant mon professeur de droit se plaindre de son ordi je n’ai pas l’impression que sa vie ait été simplifiée par cet outil. Grâce à tous ces outils le monde va plus vite, les infos circulent à la vitesse de l’éclair et on peut normalement faire plus de choses. Comment expliquer alors qu’un politicien comme Sarkozy demande aux gens de travailler plus (et surtout soit cru par tant de personnes) ? A quoi ça a servi d’inventer tous ces « outils formidables » qui accélèrent les choses ? Et bien on peut se demander si ces outils ne sont pas la source d’un nouvel esclavage ? Avant disait-on, on était esclave des limitations technologiques mais et si maintenant nous étions esclaves de toutes ces nouvelles inventions ? On invente sans cesse de nouvelles choses et grâce à des outils de manipulations de plus en plus puissants on fait croire aux gens que ces choses sont indispensables. Ainsi un GPS dans la voiture permet d’éviter un embouteillage. Et les problèmes dans la vie sont nombreux et peuvent être sources d’autant de besoins (d’ailleurs en créant de nouveaux problèmes qui n’en sont pas on peut créer un cercle vicieux), et un besoin en marketing peut donner lieu à plusieurs désirs. Le désir n’est qu’un moyen particulier de combler un besoin. Ainsi si on a soif on peut désirer boire un Fanta. Maslow a dressé une pyramide des besoins qui dit que l’on comble ses besoins de manière hiérarchique. Mais avec ces nouveaux produits on se rend compte que cette théorie est faussée et que des besoins dits primaires (la faim) sont quelques fois relégués au second plan. Car pour se faire « accepter » dans la société, il faut parfois payer des choses futiles. Et comme certaines personnes ne peuvent accepter d’être mis à l’écart par un groupe qu’ils admirent, le piège se referme sur elles. La société de consommation inonde les humains de publicité et de produits bien souvent aussi extravagants que parfaitement inutiles car répondant à des désirs qui semblent être eux-mêmes des caprices d’esprits immatures qui ne savent pas où sont leurs priorités. Regardons un peu l’évolution du téléphone portable, a-t-on vraiment besoin de tout ce qu’un smartphone peut faire aujourd’hui ? A ce sujet il faut signaler qu’il existe ce qu’on appelle le marketing mobile : http://www.abc-netmarketing.com/-Marketing-mobile-.html. Donc on se fait agresser par la publicité sur son téléphone portable aussi, vous parlez de la fin de l’intimité ? Mais des humains déconnectés de la réalité veulent être « in » et donc avoir tous ces nouveaux petits gadgets (y compris une puce dans le corps) qui leur permettront d’appartenir à une « tribu ». Ainsi de simples objets sont modifiés considérablement et l’offre écrase la demande. Et plus ça va plus ces outils nous coupent du réel et nous coupent des contacts (directs et vrais) avec les humains. Car la société de consommation est l’ennemi de l’humain et des contacts humains, car en fait elle s’en nourrit. La télévision cet outil dispensable est devenu l’ami incontournable de beaucoup de personnes et un outil de propagande indispensable pour la société de consommation. Et après la télévision qui d’ailleurs dont les programmes peuvent être suivis sur les téléphones portables aussi (http://telephone-mobile.vivastreet.fr/achat-vente-portables+cannes-06400/199-chaines-tv-sur-votre-pda-iphone-ipod-et-autres/13917295) que va-t-on inventer (pour subjuguer les masses) ?

Un monde en 4 dimensions

On passera sans aucun doute aux hologrammes. Les hologrammes si un jour ils atteignent la puissance que certains leur prédisent, notamment avec le mystérieux projet Blue Beam. Voir ici : http://secretebase.free.fr/complots/techno/bluebeam/bluebeam.htm. D’autres pensent que des hologrammes ont été utilisés lors des attentats du 11 septembre 2001, théorie fortement controversée on s’en doute voir ici : http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?s=9435f9ed2629cd49ccd5d1f8989e66f9&showtopic=14347. Il y a ceux aussi qui semblent penser que les évènements de Fatima (qui concerne notamment des apparitions de la vierge Marie, laquelle aurait fait des miracles et des prédictions) étaient une habile manipulation voir ici : http://www.ovnis.atfreeweb.com/5b_fatima.htm. Et d’ailleurs d’autres affaires concernant le phénomène OVNIS pourraient être des manipulations comme notamment : • Le Crash de Roswell : http://www.ovnis.atfreeweb.com/15_pre-etude.htm#Roswell. • Les Crop circles ou cercles de culture : http://www.ovnis.atfreeweb.com/5_cercles_de_culture.htm • Les mutilations animales : http://www.ovnis.atfreeweb.com/6_mutilations_animales.htm Certaines hypothèses sont avancées pour expliquer ces manipulations : http://www.ovnis.atfreeweb.com/6_qui_profite_le_crime.htm, dont notamment : • Une menace extraterrestre peut aider à maintenir la paix. (voir la déclaration de Reagan à ce sujet) • La croyance aux extraterrestres peut aussi servir de couverture lors de l’utilisation secrète d’armes " exotiques " telles que les armes à micro-ondes, les rayons laser, etc. • La croyance aux extraterrestres peut enfin servir de couverture pour des expériences de contrôle mental. • Les ovnis peuvent aussi servir à tester l’efficacité de la surveillance aérienne du territoire ainsi que les réactions des observateurs radar ou visuel face à une menace inconnue. Et voici une affaire qui devraient intéresser les gens qui sont intrigués par le crash de l’avion d’air France, il s’agit du crash du Vol TWA 800, voir ici : http://www.ovnis.atfreeweb.com/43b_crash_vol_twa_800.htm. Tout le livre ou ces exemples sont pris peut-être téléchargé ici : http://www.ovnis.atfreeweb.com/telecharger.htm. Il est clair que plus la technologie évoluera plus cela donnera des possibilités de manipulations élaborées et complexes. Pour ma part une chose est claire on ne peut se fier à ce que l’on voit ou perçoit. Les personnes aiment se fier à des choses familières à qui elles ont une entière confiance par exemple leurs sens, les politiciens, des membres de leur famille, les médias, leurs idoles etc… S’ils perdent la confiance en ces choses, ils pourraient perdre la raison et on peut le comprendre. Ce serait un peu comme si le sol se dérobait sous leurs pieds ou si l’air devenait brusquement irrespirable. Imaginons un peu qu’une personne dont le père est un modèle découvre brusquement que cet homme est un pédophile, on peut aisément imaginer la violence du choc. Si on ne peut se fier à des choses dont on a acquis la certitude qu’elles sont « fiables » à quoi peut-on se fier. Dans ce cas comment réveiller, les zombies ?

Les zombies

M’est avis qu’on ne peut pas réveiller certaines personnes et donc ce n’est pas la peine de dépenser de l’énergie sur elles. Les zombies me font penser aux personnes qui jouent le jeu « Jacques a dit » (voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_a_dit). Et le but du système est de créer des « Jacques » qui diront quoi faire à la plèbe. Quand Jacques dit que le système est le meilleur, le peuple le croit. Jacques doit être quelqu’un qui inspire confiance, un peu comme une star ou un héros de guerre par exemple. Une fois que ce « Jacques » a été imposé, il est difficile de le détruire dans l’esprit des gens. En détruisant le premier « Jacques » on risque de créer un autre « Jacques » dans son esprit. Or le but est d’amener les gens à penser par eux-mêmes, donc à les faire grandir. C’est aussi difficile pour eux que le premier jour de maternelle pour un enfant. Ce qu’il faut, c’est que les gens apprennent à accepter plusieurs points de vue différents et choisissent en utilisant leur intellect le point de vue le plus sensé. Mais un muscle qui a rarement servi est atrophié, il faut donc apprendre à ce zombie à se servir de ce cerveau. On peut percevoir la difficulté de la tâche, surtout quand on voit à quel niveau de zombification certains sont arrivés. Pour moi on est un zombie quand on n’arrive pas à voir ce qu’il y a en dehors du paradigme dans lequel on est enfermé. Quand on essaie même d’imaginer une autre hypothèse dans une affaire donnée, pour moi on est irrécupérable. Et quand j’ai affaire à ce genre de personnes, je ne perds pas mon temps. Si j’ai en face de moi une personne qui peut envisager autre chose que ce à quoi on l’a habitué, alors je poursuis le dialogue. De toute façon discuter avec une personne inutilement bornée, n’est pas très intéressant, autant parler à une pierre. Le zombie a des mécanismes d’autodéfense violents qu’il faut apprendre à contourner. Comme je l’ai sans doute déjà dit les affaires Bigard et Cotillard ont sans aucun doute permis de repérer des zombies. Et certains zombies se sont dévoilés en essayant de ridiculiser Bigard. Pour autant j’espère que de nouveaux zombies ne vont pas se créer en prenant Bigard pour un nouveau « Jacques » qui leur dira ce qu’il faut faire. Toute la difficulté est là, faire d’un zombie un être complètement libre ! Et il faut faire attention car il y a plusieurs niveaux de zombification, prenons le cas de Morphéus dans le film « Matrix ». Morphéus a pu libérer Néo qui était un zombie, mais lui-même était un zombie comme l’a révélé sa discussion avec le mérovingien (dans l’épisode 2). Quand le mérovingien leur a demandé pourquoi il recherchait « le maître des clés », ils furent incapables de donner une réponse propre. Le mérovingien leur a alors dit puisque qu’ils étaient des champions pour obéir, il allait leur dire ce qu’ils devaient faire. Voici d’ailleurs une partie du dialogue de Morphéus avec le mérovingien : « Morpheus: - Vous savez pourquoi nous sommes ici. #Le Mérovingien: - Je suis trafiquant d'information. Je sais tout ce que je veux savoir. La question est: savez-vous pourquoi vous êtes ici? #Morpheus: - Nous sommes ici pour chercher le Maître des Clés. #Le Mérovingien: - Ah oui, c'est vrai… Le Maître des Clés, bien sûr… Mais ceci n'est pas la raison, ceci n'est pas le POURQUOI. Le Maître des Clés est un moyen, ce n'est pas une fin en soi. Si vous le cherchez, c'est que vous cherchez le moyen de…? faire… quoi…? #Neo: - Vous connaissez la réponse à cette question. #Le Mérovingien: - Mais la connaissez-vous? Vous pensez la connaître mais vous ne la connaissez pas. Vous êtes ici parce que vous avez été envoyé ici. On vous a dit de venir ici et vous avez obéi. C'est une cause fréquente. Voyez-vous, il n'y a seulement qu'une constante, une universalité. C'est la seule réelle vérité: la causalité. Action, réaction. Cause, et effet. #Morpheus: - Tout commence d'abord par un choix. #Le Mérovingien: - Non. Faux. Le choix est une illusion créée entre ceux qui ont le pouvoir et ceux qui ne l'ont pas….. Sous une apparente assurance, la vérité est que nous perdons complètement… le contrôle. La causalité. Il n'y a pas moyen d'y échapper. Nous sommes ses esclaves à jamais. Notre seul espoir, notre unique paix est de le comprendre, comprendre le pourquoi. Le pourquoi est ce qui nous différencie d'eux. Et vous de moi. C'est la véritable source du pouvoir. Sans lui vous êtes impuissant. Et vous venez à moi sans pourquoi, sans pouvoir. Un autre maillon de la chaîne.» D’ailleurs on se rend compte dans Matrix que dans le paradigme de Morphéus, l’oracle est son « Jacques », Néo est l’élu, une fois que cette certitude lui est retirée, il perd pied, il ne sait plus que croire. Il lui est sans doute difficile d’accepter que même en croyant être libre il n’est qu’un pion dans une bataille qui dépasse son entendement. Il faut donc selon moi faire très attention, car on peut-être un zombie sans le savoir. La liberté peut être illusoire comme le dit l’agent Smith à Néo dans Matrix (épidose 2) : « Agent Smith : Et je suis là aujourd'hui à cause de vous. A cause de vous je ne suis plus un agent de ce système. A cause de vous j'ai changé. Je suis débranché. Un homme nouveau, pour ainsi dire. Comme vous, apparemment libre. #Neo: - Félicitations. #L'Agent Smith: - Merci. Mais comme vous le savez les apparences peuvent être trompeuses. Ce qui me ramène à la raison pour laquelle nous sommes ici. Nous ne sommes pas ici parce que nous sommes libres. Nous sommes ici parce que nous ne sommes PAS libres. Personne ne peut échapper à la raison, ne peut nier le rôle. Car si nous n'avions pas de rôle à jouer, nous n'existerions pas. Notre rôle nous a créés. Il nous connecte. Il nous porte. Nous guide. Nous stimule. C'est le rôle qui nous définit. C'est le rôle qui nous lie. » Pour d’autres dialogues de Matrix voir ici : http://www.syti.net/Matrix.html. Et un zombie peut libérer un zombie affilié à un autre paradigme. Et ce qui ressort de mes réflexions c’est que nous sommes tous à un certain niveau des zombies. S’en rendre compte est nécessaire, pas que cela nous libèrera, mais au moins nous rendra plus prudent ! Et la prudence est mère de sûreté dans bien des cas.


Lundi 29 Juin 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires