Palestine occupée

Malgré la condamnation des crimes du régime israélien à Gaza par le Conseil de sécurité, les Etats-Unis apportent leur soutien à la poursuite de ces crimes


Dans la même rubrique:
< >


Vendredi 25 Janvier 2008

 Malgré la condamnation des crimes du régime israélien à Gaza par le Conseil de sécurité, les Etats-Unis apportent leur soutien à la poursuite de ces crimes
Les 14 des 15 membres du Conseil de sécurité des nations unis ont condamné les crimes israéliens dans la bande de Gaza demandant la levée du blocus et l'arrêt des incursions militaires imposés par le régime israélien alors que l’opposition des Etats-Unis ont empêché l’adoption d’un texte.

Au terme de discussions qui ont duré toute la journée de jeudi, le Conseil a décidé de se réunir à nouveau vendredi pour tenter de surmonter l’opposition des Etats-Unis à un texte qui a été accepté par 14 des 15 membres du Conseil.


"Nous ne sommes pas parvenus à un accord et il y a peu d'espoir que cela en prenne le chemin", a déclaré l'envoyé d'Afrique du Sud à l'ONU, Dumisani Kumalo. "Mais le président du Conseil nous a demandé d'essayer à nouveau demain (vendredi)".


Le Conseil s'est réuni jeudi matin à huis clos pour entendre la réponse américaine sur un texte en réponse à ce que plusieurs membres du Conseil considèrent comme "la punition collective des 1,5 million d'habitants de Gaza par le régime israélien, face à des négligeables tirs de roquette".


La délégation américaine a prétexté "plus de précisions sur le contexte, le processus de paix", a déclaré l'ambassadeur de France à l'ONU, Jean-Maurice Ripert.


Pour leur part, les ambassadeurs des pays arabes ont de nouveau prévenu que si Washington bloquait l'adoption d'un texte non contraignant, ils pourraient réclamer plus tard ce mois-ci un texte plus fort, sous la forme d'une résolution, ou porter cette affaire devant les 192 membres de l'Assemblée générale où ils sont certains de recueillir un soutien écrasant.


Le texte a été adopté par 30 voix pour, 15 abstentions et 1 voix contre (avec 1 pays absent).


Il s'agit de la quatrième résolution condamnant le régime israélien sur les six sessions extraordinaires tenues par cet organe onusien depuis sa création.


La réunion, débutée mercredi, a été organisée à la demande des pays arabes et islamiques qui ont réuni 21 signatures sur les 47 pays membres du Conseil.

Les pays de l'Union européenne se sont tous abstenus.


Le Canada est le seul pays à avoir voté contre le texte. En outre, les Etats-Unis et Israël se sont abstenus d'assister à la séance du Conseil, ouverte à tous les pays membres de l'ONU.


La situation humanitaire à Gaza s'est fortement dégradée. Jeudi des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza continuaient de pénétrer en Egypte après la destruction partielle à l'explosif de la clôture séparant les deux territoires.


Depuis sa création en juin 2006, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a tenu six sessions extraordinaires destinées à réagir à des situations d'urgence, dont quatre ont condamné le régime israélien. La première concernait la guerre au Liban, les trois autres la situation à Gaza.


Les deux autres sessions extraordinaires ont été consacrées au Soudan et à la Birmanie.

http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Vendredi 25 Janvier 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires