Politique Nationale/Internationale

Mahmoud Ahmadinejad: une attaque des USA ne nous inquiète pas



IRIB
Samedi 24 Mars 2007

 Mahmoud Ahmadinejad: une attaque des USA ne nous inquiète pas
Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad dans une entrevue exclusive avec la chaîne de télévision française, Antenne 2 a déclaré, "nous ne sommes pas inquiets d'une attaque militaire des USA."
Le président a exposé les points de vue et l'accusation occidentale contre l'Iran à la suite des efforts de l'Iran d'accéder à l'énergie nucléaire.

Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que "les armes atomiques ne peuvent pas apporter la victoire. C'est pourquoi Israël n'a pas pu éviter une défaite au Liban."

Répondant à une question au sujet du souci de l'Iran face à une possible attaque militaire des USA, le président a déclaré "nous ne sommes pas inquiets pour deux raisons. D'abord, la conjoncture actuelle ne se prête pas à cela dans la région. En second lieu, il reste des personnes sages aux USA qui ne permettront pas un comportement aussi stupide."

Mahmoud Ahmadinejad a indiqué qu'il présenterait de nouvelles propositions au sujet du programme nucléaire de l'Iran au Conseil de sécurité de l'ONU ajoutant que les positions des USA et de la Grande-Bretagne sur le dossier nucléaire de l'Iran au Conseil de sécurité ne sont pas légales.


Il a déclaré que l'enrichissement d'uranium est légal, mais que les positions des USA et de la Grande-Bretagne au conseil de sécurité de l’ONU ne le sont pas.


Mahmoud Ahmadinejad a indiqué que la demande des membres permanents conseil de sécurité de l’ONU plus l'Allemagne au sujet de la suspension de l'enrichissement d’uranium est tout à fait illégale : "nous ne sommes recherchons pas la bombe atomique parce que cela ne nous semble pas utile et notre religion ne nous permet pas de l'avoir."


Samedi 24 Mars 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires