PRESSE ET MEDIAS

Mahmoud Ahmadinejad : « on n'exécute pas de mineurs en Iran »


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Vendredi 26 Septembre 2008

Mahmoud Ahmadinejad : « on n'exécute pas de mineurs en Iran »
Dans son entrevue avec la chaîne de Radio et Télévision Pacifique, aux Etats-Unis, le président iranien interrogé sur la situation des droits de l’homme dans son pays, et plus particulièrement sur l’exécution des mineurs, a catégoriquement répondu qu’ « en Iran les mineurs ne sont pas exécutés ».

« Etablissant une comparaison avec les Etats-Unis, il a évoqué le respect des droits de l’homme en Iran dont il s’est félicité. Évidemment, a-t-il souligné, quand nous observerons un idéal dans ce domaine, nous voyons qu'il reste encore à parcourir un long chemin pour y parvenir mais nous tentons d'atteindre les véritables idéaux que préconisent la République Islamique d’Iran et la révolution. »

« Tous les pays sont régis par des lois pénales et le nôtre est suprêmement avancée et si quelques médias font comme si en Iran on exécutait journellement des adolescents, il n'en est rien »a-t-il dénoncé.


Mahmoud Ahmadiejad a assuré qu'une grande partie des informations que véhiculent les médias étrangers sur la situation des droits de l’homme en Iran et « se sont en réalité des critiques des adversaires du gouvernement iranien.


Il a affirmé qu’outre le fait que ce sont des « informations imprécises » il existe évidemment la liberté d'expression et chacun peut s’exprimer.


Le président iranien a souligné que « le nombre de prisonniers en Iran est bien inférieur à celui des Etats-Unis (…) nous révisons continuellement les lois pour éliminer y compris les prisons. »

Mahmoud Ahmadinejad a expliqué également aux Américains la vision iranienne de l'amour entre personnes de même sexe.


«L'homosexualité est contraire aux principes humains», a calmement déclaré le président iranien.


«Il peut se passer plein de choses. Ça peut provoquer des problèmes psychologiques, des problèmes sociaux qui peuvent affecter l'ensemble de la société. Rappelez-vous que les lois de Dieu sont là pour améliorer la vie humaine. Dans notre religion, cet acte est interdit et le parlement a légiféré à ce propos.»

Mahmoud Ahmadinejad s’est cependant défendu de traquer ses citoyens jusque dans leur chambre à coucher. «En Iran, a-t-il martelé, personne n'intervient dans la vie privée des individus.»

Le président iranien a exprimé l'espoir mercredi que le prochain président des Etats-Unis prenne des mesures pour mettre fin à un gel diplomatique de près de 30 ans entre Washington et Téhéran.


S'exprimant lors d'un rassemblement de plus de 400 étudiants et professeurs dans un hôtel de New York, Mahmoud Ahmadinejad a entrouvert la porte à de meilleures relations entre les Etats-Unis et l'Iran, mais a observé que Washington devait faire le premier pas.


"Nous n'insistons pas sur de meilleures relations, mais ce serait mieux d'avoir de meilleures relations", a déclaré le président iranien, présent à New York pour l'Assemblée générale des Nations unies.


Mahmoud Ahmadinejad a éludé une question directe sur sa préférence concernant le futur locataire de la Maison Blanche mais a exhorté le prochain président des Etats-Unis à tenter de "renouer les liens avec l'Iran".


Les universités invitées par l'Iran pour cette rencontre avaient choisi les étudiants présents à ce rassemblement. Les questions posées par les jeunes gens sont allées des prix du pétrole à Israël en passant par les droits des homosexuels en Iran. Le président Ahmadinejad a profité de l'occasion pour dénoncer à plusieurs reprises la politique des Etats-Unis, particulièrement en Irak, et la pression exercée par Washington concernant les ambitions nucléaires de Téhéran.


http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Vendredi 26 Septembre 2008

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires