Géopolitique et stratégie

Mahmoud Ahmadinejad : ni Israël ni ses « patrons » n’oseront attaquer l'Iran


Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que ni Israël ni ses « patrons » n'oseront attaquer l'Iran.


Jeudi 18 Janvier 2007

 Mahmoud Ahmadinejad : ni Israël ni ses « patrons » n’oseront attaquer l'Iran


Les propos ont été tenus dans une entrevue avec le journal espagnol, El Mundo édité mercredi.


Le chef d’Etat iranien a précisé qu’Israël se rend bien compte de la puissance des iraniens, ajoutant que le régime sioniste et ses patrons n'oseront jamais s'embarquer dans une mesure si idiote et envahir l'Iran.


El Mundo a expliqué que l'entrevue a été organisée au cours de la visite récente du président iranien en Amérique latine.


Le journal a précisé que lors de la conférence de presse à Managua, le Président Ahmadinejad s’était prêté aux questions des journalistes de façon détendue et souriant.


"Je crois qu'il est temps pour les grandes puissances de changer leur position sur les développements internationaux et au Moyen-Orient" a déclaré le président.


Mahmoud Ahmadinejad a remis en cause la présence des forces américaines et britanniques en Irak, ajoutant que le problème de l'Irak est justement la présence de troupes étrangères.


"Peu après l'agression des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne contre l'Irak, le problème du sunnisme et du Shiisme a été créée dans le pays" a-t-il dit.


Il a évoqué Saddam le qualifiant de dictateur manoeuvré par la Grande-Bretagne et les USA, glorifié par le passé et qui avait été incité à attaquer l'Iran et les irakiens.


Pour ce qui concerne Israël, le président a confié au journal El Mundo, "toutes les nations de cette région du Moyen-Orient détestent le régime sioniste, étant donné que c'est un pays despotique et un régime régional totalitaire.


Mahmoud Ahmadinejad a défendu sa position sur l’Holocauste, à savoir l’ Holocauste a t’il ou pas existé?

Il s’est interrogé sur les raisons qui poussent un tel régime à se comporter comme il le fait envers les palestiniens sous prétexte de l’Holocauste pendant ces six dernières décennies.


"Nous ne recherchons pas la guerre, les désaccords et la haine mais nous cherchons plutôt à résoudre la question du régime sioniste, qui est l'origine de l'hostilité" a t’il ajouté.


Il a noté que le monde entier se rend compte que le régime sioniste détient l’arme nucléaire et que les Américians et les Britanniques approuvent.


"L’Iran a coopéré étroitement avec l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) et a respecté les règlement internationales" a-t-il rappelé.


Le président iranien a également évoqué les relations excellentes de l'Iran avec le Venezuela ainsi que l’élargissement de ces relations avec le Nicaragua et a déclaré qu'une nouvelle ère s’ouvre entre l’Amérique Latine et l’Iran.


EL Mundo est le deuxième quotidien espagnol avec un tirage important qui est édité depuis 18 années. Son site Web est mensuellement visité par quelques 10 millions d'utilisateurs.


IRNA


Jeudi 18 Janvier 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires