Politique Nationale/Internationale

Mahmoud Ahmadinejad : les responsables du gouvernement doivent s’efforcer de suivre le modèle de gouvernance de l’Imam Ali



Lundi 6 Juillet 2009

Mahmoud Ahmadinejad : les responsables du gouvernement doivent s’efforcer de suivre le modèle de gouvernance de l’Imam Ali
Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a déclaré que l’Imam Ali est la référence de la connaissance du Vrai du Faux et a exhorté tous les responsables du gouvernement à s’engager sur cette voie et à s’efforcer de suivre le modèle de gouvernance de l’Imam Ali en tant que modèle éternel».
Le président iranien lors d’une réunion avec les membres de son gouvernement dimanche après-midi a tout d’abord présenté ses félicitations à l’Imam Mahdi, au guide suprême et à la grande nation iranienne à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de l’Imam Ali déclarant que la ligne du Velayat et de l’imamat sont les seules voies permettant d’accéder au sommet. En dehors de cette voie, aucun bonheur, aucune beauté n’existe.

Le chef d’Etat iranien a rappelé que la naissance de l’Imam Ali est l’une des plus grande fête du monde tout en soulignant que tous les prophètes sont venus pour inviter les hommes aux idéaux éternels et sur cette voie Dieu a placé douze lumières divines face à l’Homme et la première de ces lumière fut l’Imam Ali.

« Si personne ne peut atteindre le niveau élevé de l’Imam Ali, nous avons tous le devoir de nous en rapprocher dans la mesure de nos capacités » a poursuivi le président iranien.

C’est aujourd’hui l’anniversaire de la naissance de l’Imam Ali qui naquit dans la maison de Dieu , Ka’ba, le 13 Radjab ,30 ans après la naissance du prophète et 23 ans avant l’Hégire.

Bonne fête à tous à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de l’Imam Ali

C’est aujourd’hui l’anniversaire de la naissance de l’Imam Ali qui naquit dans la maison de Dieu , Ka’ba, le 13 Radjab ,30 ans après la naissance du prophète et 23 ans avant l’Hégire.
C’est pour cette raison que les Musulmans célèbrent, partout dans le monde, le jour anniversaire de sa naissance le 13 Radjab.

Sa mère était Fâtimà, fille d’Assad. Il appartenait au clan des Hâchims.
Abū al-H̩asan Alī ibn Abī T̩ālib désigné simplement par son prénom Alī est le fils d'Abû Tâlib, oncle du prophète de l'islam Mahomet, qui l’a élevé et protégé comme son propre fils, après la mort de son grand-père ‘Abd al-Mottalib.

Il est né vers l’an 600 à la Mecque, dix ans avant le début de la mission prophétique de Mohammad.

À l'âge de six ans, il quitta la maison de son père pour se mettre sous la protection de Mahomet. Il a été à la fois le cousin, le frère spirituel, le disciple et le gendre de Mahomet en épousant sa fille Fâtima née de sa première épouse Khadija en 622.

Alî a été le premier à adhérer à la nouvelle religion prêchée par Mahomet (le premier homme après Khadija selon la tradition chiites). Il est resté en compagnie de ce dernier durant tout son ministère, y compris à Médine.
L’Imam Ali nota les versets coraniques révélés au Prophète. Après la mort du Prophète , il assembla tous ces versets en un volume .A 33 ans ,il devint le premier Imam de la Communauté Islamique.

Il a été le quatrième calife de l'islam (656-661). Imam Alî a été le premier et le père de tous les imâms. Il fut le père de Hassan et de Hossein, Zaynab et Ome Al-Kolthûm.

Son gouvernement dura 5 ans. Après le Prophète , l’Imam fut l’homme le plus éminent en matière de foi , de savoir , de piété , de générosité , de courage , de justice , de sympathie envers les opprimés et de soutien envers les nécessiteux.

L’exemple de vie vertueuse qu’il mena constitue un modèle non seulement pour les Musulmans , mais aussi pour tout le genre humain.


http://www2.irna.ir/ http://www2.irna.ir/



Lundi 6 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Mohamed le 06/07/2009 17:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SoubhanAllah... Le meilleur modèle est Mohammed ibn AbdAllah (sAws), Ali est son compagnon et a une place éminente... Ce discours est une exagération et Ali s'en serait détourné comme il se détournait de ce genre de discours de son vivant... Qu'Allah soit satisfait de lui... Je suis vraiment étonné et aimerai avoir le texte en

2.Posté par TheTruth le 06/07/2009 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui est plus digne d'etre pris en exemple que celui dont Allah lui meme cite l'exemplarité?
Dans ce registre le prophete Abraham figure au premier rang et vient ensuite le prophete Muhammad. Il est evidemment mal venu de faire un classement des prophétes d'Allah, car ils ont tous eu l'honneur d'etre illuminé par Allah et ils ont tous sans exception mis en oeuvre le plan pour lequel Allah les a dédiés, par conséquent ils meritent tous d'etre infiniment respecté et pris en exemple quant à la vie de droiture qu'ils ont mené. J'ai cité le prophete Abraham en premier car nul ne peut nier que c'est Allah lui meme dans le Coran qui a fait d'Abraham un exemple pour toute l'humanité. Quant a Ali il figure sans nul doute dans les rangs de ceux que Allah agrée, mais cela n'est pas confirmé dans le Coran, donc autant s'attacher aux figures directement cités par Allah.

3.Posté par AS le 06/07/2009 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je dirai suivre le Sceau des Prophetes Muhammad saws sans vouloir offenser Ali karama Allah wajhu

4.Posté par mebarak le 06/07/2009 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Prophète (salallah ou'halay'hi wa salam) en personne nous a mit en garde contre toute exagération et contre toute célébration de sa naissance (que dire donc de ce qui est dit au sujet d'Ali)

5.Posté par Taleb le 06/07/2009 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam. SVP ne jugez pas sans que vous sachiez l’attention de cette demande. Est-ce qu’il y a eu une divergence entre le Prophète (salallah ou'halay'hi wa salam) et son compagnon et gendre Ali karama Allah wajhu dans la manière de gouverner les musulmans ?
Bien sur que NON. Absolument pas.

6.Posté par ness58 le 06/07/2009 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iran: l'élection d'Ahmadinejad confirmée


1 réaction | Réagir
29.06.2009, 22h22 | Mise à jour : 22h39
Agrandir le texte
Diminuer le texte
Imprimer l'article
Envoyer l'article par mail
Fil RSS
Partager
Partager

delicio.us
facebook
Digg.com
Wikio.fr
scoopeo.com
blogmarks.net

La police iranienne était déployée en force dans les rues de Téhéran lundi soir, alors que le Conseil des gardiens a validé la réélection de Mahmoud Ahmadinejad sur la foi d'un recomptage partiel des urnes rejeté d'avance par les candidats contestataires.

Parallèlement, l'Iran a libéré cinq des neufs employés locaux de l'ambassade de Grande-Bretagne et assuré qu'il ne souhaitait pas réduire ses relations diplomatiques avec les Occidentaux.

Téhéran accuse Londres d'avoir orchestré la contestation des résultats du scrutin présidentiel, qui a donné lieu aux manifestations les plus violentes de l'histoire de la République islamique, lesquelles ont fait au moins 20 morts.

Un recomptage de 10% des urnes prises au hasard

En soirée, l'ayatollah Ahmad Janati, chef du Conseil des gardiens de la Constitution, organe chargé de valider les élections, a confirmé les résultats de la présidentielle du 12 juin, en se fondant sur le recomptage de 10% des urnes prises «au hasard» dans tout le pays.

«Nous confirmons le résultat de la 10ème élection présidentielle», a déclaré M. Janati, selon le texte d'une lettre au gouvernement lue à la télévision.

«La majorité des objections que nous avons examinées n'ont pas été considérées comme des fraudes mais n'ont été que des irrégularités mineures qui se produisent lors de chaque élection. Elles ne sont pas significatives et les objections sont donc infondées», a estimé M. Janati.

Le sortant Ahmadinejad a officiellement obtenu 63% des voix, contre 34% pour son principal rival, Mir Hossein Moussavi.

Pour mettre un terme aux accusations de fraude

Le recomptage partiel est censé mettre un terme aux accusations de fraude portées par M. Moussavi et les deux autres candidats, Mehdi Karoubi et Mohsen Rezaï. Mais ces derniers ont refusé de déléguer leurs représentants au recomptage, en mettant en doute l'impartialité du Conseil.

Des témoins ont précisé que des milliers de policiers et de miliciens du Bassidj étaient déployés lundi soir dans un «quadrillage systématique» des principales places et artères de Téhéran pour dissuader les éventuels manifestants.

Les forces de sécurité effectuaient des contrôles d'identité des automobilistes et fouillaient parfois le coffre des véhicules.

Londres a confirmé lundi les libérations de cinq employés locaux de son ambassade à Téhéran, le Premier ministre Gordon Brown appelant l'Iran à libérer leurs quatre collègues, jugeant leur maintien en détention «inacceptable» et «injustifiable».

Hassan Ghashghavi, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a assuré que ces arrestations n'annonçaient pas «une réduction» des liens diplomatiques, mais signalé qu'elles étaient fondées sur des «preuves».

L'Iran avait accusé l'ambassade britannique d'envoyer son personnel «parmi les émeutiers pour les guider».

Amnesty international craint que les opposants soient torturés

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton a dénoncé lundi le «harcèlement déplorable» dont sont victimes les diplomates britanniques.

Le chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, a laissé entendre que des sanctions contre Téhéran pourraient être votées lors du prochain sommet du G8 à L'Aquila (Italie), alors que «plus de 2.000 personnes» ont été arrêtées en Iran depuis le scrutin, selon la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH).

Dans un communiqué, Amnesty international a dit craindre que des dirigeants de l'opposition soient torturés en prison pour obtenir des «aveux télévisés en prélude à des procès iniques où ils seraient passibles de la peine de mort.»

«Si ces craintes sont avérées, il s'agirait d'une tactique épouvantable des services de sécurité pour faire taire des dirigeants politiques une bonne fois pour toutes et adresser un message clair aux autres», indique le communiqué.



Tous les articles de la rubrique

Leparisien.fr

7.Posté par Ahmed le 06/07/2009 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ness58. 1-Tous les articles de la rubrique le parisien.fr n’est pas crédible car il
appartient au sionisme.
2- Votre commentaire n’a aucun lien avec le contenu de l’article proposé par Alterinfo.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires