Politique Nationale/Internationale

Mahmoud Ahmadinejad : 'la réélection d’Hugo Chavez démontre le réveil des nations et la revendication de davantage de justice'



irna
Mardi 5 Décembre 2006

 Mahmoud Ahmadinejad : 'la réélection d’Hugo Chavez démontre le réveil des nations et la revendication de davantage de justice'
Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a envoyé un message de félicitation à Hugo Chavez pour sa réélection comme président à la tête du Venezuela soulignant que la réélection d’Hugo Chavez témoigne clairement du réveil des nations et d’une revendication de la part de l'opinion publique en général de davantage de justice.

Dans son message, Mahmoud Ahmadinejad a affirmé: " votre victoire a rappelé aux états basés sur le colonialisme et sur l'hégémonie cette vérité que les revendications anti- impérialiste de liberté et ont fructifié avec la brise de la justice qui repose avant tout sur la spiritualité."

Dans ce message, le chef d’Etat iranien a indiqué que cette victoire "causera davantage d'unité entre le mouvement libérateur au Moyen-Orient, en Amérique Latine et Centrale : "le futur appartient à ces nobles personnes dont le système politique est choisi librement par eux-mêmes et cristallisent la culture des religions divines et d’Abraham dans une vie simple en choisissant comme axe la bonté, la justice et la recherche de la vérité dans un monde assoiffé de vérité et de justice."

Le président iranien a assuré que la réélection d’Hugo Chavez fortifiera davantage encore les liens d'amitié "entre ce qui est pur » et il s'est montré optimiste en évoquant la tâche conjointe des autorités iraniennes et vénézuéliennes afin de renforcer la coopération internationale.



LA VICTOIRE DE CHAVEZ

Au lendemain de sa réélection triomphale, pour un mandat de six ans, le président vénézuélien Hugo Chavez a renforcé son image de champion de la gauche latino-américaine en promettant d'étendre sa "révolution socialiste", au grand dam de Washington.


"Cette élection est décisive pour ces projets de changement que nous avons fait naître depuis des années", a estimé lundi l'ambassadeur du Venezuela à l'ONU, Francisco Arias Cardenas.


"Le président a de nouveau la foi et la confiance des Vénézuéliens entre les mains", a-t-il ajouté. Réélu largement avec plus de 61% des voix, le chef d'Etat, a affirmé dans son premier discours au peuple, dimanche soir, avoir "donné une leçon de dignité à l'impérialisme américain".


Du haut du palais présidentiel de Miraflores, le dirigeant a lancé un avertissement au "diable qui prétend dominer le monde", allusion au surnom qu'il donne au président George W. Bush, tout en adressant un vibrant salut à son "compagnon" cubain Fidel Castro.


Se défendant d'installer une "dictature", il envisage de proposer par réferendum une modification de la Constitution lui permettant de se présenter autant de fois qu'il le souhaite.


"L'Amérique latine se libère", titrait lundi Ultimas Noticias, prédisant un "vent de fronde" dans la région après une série d'élections qui ont porté au pouvoir des représentants de la gauche radicale en Bolivie, au Nicaragua et en Equateur.


Mardi 5 Décembre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires