Politique Nationale/Internationale

Mahmoud Ahmadinejad : 'l'Iran islamique a rejoint, dès aujourd'hui, les producteurs industriels de combustible nucléaire'



IRNA
Mardi 10 Avril 2007

 Mahmoud Ahmadinejad : 'l'Iran islamique a rejoint, dès aujourd'hui, les producteurs industriels de combustible nucléaire'
lundi, lors de cérémonies commémorant la journée nationale de la technologie nucléaire, sur le site de Natanz, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a rappelé que l'Iran avait rejoint désormais les pays producteurs de combustible nucléaire, avant de rendre hommage aux grands efforts des savants iraniens, dans la réalisation de cet objectif.


Mahmoud Ahmadinejad, qui s’exprimait devant un public composé de hautes personnalités du monde politique, culturel et scientifique du pays, a ajouté : "le neuf avril dernier l’Iran a accédé à la technologie permettant la production de combustible nucléaire et durant cette dernière année l’Iran est parvenu à la phase de production industrielle de ce combustible".


"La production de combustible nucléaire, par l'Iran, sera au service du progrès et de la prospérité de la nation iranienne, aussi bien que de celle des autres nations du monde, ainsi qu'en faveur de l'établissement de la paix, dans le monde" a affirmé le président iranien, qui a ajouté: "le peuple iranien s’est conformé, jusqu'à présent, aux règles internationales, et ne s'est pas détourné de la voie pacifique qu’il a choisi.


LES ENNEMIS, DÉRANGÉS PAR LES PROGRÈS DE L’IRAN

Certes, les Iraniens souhaitent poursuivre sur cette voie, mais si les grandes puissances du monde entreprenaient des démarches illégales et continuaient à violer leurs droits incontestables, ils réviseraient leurs positions et leurs attitudes."

Mahmoud Ahmadinejad a poursuivi : "aujourd'hui les ennemis de l’Iran sont dérangés par les progrès de notre nation et ce dans plusieurs domaines et pour nuire à notre avancée scientifique et technologique ils n’hésitent pas à instrumentaliser le Conseil de Sécurité de l'ONU et font tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre des obstacles aux activités nucléaires de la République Islamique."

NOUS DÉFENDRONS AVEC FORCE NOS DROITS

Mahmoud Ahmadinejad a souligné dans son discours : "le peuple iranien défendra avec force ses droits puisque notre nation soutient que la spiritualité et la justice sont les piliers qui permettent de faire avancer la paix et la stabilité du monde."

Après avoir dénoncé que les quelques puissances qui s'opposent au peuple iranien sont celles qui ne veulent pas que ce dernier jouisse de ces avantages précieux, il a déclaré : "les puissances qui s'opposent au progrès de l’Iran veulent user de leur influence pour nous mettre des bâtons dans les roues, mais elles devraient savoir maintenant que la grande nation iranienne ne le leur permettra pas."

"Il y a des siècles que cette grande nation est à avant garde de la science, de la civilisation et de la culture et qu'elle s’avance de manière rigoureuse sur le chemin du progrès et vers les sommets" a t’il souligné.


L’IRAN N'A PAS PROFITÉ DU STATUT DE MEMBRE DE L'AGENCE
Rappelant que l'Iran est, depuis 35 ans, membre de l'AIEA, et qu'il devrait, donc, bénéficier, conformément au TNP et au statut de l'AIEA, des avantages, dont bénéficient tous les membres de cette Agence et en soulignant également, que tous les membres de cette organisation devaient l'aider à avoir accès à la technologie nucléaire, le Président iranien a déclaré: "l'Iran n'a pas, néanmoins, bénéficié de ces droits, alors qu'il a mené toutes ses activités nucléaires sous la supervision de l'AIEA."

Le Président iranien a lancé, ensuite, un appel à tous les gouvernements qui souhaitent aider l'Iran, dans le domaine du nucléaire, et a, par contre, mis en garde les gouvernements, qui ne reconnaissaient pas les droits incontestables du peuple iranien, les invitant à renoncer à leur hostilité envers cette nation.

"Qu'ils sachent que les Iraniens, sûrs de leur bon droit, résisteront en toute sagesse et en demeurant unis, et qu'ils sauront défendre leurs droits, car la voie, qu'ils ont choisi, est irréversible." a-t-il fait savoir.


Rappelant, ensuite, que, pour la nation iranienne, la spiritualité et la justice se trouvent à l'origine de la paix et de la stabilité du monde, le président iranien a indiqué: "l'Iran islamique accueille, à bras ouverts, toute approche juste et équitable basée sur la loi, pour procéder au dialogue."

Mahmoud Ahmadinejad a qualifié, ensuite, le dossier de l'énergie nucléaire et la production de combustible nucléaire de longue histoire, avant de rappeler que "les contestations des grandes puissances à l’encontre des activités nucléaires iraniennes ne sont animées que par des objectifs politiques et tendancieux, mais que le gouvernement iranien est déterminé à produire, à la date fixée, au moins 20.000 mégawatts d'électricité nucléaire, qu'il souhaite utiliser, dans les domaines, agricole, industriel et médical.

15.000 étudiants vont former une chaîne humaine autour de Natanz

Plus de 15.000 étudiants de différentes universités doivent former une chaîne humaine autour du site de Natanz lundi pour exprimer leur soutien aux accomplissements réalisés dans le domaine de l'énergie nucléaire de l'Iran.

Une chaîne humaine de 15.000 étudiants doit ceinturer l'usine de conversion nucléaire d'Ispahan et le chantier du futur réacteur de recherche d'Arak.


Ce mouvement symbolique est organisé à l'occasion de la journée nationale de la technologie nucléaire.


Le premier anniversaire de la Journée nationale du nucléaire iranien marque la date où l'Iran a réussi à enrichir de l'uranium à un niveau de 3,5%, suffisant pour produire du combustible nucléaire.


Partout en Iran, dans les écoles les sonneries ont retenti à l'unisson à 09h00 pour marquer l'anniversaire et les transports en commun sont gratuits pour l'occasion dans la capitale iranienne.


Enfin, il est prévu que des enfants fassent planer des cerfs-volants portant le slogan "un avenir brillant avec l'énergie atomique" au-dessus du chantier de la première centrale atomique iranienne, construite par la Russie, à Bouchehr dans le sud-ouest de l’Iran.


Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, chef de l'organisation d'énergie atomique de l'Iran (OEAI) Reza Aqazadeh et des députés et un groupe de hauts responsables et d'ambassadeurs étrangers à Téhéran doivent participer à une célébration spéciale qui se tient à l'emplacement nucléaire de Natanz, dans le nord de l’Iran à 100km de la ville d'Ispahan, dans les heures à venir pour marquer cette journée nationale de la technologie nucléaire.



Mardi 10 Avril 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires