Politique Nationale/Internationale

Mahmoud Ahmadinejad : « ce que demande le peuple iranien c'est la dignité humaine »



Mercredi 6 Février 2008

Mahmoud Ahmadinejad : « ce que demande le peuple iranien c'est la dignité humaine »
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad affirme dans un entretien publié mardi par le quotidien "Le Monde" que ce que demande le peuple iranien ne se résume pas à la démocratie, c'est plus que cela.

« C'est quelque chose de plus haut que cela, c'est la dignité humaine. C'est une certaine place de l'homme dans l'univers. C'est la justice. C'est la pureté. C'est le refus de la domination. Et tout cela n'est possible qu'avec la croyance en Dieu. Et tout cela est plus haut que la démocratie. La démocratie n'est qu'une petite partie des acquis du peuple iranien » explique t’il dans un entretien accordé à deux journaliste du quotidien français « Le Monde » à Téhéran.

« Ce n'est pas un peuple qui craint les tempêtes, le vent » poursuit-il en évoquant les huit ans de guerre imposée par l’Iran qui ont rendu le peuple iranien encore plus avisé.

« Et le genre de boycottage, de sanctions, le genre de menaces dont nous faisons l'objet nous donne encore plus de maturité. Sans aucun doute, l'Iran est actuellement une puissance mondiale. Il ne tire pas sa force de ses armes, mais de la vigueur de son influence culturelle » de conclure le président iranien.

Il revient également au cours de cet entretien sur sa proposition de création en Iran d'un consortium international pour enrichir l'uranium dont son pays aurait besoin, affirmant que cette proposition n'est plus d'actualité.

"Aujourd'hui, cette proposition n'est plus sur la table", explique-t-il.

"Mais si d'autres en venaient la reformuler à nouveau, nous l'étudierons. A une condition: que le droit du peuple iranien à l'enrichissement de l'uranium soit préservé", ajoute le dirigeant iranien.

Mahmoud Ahmadinejad avait fait cette proposition la première fois lors de l'Assemblée générale des Nations unies. Il avait alors indiqué que l'Iran était "prêt à s'engager dans un partenariat sérieux avec les secteurs privé et public d'autres pays pour la mise en oeuvre de programmes d'enrichissement de l'uranium en Iran."
Au quotidien français "Le Monde", le président de la République Islamique d’Iran n’hésite pas à rappeler que "les Européens et les Américains" n'avaient pas alors"accueilli favorablement" sa proposition de consortium.

"Ils ont considéré que nous ne la formulions que parce que nous aurions été en position de faiblesse", observe-t-il.

Le projet de résolution de l'ONU prévoyant de nouvelles sanctions contre l'Iran pour son programme nucléaire "n'est pas notre problème", a répondu le président iranien Mahmoud Ahmadinejad au quotidien français Le Monde publiée mardi dans la soirée.


"Cette nouvelle résolution, ce n'est pas notre problème: c'est le leur", celui des 5 membres permanents du Conseil de sécurité, déclare le président iranien.


Selon le président iranien "les problèmes ont commencé" quand ces pays "ont voulu s'arroger des droits qui dépassent ceux des autres pays membres de l'AIEA", l'Agence Internationale de l'Energie Atomique.


Le Conseil de sécurité de l'ONU a commencé fin janvier à examiner de manière informelle un nouveau train de sanctions contre l'Iran.


"Quand, sur la base d'informations erronées, un groupe de pays agit avec entêtement de façon erronée, alors c'est lui, c'est ce groupe, qui a un problème. Mais nous n'avons pas d'inquiétude", souligne encore Mamoud Ahmadinejad.


"Nous voulons que tous les pays, à commencer par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité permettent à l'organisation légalement chargée de cette question, l'AIEA , qui dépend de l'ONU et est chargée de faire respecter le Traité de non-prolifération (TNP), d'agir conformément à sa mission » précise le chef d’Etat iranien.


Interrogé sur les propos du président français Nicolas Sarkozy qui prône la fermeté contre l'Iran, Mahmoud Ahmadinejad a répondu: "nous ne les prenons pas trop au sérieux" tout en soulignant qu’en revanche que la volonté de M. Sarkozy d'aider de nombreux pays à accéder au nucléaire civil n'est pas une "mauvaise chose".


"Nous croyons que tous les pays devraient pouvoir jouir de l'énergie nucléaire. Nous croyons que c'est opprimer une partie de l'humanité que d'assimiler l'énergie nucléaire à la bombe nucléaire. C'est une énergie pure, dont tous les peuples doivent pouvoir profiter", a-t-il dit.


Le président iranien s’est félicité de la présidence française tournante de l’Union Européenne la qualifiant de « bonne opportunité, pour la France et pour l'Europe ».


« Nous pensons qu'il est temps que l'Europe repense la question de sa présence internationale. Aujourd'hui, sur la scène internationale, l'Europe n'existe pas, je veux dire une Europe qui soit une entité indépendante. Nous ne voyons nulle part dans les équations politiques internationales de ce début de siècle des positions qui seraient celles d'une Europe indépendante » a déclaré le président iranien.


Il a précisé que la présence de la France à la tête de l'Union peut être une occasion pour l'Europe de développer une politique indépendante, surtout dans la région du Moyen Orient, autour de la méditerranée.


Mahmoud Ahmadinejad s’est dit prêt à accueillir Nicolas Sarkozy en Iran.


« Quant à Nicolas Sarkozy, il peut venir en Iran à tout moment, nous l'accueillerons quand il le désirera, cela ne dépend pas de sa présidence de l'Union ».


Le vendredi 1er février, dans les bureaux de la présidence de la République Islamique d'Iran, au centre de Téhéran, Mahmoud Ahmadinejad a accordé un entretien exclusif aux envoyés spéciaux d'un des plus grands quotidiens français " Le Monde" publié dans l'édition du mardi 5 février en fin d'après-midi.

http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Mercredi 6 Février 2008


Commentaires

1.Posté par Tarajeat Marie-Thérèse le 06/02/2008 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


rien a voir avec les discours haineux des sionnistes de tous bords

Merci Mr le Président Ahmadinejad

vous êtes beau ,"ils' sont laids , vous êtes intelligeant "ils" sont tarés ,haineux , incultes , jaloux de vos grandes connaissances , de votre
culture immense , de votre peuple ,de votre pays,de votre humanisme ,de votre intègrité ,de votre résistance a l'impérialisme USA ,tout comme Havez ,Castro,
Correa ,Moralès ,VOUS ETES DES HOMMES DEBOUTS .Que vos exemples
soit des phares pour tous les dirigeants du monde ,et le bien -être des peuples

2.Posté par carl le 06/02/2008 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les sionnistes ne cherche qu une chose declarer une autres guerres tous simplement en transformant les bonne action du Président Ahmadinejad
pour faire evoluer sont pays en de mauvaises action de l uranium pour que l iran ayent de l electrcites est soit disant pour faire des bombe nucleaire on se croirait en 33 et 39 shuut.............

3.Posté par mehdi le 06/02/2008 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on a la foi, on ne craint personne !...

4.Posté par BELH le 06/02/2008 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est clair Mehdi, que se soit face au Hamas, au Hezbollah ou aux Pasdarans, ils seront vaincus. La défaite de l'été 2006 a été un heureux présage et un cinglant avertissement à tous les bélligérants du monde.
Le destin a voulu qu'ils s'épuisent en Irak et en Afganistan...
Le destin a voulu qu'ils se fassent humilier au Liban...
Le destin veut il qu'ils agonisent en Iran?
C'est à eux de faire le bon choix.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires