Géopolitique et stratégie

Mahmoud Ahmadinejad : 'Les USA n'ont pas un plan constructif pour le Moyen-Orient'




Mahmoud Ahmadinejad, président iranien, a déclaré après avoir reçu un message écrit de l'emir du Qatar, par le ministre des Affaires étrangères, Hamad Ben Thani, que "les politiques hégémoniques de Washington ont échoué dans la zone" et que "les USA n'ont pas un plan ni une proposition


IRNA
Lundi 22 Janvier 2007

 Mahmoud Ahmadinejad : 'Les USA n'ont pas un plan constructif pour le Moyen-Orient'


constructive pour résoudre les problèmes de la région parce que qu'ils poursuivent uniquement leurs buts colonialistes et leurs intérêts en créant des conflits, des divergences."
Il a indiqué pendant cette réunion, qui a eu lieu à Téhéran, que les ennemis de l'Islam sont assez desespérés pour infliger des coups à l'Islam en
faisant usage de pressions depuis l'extérieur et maintenant ce qu'ils cherchent c'est de produire une infraction dans le monde musulman, en parlant ensuite de la persistance des États-Unis d'Amérique et du sionisme internationalde créer de la dissension entre musulmans, surtout, entre chiites et sunnites : "Les peuples et les pays musulmans devraient sortir déjouer de manière intelligente les conspirations de l'Amérique du Nord et avec davantage d'unité et de cohésion augmenter les efforts pour neutraliser et faire échouer ces complots ourdis."

"Tout type d'aide consciemment faite aux USA est une trahison au peuple musulman"a t'il déclaré.


Il a indiqué que "les peuples de la zone devraient coexister dans un régime de paix et de bien-être, et qu'à travers une plus grande coopération
entre pays musulmans, en particulier, en ce qui
concerne l'aide au Liban et soutenir le gouvernement
indépendant palestinien afin d'accélérer l'instauration
de la sécurité et la paix dans la région."

ÉNERGIE ATOMIQUE

Mahmoud Ahmadinejad a indiqué d'autre part que l'exploitation
pacifique de l'énergie atomique est une part de la
politique indiscutable de la République Islamique d'Iran, et
a déclaré que "le gouvernement et le peuple iranien
continuera son chemin vers la technologie nucléaire,
sans prêter attention aux pressions inutiles des USA
et de ses alliés, et Téhéran accomplira ses réalisations
précieuses dans différents domaines, comme celui
de l'exploitation de cette énergie, au service des
amis et des frères."

Pour sa part, le responsable du Qatar a
manifesté pendant cette entrevue sa préoccupation pour
la situation actuelle de la région, et a
avoir condamné les dissensions créées par les ennemis
entre musulmans, en particulier, entre chiites et
sunnites : "les pays puissants se proposent de dominer
les pays musulmans en règlant des divergences entre
ceux-ci, mais les nations islamiques devraient faire
échouer ces conspiraciones en comprenant la
situation."

Hamad Ben Al Thani a insisté sur l'importance pour
leur pays d'établir des relations avec l'Iran qu' il a
qualifié de " pays ami" soulignant : "la dernière résolution
du Conseil de Sécurité contre l'Iran, qui a été
approuvé sous la pression des États-Unis d'Amérique et des pays
occidentaux, n'aura pas de répercussion sur le pouvoir de
Téhéran, et la position à ce sujet du Qatar est de maintenir
l''appui à l'Iran dans son programme
d'exploitation pacifique de l'énergie nucléaire."


Lundi 22 Janvier 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires