VIDEOS

MESSAGE DE JACQUES CHEMINADE : Le chateau de cartes financier s’écroule... nous avec ? [vidéo]



Solidarité et progrès
Mercredi 15 Août 2007



Mercredi 15 Août 2007


Commentaires

1.Posté par Gilles COUTURIER le 16/08/2007 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand le chateau de cartes s'écroule, parfois, le rez de chaussée reste debout, ignorant mais solide, il supporte la chute de la pyramide qui elle tombe de haut et souffre beaucoup plus... que les petits.

2.Posté par guillaume le 16/08/2007 05:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme la grande crise américaine de 29, la crise d'amérique latine des année 80 et la crise du sud est asiatique de 97....? j'ai surtout l'impression qu'a chaque fois c'est la base qui se prend tout sur la gue... alors que le sommet l'évite au dessus de la misère...

3.Posté par Kévin le 01/09/2007 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Balivernes. La grande crise de 29 (assez peu ressentie en France) est surtout le fruit d'une superinflation due à un phénomène de surproduction. Pourquoi ? Spéculation boursière due à l'hystérie collective sur les marchés, le manque de transparence de l'information, système monétaire international défaillant, etc. Les politiques keynésiennes menées par les pays occidentaux se sont avérées catastrophiques, et - en réalité - bien des économistes ont constaté que la reprise a été le fruit justement d'un assainissement de l'économie (on élimine les canards boîteux) et des marchés (on va arrêter d'être trop optimistes et d'avoir des vues de court-terme!).

La récente petite crisounette était un réajustement des prix sur les marchés. Les banques centrales interviennent pour rassurer, même si ce n'était pas nécessaire: objectivement, il y avait assez de liquidités dans le circuit pour palier la crise ! Pour ce qui est des conséquences économiques, il faut relativiser. On a souligné le nombre de personnes mises au chômages au Etats-Unis (quelques milliers, avance-t-on). Là-bas, on a le plein-emploi... Alors stop !

Il ne s'agit pas de glorifier les marchés, ce serait idiot. Certes, le système économique n'est pas parfait, il y a des couacs, des réajustements un peu brutaux. Mais un système économique humain ne saurait être parfait. Il se trouve qu'il y a toujours des keynésiens excessifs pour dénoncer ces petits accrochages parfaitement normaux (le marché est loin d'être un lieu parfaitement transparent...).

Pour ce qui est de Cheminade, je rappelle tout de même qu'il est membre et chef de la secte française des Larouchistes, qui se pose comme défenseurs d'un Etat de despotes éclairés, de grands sages lumineux qui décideraient de grands travaux à établir pour faire marcher l'économie. Pour leurs nouvelles recrues, on les enferme, on leur interdit d'écouter autre chose que Mozart ou Bach, on leur extorque leur argent, on les coupe de leur famille, on leur fait rédiger des articles (bourrés de fautes) sur l'augmentation de volume du cube selon Gauss, et les adeptes de cette secte ressentent une sorte d'euphorie intellectuelle, encadrés, contrôlés par le groupe, ils se sentent baignés dans la lumière alors qu'ils sont plongés dans la plus profonde obscurité, sont persuadés d'avoir la solution à tous les problèmes comme si la politique consistait en une sorte de Sim City géant.
Que Cheminade soit sectaire et Larouche antisémite passe encore; mais qu'un site sérieux présente aussi subjectivement de pareils articles relève de la pornographie quand ses auteurs se présentent tels des hussards de l'information alternative.

Sans parler des commentaires profondément lénifiants qui suivent et nous contentent (tout le site est bourré d'assertions de ce style !) de préjugés moraux et politiques: de toute façon, ce sont toujours les mêmes, les dominés, les prolos, les va-nus-pieds, qui se font baiser par toujours les mêmes, les dominants, les bourgeois capitalistes, les riches... Et nous voilà replongés dans les affres inutiles d'une révolution dévastatrive, dans la dialectique constante du rapport dominant-dominé qui ne mène que dans les tréfonds du masoschisme militant.

4.Posté par bibanga ngata jacques le 13/09/2007 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous reclamons l annulation pure et simple de la dette odieuse et illégitime de la rdc.
les 14 milliards de dollars constitue un fardeau lourd avec des consequences lourdes

5.Posté par Yann le 15/09/2007 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Kevin
Je suis personnellement Keynésien et je dois dire que je n'apprécie pas vraiment Larouche et ses sbires qui frise avec un esprit sectaire. Mais vos propos sont totalement faux, tout d'abords vous dites que la crises de 1929 fut le résultat de je site:
"La grande crise de 29 (assez peu ressentie en France) est surtout le fruit d'une superinflation due à un phénomène de surproduction."

Or tout les historiens et les économistes vous dirons qu'une crise de surproduction provoque non pas une hyperinflation mais une déflation. Quand il y a plus de produit que d'acheteur les prix baisse monsieur l'adepte du marché libre. La crise de 29 est surtout le fruit pourrit de deux facteur :

1- La guerre de 14 qui a considérablement affaiblit l'Europe et la rendu dépendante des USA, on pense au dettes de guerre.
2-Le protectionnisme américain, les droits de douanes aux USA furent de 50% juqu'a 1945 ce que peut de gens savent, il faut dire que les anglosaxon ont tendance à prôner le libre-échange quand cela les arranges. Le protectionnisme qui est normale pour un pays déficitaire dans sa balance commerciale, est mauvais lorsqu'il est pratiqué par des pays excédentaire. C'était le cas des USA à l'époque ils pompèrent la quasi totalité de l'or mondiale, or qui était la monnaie d'échange par excellence. Un peu comme la Chine aujourd'hui les USA ont poussé de nombreux pays vers le déclin économique à cause de leurs excédents ces déséquilibres furent à l'origine d'une spéculation boursière qui finit par éclater.

Quand au politiques Keynésienne qui sont souvent critiqué par des gens qui n'ont lu que Adam Smith ou Hayek, et jamais Keynes elles ne furent réellement appliqué qu'aprés la seconde guerre mondiale jusqu'en 1974. A noter que Keynes n'aurait jamais laissez filer les déficits commerciaux comme il a prôner dans les années 30 ces politiques de relance doivent être effectué avec le plus grand soin et il ne faut pas hésiter à dévaluer la monnaie ou à pratiquer le protectionnisme si besoin est (mais je sens que vous allez m'insulter).
J'assiste la période d'avant guerre fut une période de déflation et non d'inflation, quand aux USA du fait de leur désindustrialisation une éventuelle chute du dollars provoquerait cette fois une hyperinflation pour cause de sous-production chronique et de renchérissement des importations chinoises notamment.
Le laissez-faire libéral est un échec sur toute la ligne, les pays qui réussisent le mieux sont ceux qui n'applique pas les recettes libérale c'est un fait. L'Asie du sud-est est protectionniste et mercantiliste elle n'est pas libérale, pas plus que la Russie ou l'Inde la meilleurs élève du libéralisme sur terre c'est l'UE avec les résultats que l'on connaît.

6.Posté par Proto le 18/12/2007 01:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


"Que Cheminade soit sectaire et Larouche antisémite passe encore; mais qu'un site sérieux présente aussi subjectivement de pareils articles relève de la pornographie quand ses auteurs se présentent tels des hussards de l'information alternative."

Ce serait remettre en cause la bonne foi de ceux qui alimentent ce site, mais il est certain qu'il est aussi nécéssaire de filtrer l'information alternative, dommage en effet qu'il soit assez récurent que la crédibilité de ce genre de prophète soit entachée par d'autres "travaux" plus douteux.
Cette intervention est optimiste sur le fond mais la chute du chateau de carte qu'il prédit est bien plus qu'une conséquence d'une conjecture économique.

7.Posté par modération le 18/12/2007 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Que Cheminade soit sectaire et Larouche antisémite passe encore; mais qu'un site sérieux présente aussi subjectivement de pareils articles relève de la pornographie quand ses auteurs se présentent tels des hussards de l'information alternative."

Que d'assertions de la part de donneur de leçon !

Gardez vos leçons de morale pour d'autres chez qui vos accusations creuses et sans constistance, ont encore un effet !

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires