FRANCE

MERAH… SQUARCINI… SARKOZY !


Que les autorités supérieures de l’Etat montent au créneau concernant l’affaire Merah ne parait pas chose anodine. Que le directeur d’un service de Renseignements français s’en mêle parait encore plus anormal. Qu’il donne des informations démenties par d’autres services secrets ne peut que jeter le doute, le trouble et le discrédit sur les prétendus agissements de Mohamed Merah, le présumé tueur de Toulouse et Montauban. Ne sommes-nous pas dans une affaire manifeste de false-flag pouvant aider à l’accession au pouvoir ?


Makhlouq
Vendredi 30 Mars 2012

 MERAH… SQUARCINI… SARKOZY !
Après que la machine de l’holocauste fut repartie avec l’affaire Merah voici que se met en place celle de la diabolisation d’une communauté spécifique… dans un État laïc… ne l’oublions pas.
Le scénario se répète identique à lui-même, sans variation, à tel point que la chose en devient banale pour les moutons qui aiment à se laisser tondre docilement. Diabolisation préméditée donc dans une optique électoraliste.

Dans un précédent article, concernant la même intrigue, j’avais émis des doutes sur cette affaire l’assimilant à un false flag, accréditant la « théorie du choc ».

Il se trouve que le débroussaillage, avec le recul, permet de voir un petit peu plus clair dans cette misérable aventure.

Je m’explique.

Il est curieux que ces crimes arrivent à un mois des élections présidentielles. Même… très curieux. Il est encore plus étonnant qu’ils en deviennent une affaire d’Etat et que, automatiquement, on les habille de la toge de l’antisémitisme… exclusivement… balayant d’un revers de main l’acte islamophobe et christianophobe puisque auparavant deux musulmans et un chrétien furent tués dans le silence le plus complet et le plus complice d’une presse qui n’arrête pas de nous faire vomir par sa soumission intégrale au système pourri jusqu’à l’os.

Pourquoi en faire une affaire antisémite avec l’éternel battage médiatique que l’on connait et la complicité des partis de droite, d’extrême droite et socialiste ? Parce que dans cette histoire l’on a tout intérêt à « victimiser » une population en en stigmatisant une autre. Pas n’importe quelle population. La juive particulièrement, prise en otage, créerait dans l’inconscient collectif l’éternelle culpabilisation permettant aux sionistes d’avoir les mains libres et d’agir impunément sans être importunés. C’est pourquoi toutes les institutions manifestement adeptes de Herzl et inconditionnellement pro-israéliennes reprennent le relais, une à une, en bon ordre afin de faire perdurer la flamme de la persécution.

Cela a un double intérêt :

– Permettre à l’Etat « démolicratique » du Moyen Orient d’entreprendre une opération d’envergure (bombardement des installations nucléaires iraniennes, bombardement de la population civile de Gaza)

– Créer un état de choc permettant de propulser le pion Sarkozy, inconditionnel d’Israël, à la Magistrature suprême française… car qui, mieux que lui puisqu’il a affirmé sa servitude, peut veiller aux intérêts de l’Etat sioniste ?

Pourquoi l’affaire Merah est encore une fois identique aux autres fausses affaires d’antisémitisme et constitue un false flag ?

Parce que, rappelons-nous, un témoin aurait vu lors de l’assassinat des deux soldats musulmans, le tueur qu’il aurait décrit comme corpulent, portant un tatouage ou une cicatrice au niveau de la joue gauche… ce qui ne correspond aucunement à la description de Mohamed Merah. Depuis… le témoin a disparu… on n’en parle plus ! Bizarre ! Bizarre !

Autres points non moins importants.

1. C’est Bernard Squarcini lui-même, Directeur central du Renseignement intérieur, qui dresse le tableau de l’assassin. En principe, un haut fonctionnaire de pareil service agissant dans l’ombre habituellement, n’apparait pas. Pourquoi, alors, a-t-il dérogé à la règle dans ce cas précis ? D’autant que la plupart des informations données par lui à la presse ont été infirmées par d’autres services secrets étrangers notamment le passage de Mohamed Merah en Afghanistan et au Pakistan ?

2. Bernard Squarrcini… est un proche de Sarkozy… même très proche puisque le Président aurait créé le service… pour lui. Il est aussi un élève de Pasqua… autre mentor de Sarkozy.

3. Mohamed Merah était un familier de Squarcini…puisqu’il le tutoyait. Comment un jeune de banlieue pourrait-il être aussi proche d’un aussi haut fonctionnaire de l’Etat ?

4. Le présumé tueur de Toulouse et de Montauban aurait visité Israël. Curieux, quand on sait qu’un voyageur portant un nom arabe ou musulman est soumis à un interrogatoire serré déjà à Roissy par le Mossad ? En outre… si même il portait un faux passeport on sait parfaitement que les Israéliens font du délit de faciès. Alors… pourquoi a-t-il pu passer ?

5. Encore plus curieux. Mohamed Merah se serait rendu en Syrie et dans d’autres pays comme la Jordanie et l’Irak. S’il est vrai qu’il peut être accepté dans les deux derniers en raison d’accord avec Israël… il est totalement impossible qu’il l’est fait dans le premier car il est connu qu’on ne peut fouler le sol syrien ou libanais dès lors que l’on possède un visa israélien sur son passeport.

6. Merah que l’on nous présente comme un salafiste pur et dur n’en a aucunement l’attitude puisqu’il était adepte des boites de nuit et prenait de l’alcool. Quand on sait que le salafisme est la ligne la plus dure des déviants… on ne peut que se poser des questions sur la véracité des faits rapportés.

7. Curieusement… les terroristes laissent toujours des traces derrière eux à l’instar des limaces. C’est pourquoi les histoires de camions, véhicules bourrés d’armes et de Corans ne laissent plus de doute… sur le doute quant à la croyance à pareils mythes.

En conséquence, toutes ces questions remettent à l’ordre du jour l’opération menée par le RAID dont aucune image n’a filtré… bien évidemment… les journalistes se contentant de ne rapporter que les os que leur jettent les autorités… sans aucune investigation.

Mohamed Merah ne parait pas être ce que l’on tente de nous faire croire sans conviction.
Serait-il alors un simple agent d’information au service du Renseignement français ? Cela parait de plus en plus évident.

Aurait-il été enrôlé afin d’infiltrer les djihadistes ? Cela n’est pas impossible quand on sait que les services secrets engagent des jeunes Maghrébins à dessein.

Enfin… les questions qui vont faire mal. Mohamed Merah est-il… vraiment… le tueur de Toulouse ?
Son histoire n’est-elle pas un false-flag remettant à l’ordre du jour le thème de la sécurité dont Sarkozy en est le chantre ?

Bien évidemment… après cette histoire les journalistes le mettront en scène comme le « Sauveur » de la situation. Il remontera dans les sondages.

Alors… à qui profite l’ « Opération Merah » ?

Une certitude pourtant… pas aux Musulmans !


Vendredi 30 Mars 2012


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 30/03/2012 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement, cette histoire ressemble de plus en plus à un false flag. Cependant, j'irais beaucoup plus loin que l'auteur de l'article.
En effet, au vu et au su de ce qui se passe actuellement dans le monde, entre autres, avec la crise financière provoquée par les banques, le but de cette manoeuvre grossière et criminelle de Toulouse-Montauban est certes de remettre Sarkozy au pouvoir, même si ce n'est pas encore fait, mais plus qu'au profit d'Isarël, c'est au profit de l'oligarchie mondiale qui veut imposer son nouvel ordre mondial.
Maintenant, il y a un autre point qui mérite d'être soulevé, même s'il est très délicat. Il s'agit du rouleau compresseur de la propagande antisémite. L'auteur de l'article a raison en disant qu'il s'agit toujours d'agir sur cette vieille culpabilité de la persécution des juifs durant la dernière guerre mondiale.
Mais cette histoire de l'holocauste est vraiment trop instrumentalisée pour êtyre honnête ! On nous la ressort à toutes les sauces : Les pauvres juifs sont toujours persécutés dans le monde en général et en France en particulier. Pourtant, si vous interrogez le citoyen lambda dans la rue, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il se préoccupe fort peu des juifs. Que ce citoyen soit musulman ou non. Le cas échéant, ce qui le préoccupera ce sera l'attitude raciste , belliqueuse d'Israël, dont les exactions ne sont plus à démontrer.

Mais si l'on regarde de plus près cette histoire d'antisémitisme, (et d'ailleurs, pourquoi faire une distinction entre racisme et antisémitisme ? Pourquoi un racisme spécial contre les juifs ? Ils sont loin d'être tous des sémites et les arabes sont eux aussi des sémites, pourtant on ne parle pas d'antisémitisme à eur égard), on peut légitimement se poser la question sur la raison pour laquelle on nous ramène toujours, au moins implicitement, cette histoire de l'holocauste des juifs par les nazis. Et du fait de la loi Gayssot en France, il est interdit de mettre en doute cette histoire. C'est bien pratique, comme ça on ne pourra pas aller en vérifier le bien fondé. Pourtant, il serait assez logique qu'une enquête historique indépendante soit faite une fois pour toute pour faite taire toutes les polémiques. Cela permettrait de prouver de manière irréfutable qu'il y a bien eu holocauste et ne pourrait que rendre service à la communauté juive de par le monde. Mais voila, c'est interdit. Et qui remet en cause cette question est passible de la prison. Ca ne vous parait pas bizarre tout cela ? Que veut-on nous cacher ? car enfin, il y a tout à gagner à démontrer de façon irréfutable la vérité ! A moins qu'il y ait autre chose... Je ne suis pas historien, je ne peux pas répondre à cette question, mais ça ne m'empêche pas de réfléchir. De plus, j'ai un de mes oncles qui est passé par les camps nazis en Allemagne, il est mort depuis, mais pas dans un camp. Après la guerre. mais il a laissé une correspondance dans laquelle il relatait la vie qu'il menait dans ces camps nazis. C'est assez effroyable. Il y avait aussi des juifs avec lui, mais jamais il n'a eu vent d'une quelconque mise à mort planifiée des juifs dans les chambres à gaz. J'ajoute, qu'il comprenait très bien l'allemand, de sorte qu'il pouvait très bien suivre les éventuelles conversations des allemands entre eux.
Bien sur, cela ne signifie pas que ces chambres à gaz n'ont pas existé. Mais justement, une enquête exhaustive permettrait de mettre un point final à cette histoire. Logiquement, les juifs devraient exulter de voir la vérité triompher totalement sans le moindre doute. Alors de quoi a t'on peur ? Y aurait-il quelque chose à cacher ? En tout cas on est endroit de le penser tellement les informations sur ce sujet sont verouillées !

2.Posté par claudio le 30/03/2012 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Depositaire,

Votre commission, cher ami, met le doigt sur un sujet qui représente le noyau central autour duquel gravitent les politiques intérieures et étrangères de tous les pays occidentaux, à savoir, l'alignement systématique sur les positions de la Perfide de Sion. Vis à vis des pays étrangers nous adoptons des comportements hostiles dès qu'ils sont soupçonnés d'antisionisme et à l'intérieur des frontières, la même attitude réprobatrice à l'endroit des citoyens qui dénoncent le régime sioniste et ses actes criminels commis contre les palestiniens.
Un esprit logique aura toujours du mal à comprendre cette soumission et cette pleutrerie occidentale. Elle est tellement aberrante et imbécile que l'on peut être amené à penser que finalement, tous ces dirigeants dits "civilisés", de New-York à Paris,ne sont en réalité que des agents recrutés, formés et placés par Tel-Aviv pour servir de caution à sa folle démarche et une arrière garde pour son expansionnisme effréné.
Cela dit, si c'était véritablement le cas, le problème serait facile à régler. Un agent à la solde de l'étranger finit toujours par tomber, entraînant dans sa chute une bonne partie de son réseau et des mesures seraient immédiatement prises pour éviter toute récidive. Mais l'affaire est bien plus compliquée qu'il n'y parait.
Cette platitude occidentale devant le virus sioniste, certains tentent de l'expliquer par l'holocauste et par la responsabilité de l'Europe chrétienne dans son accomplissement. Mais cela n'est pas totalement fondé, car, hormis l'Allemagne, aucun autre pays n'a contribué, de près ou de loin, aux massacres imputés aux nazis. Et surtout pas la France, n'en déplaise au Président "français d'origine hongroise" ! Vichy était un état sous domination et ses actes ne peuvent engager le pays alors en lutte justement pour chasser l'occupant. On ne peut par conséquent pas dire que nous soutenons l'entité sioniste parce que nous nous sentons coupables de l'extermination d'un certain nombre d'entre eux durant la seconde guerre mondiale.
Comment comprendre alors que toute l'Europe se tient debout comme un seul homme aux côtés de la Perfide de Sion ? Comment justifier aussi le soutien indéfectible des Etats-Unis pour un etat dont ils peuvent logiquement ignorer jusqu'à l'existence sans porter préjudice à leur puissance ?
Concernant l'Europe, il suffit tout simplement de faire parler l'histoire. Nul n'ignore le passé colonial de la totalité des pays européens. Tous ont exploité, pillé, massacré des populations entières et assassiné culturellement des civilisations très anciennes. Tous cependant ont été éjectés, souvent à la suite de luttes armées de haute intensité. Ils ont accordé des indépendances contraints et forcés mais ils n'ont jamais pardonné à ces indigènes, ces "sous-hommes", d'avoir fait preuve de courage et de dignité. Ils ont plié bagage la rage au coeur et la haine de l'indigène des les tripes. C'est vrai pour l'Afrique mais aussi pour les pays musulmans du Moyen-Orient et du nord de l'Afrique.
L'Afrique noire a été re-colonisée par d'autres moyens que l'occupation militaire mais la tâche s'avérait plus risquée, plus compliquée pour remettre la main sur les pays de l'Islam, d'où l'opportunité de la présence de l'entité sioniste, sciemment injectée comme un microbe dans le corps arabo-musulman. Une pathologie dont les effets s'avèrent désastreux. Par entité sioniste interposée, l'Europe divise, l'Europe déstabilise, bref, l'Europe se venge. Elle n'en tire aucun profit substantiel, mais elle assouvit sa haine et son racisme viscéral. Pour cette raison donc, nous accordons un soutien intensif mais surtout calculé et intéressé à la Perfide de Sion.
Les Etats-Unis ont une stratégie différente. Pays jadis non colonisateur, il est surtout animé par sa volonté de domination sur le reste du monde afin de contrôler, voire de s'approprier les ressources énergétiques. La Perfide de Sion constitue par conséquent le grenadier voltigeur placé au Moyen-Orient pour écraser toute velléité de souveraineté et d'indépendance économique et scientifique des pays arabes. Elle est le garde chiourme des Etats-Unis dans la région. Et ils ne sont pas prêts de licencier un garde aussi efficace, même si à l'évidence, l'employé est très préjudiciable à la moralité son employeur.
Mais alors ? Où se situe l'holocauste dans tout cela ?
Nulle part, à mon avis, dans les classes dirigeantes mais effroyablement présent et conditionneur dans les masses populaires. Ce sont les premières et les seules victimes de la propagande sioniste. Rendre coupable le citoyen lambda pour empêcher toute réaction, tout rappel à l'ordre des gouvernements. Il suffit, pour s'en rendre compte, d'analyser l'incident de ce lycée lyonnais lorsqu'une enseignante à appelé, maladroitement certes, à une minute de silence pour Merah. Ce fut le tollé général, en commençant par les élèves eux-mêmes, suivis de leurs parents, grands parents et voisins. Ce qui a bien sûr donné une justification inespérée aux autorités académiques et ministérielles de prendre des sanctions graves.
Cette complicité populaire, bien qu'inconsciente, doit être entretenue en permanence et l'holocauste en est le ferment. Revisiter les faits historiques des nazis et de leurs exactions est insupportable pour les sionistes. C'est pour eux une question de vie ou de mort.

3.Posté par JLB le 30/03/2012 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-être est-il bon de dresser des parallèles entre la NDAA et l'EAA étasuniennes, l'affaire Merah, l'intervention israélienne à Gaza et la contre réaction à son égard à l'ONU.

Je veux dire par là serrer un cran de plus vers la Nouvel Ordre Mondial en réaction à une prise de conscience générale. Enfin, cela parait ballot dit comme ça, mais c'est une piste qui cautionne l'idée d'un False Flag et de son "pourquoi".

Je développe : un conflit communautaire en France pourrait aboutir à une sorte de loi martiale, c'est par ce procédé que les états unis ont réussis à imposer une dictature que beaucoup s'accordent à définir aujourd'hui comme fasciste. Les NDAA et l'EAA sont des lois martiales. Si l'élection échappe à Sarkozy, valais de l'entente militaro-industrielle étasunienne, ce serait une façon de récupérer le pouvoir perdu.

C'est en tous cas, une approche qui serait plus populaire, plus partagée au sein de la population française que celle de remettre en question tout ou partie de la Shoah. Concept auquel - sans vouloir me fâcher avec personne - je n'adhère pas.

En revanche, j''irais peut-être plus loin que vous dans la critique, mais dans une autre conclusion : la Shoah a été planifiée, organisée et financée par des sionistes de l'époque. C'est à leur demande que les Nazis ont procéder à ce qu'il convient donc bien de nommer un Holocauste (sacrifice religieux). Mais dieu ici ne serait pas Yahvé, mais plutôt Lucifer ou Sheitan selon notre culture. Il y a de plus en plus de livres et d'infos web qui détaillent du satanisme nazi. Mais pas assez sur le satanisme sioniste : il y a guère que l'approche Illuminati, peu reconnue, qui aborde cette question.

Je rabâche sans arrêts un peu de partout les mêmes choses : la déclaration de Balfour est la preuve d'une exigence sioniste au financement anglo-américain de la seconde guerre mondiale. Et tout le monde sait qu'avant la guerre, la majorité des juifs rejetaient le sionisme et l'idée de la recréation d'Israël. En les terrorisant, c'était là le seul moyen de les faire changer d'avis. Au point que le sionisme prétend aujourd'hui représenter le judaïsme.

Un tel point de vue vous parait-il absurde? Remarquez que cela ne change rien au fait, qu'en dehors de ce registre, j'en arrive aux même conclusions que vous sur l’essentiel.

Car pour le reste vos propos sont "malheureusement" très réalistes, j'ai bien peur que cette fois-ci, nous arrivions à la fin de cette course à la dictature mondiale. Je dis "malheureusement" car je pense que nous aimerions tous nous tromper sur cette funeste issue. Qu'elle n'ait jamais lieu, ni elle, ni le lot d'horreurs qui vont s'en suivre ! Des fois, je me dis que je préfèrerais avoir tord et passer pour un crétin aux yeux du monde entier.

Au fait, très pertinent cet article. J'ai particulièrement apprécié le : " ... balayant d’un revers de main l’acte islamophobe et christianophobe puisque auparavant deux musulmans et un chrétien furent tués ...".

Juifs, chrétiens et musulmans ... Bon sang, mais c'est bien sur ! Je n'avais pas fais le lien ! Ce sont toutes les religions "dites du Livre" qui furent visées, c'est symbolique, c'est une déclaration de guerre ! L’adversaire est donc bien sataniste et il y a donc bien eu manipulation en False Flag !

Mais ce que je vous "reprochais" en début de texte, à savoir remettre en question la Shoah, je reproduis le même genre erreur communicante ici : parler du satanisme - luciférisme, même si ce n'est qu'en approche politique et non pas religieuse, sera fatalement repoussé par de nombreux athées qui ne veulent rien entendre parler de tous cela.

Nous sommes dans une forme d'impasse qu'il faudrait résoudre à notre niveau. La vérité doit s'imposer auprès du plus grand nombre. Mais comment faire si ces derniers ne suivent pas, rejettent cette approche ? J'ai soulevé l'idée forte d'une Union des peuples face à cette adversité. Une Union ou nous mettrions de côté nos différences de points de vue et celle culturelles pour mettre en commun tous nos éléments de recherche sur la Vérité et tout ce qui peut combattre l’hégémonie de notre adversaire. Alors que je l'ai déjà soumise de part ailleurs dans ce même site, je relance avec vous cette idée.

Claudio, votre passage :

"Les États-Unis ont une stratégie différente. Pays jadis non colonisateur, il est surtout animé par sa volonté de domination sur le reste du monde afin de contrôler, voire de s'approprier les ressources énergétiques. La Perfide de Sion constitue par conséquent le grenadier voltigeur placé au Moyen-Orient pour écraser toute velléité de souveraineté et d'indépendance économique et scientifique des pays arabes. Elle est le garde chiourme des États-Unis dans la région. Et ils ne sont pas prêts de licencier un garde aussi efficace, même si à l'évidence, l'employé est très préjudiciable à la moralité son employeur".

Claudio, oh combien vous avez raison et surtout oh combien c'est clairement expliqué !

Bonnes continuations et meilleures salutations à tous !

JLB

4.Posté par Apaisement2020 le 30/03/2012 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour eliminer la graine de l'horreur , les guerres ethniques civiles , il faut eliminer les neo-conservateurs de tous les pays occidentaux à commencer par la droite francaise et à sa tête nicolas sarkosy. le francais d'origine étrangère le plus dangereux pour la paix en France !

5.Posté par Faraway le 01/04/2012 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plutôt que "Merah est-il vraiment le tueur?", la question est d'abord: "Y a-t-il vraiment eu tuerie dans l'école de Toulouse, ou simple mise en scène?" Où sont les témoins. Sous prétexte que les morts doivent être ensevelis sous 24h selon la coutume juive, ils ont été expédiés illico à Jérusalem, sans autopsie. L'hypothèse de la mise en scène expliquerait pourquoi toutes les victimes sont de la même famille: ils refont leur vie en Israël, dont ils sont déjà citoyens.
Le scénario, du coup, est clair: 1) le crime contre les paras de Montauban est un crime raciste lié aux néo-nazis du 17e régiment: le tueur porte un tatouage sous la joue, selon une témoin. La police piétine, l’armée fait de l’obstruction. 2) Israël et ses infiltrés décident d’utiliser l’événement pour faire réélire Sarko, le président qu’ils aiment, et organisent la fausse tuerie de Toulouse, avec la complicité de la DGSE et de la DCRI, tous deux sous étroit contrôle de l'Elysée. 3) On met le tout sur le dos d'un "patsy" du type Oswald, pour qui on a préalablement préparé une “légende” de salafiste. En reliant le faux crime au vrai, non seulement on conditionne l'opinion publique à ne pas douter, mais en plus, le message envoyé est que ceux qui tuent des enfants juifs sont les mêmes que ceux qui protestent contre la guerre en Afghanistan.

6.Posté par Jean-Louis Bouvarel le 02/04/2012 03:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Faraway :

Bonjour ! Je ne sais pas si ce que vous dites est vrai, mais cela à l'air de tenir sacrément la route.

Surtout depuis que j'ai lu ça : http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/04/01/casse-toi-pov-con-le-recit-de-lhomme-insulte-par-sarkozy-230725

Info qui, pour le moins, m'a mis en colère rageuse. L'homme et ses proches sont donc largement capable du fait que vous expliquez ! Je précise ici : capable de mettre en place, de provoquer ou d'instrumentaliser des coups aussi tordus que criminels, dans le but d'en faire une exploitation politique. Il y a construction de mythes !

On se souvient tous d'une prise d'otages dans une maternelle ou le héros du jour était un certain Nicolas S. Je n'y ai jamais cru et j'y crois encore moins désormais ! Parce que ce Nicolas en question est le fils politique spirituel d'un ancien ministre de la police, en exercice à l'époque de la prise d'otage, et qui croule sous les affaires en ce moment, dont certaines de trafic d'armes. C'est "ça" qui nous gouverne ?

Il doit bien y avoir un parlementaire ou un juge qui jette un oeuil ici de temps en temps. Je leur pose une question : "qu'est-ce que vous pouvez faire contre cela " ! Parce que, comprenez que si nos garants de la démocratie et nos défenseurs des droits ne peuvent rien faire, cela va donc être à nous, le peuple, d'agir !

JLB

7.Posté par Jean-louis Bouvarel le 02/04/2012 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oups, pour une boulette, c'en est une belle !

L'info que je viens de citer était un poisson d'Avril de la part de rue89. C'est vache de leur part, parce que sur ce coup là, il m'avaient bien ferrés ! Et ils l'ont publié le 31, c'est pour cela que j'ai pas fais gaffe !

Comme quoi des fois, on ferait mieux de prendre du recul ... (autocritique). Le piège, c'est qu'ils nous ont raconté ce que les antisarkos voulaient entendre (pour ma part, cette info était du pain béni) !

Désolé, c'est la première fois qu'un coup pareil m'arrive ! Mon commentaire n+6 est donc nul et non avenu et vous en demande à tous pardon !

Mr Sarkozy, pour une fois j'ai eu tord à votre sujet. Comme mon annonce était publique, mon meaculpa doit être de même !

JLB

8.Posté par Djamila le 23/04/2019 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mérah sortait avec des filles et allaient en boîte de nuit.Même pour le 11 septembre ,les gens accusés avaient le même profil de fêtards.On n'a jamais vu un intégriste islamiste sortir en boîte de nuit et se saoûler la gueule.Sans parler des accointances de mérah avec les services dont un certain hassan.Où a t on vu un islamiste radical voyager en israel ?
Une histoire à dormir debout
J'ai rien inventé ,tout ces détails se trouve dans la vidéo de karl zéro sur l'affaire mérah
https://youtu.be/ecML1VKgSZc

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires