insolite, humour, conspiration...

MAIL D’ABU DHABI 2: ALERTE NUCLEAIRE A LA MAISON BLANCHE


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 16 Juin 2017 - 12:16 La république en marche...

Dimanche 11 Juin 2017 - 02:51 L’avenir terrifiant que nous promet Attali !


NUCLEAR ALERT AT THE WHITE HOUSE

Auteur du texte en Français : Abdelkrim BADJADJA
SEE BELOW Translation in English by Google (sorry for mistakes)


Abdelkrim BADJADJA
Jeudi 20 Avril 2017

MAIL D’ABU DHABI 2: ALERTE NUCLEAIRE A LA MAISON BLANCHE
La Maison Blanche, trois heures du matin…
- Monsieur le président, s’il vous plait, réveillez-vous…
- Que voulez-vous, pourquoi me casser les pieds tout le temps, même en pleine nuit ? Heureusement pour votre gueule ma femme fait chambre à part.
- C’est important Monsieur le président…
- Mais enfin, ça ne peut pas attendre le matin. Ce n’est pas une alerte nucléaire tout de même…
- Si si, Monsieur le président. Il s’agit bien d’une alerte nucléaire.
- Quoi quoi ? De quoi parlez-vous bordel de merde !
- Les experts de veille à la NSA, nous ont communiqué une information troublante détectée grâce à leurs instruments anti-nucléaires…
- C’est quoi cette information bordélique ?
- Un bruit étrange provenant du fin fond de la Sibérie, cette information a été détectée aussi par la NASA.
- Et après, c’est loin la Sibérie non ?
- Sauf qu’il s’agit d’une cascade de bruits, une véritable pétarade nous faisant penser à plusieurs ogives nucléaires lancées rapidement à la vitesse de l’éclair…
- Dans quelle direction ces foutues bombes ?
- Vers l’Ouest, c’est-à-dire vers notre pays…
- Monsieur le président, monsieur le président…
- Mais c’est quoi ce bordel. Ma chambre à coucher est devenue un souk arabe ? Qui es-tu toi qui te permets de rentrer sans te faire annoncer ?
- Désolé monsieur le président. Je suis l’officier de permanence en contact avec la NSA et la NASA pour les alertes nucléaires…
- Mais je suis déjà mis au courant, pourquoi me casser les pieds avec la même information ?
- Avec tous mes respects monsieur le président, mais il s’agit d’une information complémentaire sur les bruits étranges provenant de la Sibérie…
- C’est quoi, allez accouche où je te fous mon pied là où je pense !
- Il s’agit d’une émission de gaz étrange surgissant à la suite des bruits. Et nous pensons qu’il pourrait s’agir d’une attaque nucléaire au gaz chimique, peut-être même des bombes biologiques.
- Qu’est-ce qui se passe au cours de cette maudite nuit, ces bombes ne pouvaient pas attendre le matin dans mon bureau pour se faire annoncer ?
- Monsieur le président, c’est un problème de sécurité nationale. Il faut préparer la riposte nucléaire, mais pas avec le genre de bombe « la mère des bombes » larguées au-dessus de la tête des Talibans juste pour leur caresser les cheveux…
- Tu te fous de ma tête ou quoi ? Je vais t’en balancer une dans ton postérieur mal lavé…
- Monsieur le président, mon collègue tachera de se laver le postérieur la prochaine fois. Nous devons réagir au plus vite en mettant tout notre arsenal nucléaire en état d’alerte, et en lançant nos bombardiers stratégiques dans les airs prêts à la riposte. Toutefois, il vaudrait mieux alerter Poutine sur la situation, et lui demander de désamorcer ces engins dans l’immédiat suis peine de faire tomber les feux de l’enfer sur son pays.
- Ok, appelez-moi poutine….
- Voilà, vous êtes en ligne avec le président russe.
- Добрый вечер, мой дорогой коллега президент США. Я наслаждался своими виски, и я в своей очереди, отправлю водки последней мысли, вы скажите мне новость. Но будьте осторожны, чтобы не злоупотреблять.
- De quoi il parle celui-là ? Nous sommes en pleine crise nucléaire et lui me parle de Whisky écossais et de Vodka, ce sont les seuls mots que j’ai compris dans son charabia…
- Nous traduisons monsieur le président :
- Bonsoir mon cher collègue président américain. J’ai bien aimé votre whisky écossais, et à mon tour je vous enverrai la Vodka du dernier cru, vous m’en direz des nouvelles. Mais attention de ne pas abuser.
- Racontez lui nos alertes de cette nuit et demander-lui de régler la problème avant que je ne mette à exécution nos ripostes nucléaires…..
- Voilà monsieur le président, il vous demande de patienter avant de dégainer comme un cowboy…
- Cowboy de mes fesses, oui, j’attends…
- Monsieur le président, Poutine en ligne….
- Eh bien, c’est un rapide celui-là. Traduisez son laïus.
- Ha Ha Ha…Hi Hi HI…. шум и газы из глубин Сибири были из отважного крестьянина, который был обжора Fayaux за день до этого, и не мог помочь, но бросить громкие звуки и газы в последовало. Наши ядерные датчики слишком чувствительны ...
- Il se paie notre tête ou quoi ?
- Non monsieur le président, effectivement il y a de quoi rire. C’est une fausse alerte : les bruits et les gaz provenant du fin fond de la Sibérie émanaient d’un brave paysan qui s’était goinfré de fayots la veille, et qui n’avait pas pu s’empêcher de lancer les bruits sonores et les gaz qui s’en suivaient. Nos détecteurs nucléaires sont trop sensibles…

LA FIN : DIEU A CREE L’HOMME ET LA TERRE, L’HOMME A FABRIQUE 20.000 BOMBES ATOMIQUES POUR DETRUIRE L’HOMME ET LA TERRE.


NUCLEAR ALERT AT THE WHITE HOUSE
The White House, three o'clock in the morning ...
- Mr. President, please, wake up ...
- What do you want, why break my feet all the time, even in the middle of the night? Luckily for your face my wife made room apart.
- That's important, Mr. President.
- But it cannot wait till morning. It's not a nuclear alert anyway.
- If so, Mr. President. It is a nuclear alert.
- What what ? What the hell are you talking about?
- Experts watching the NSA, have given us disturbing information detected thanks to their anti-nuclear instruments ...
- What is this edge information?
- A strange noise coming from the bottom of Siberia, this information was also detected by NASA.
- And after that, Siberia is far away?
- Except that it is a cascade of noises, a real continued detonations, that makes us think of several nuclear warheads launched quickly at the speed of lightning ...
- In what direction are these damned bombs?
- To the west, that is, to our country.
- Mr. Chairman, Mr. Chairman-
- But what's this mess. My bedroom has become an Arabian souk? Who are you who allow you to return without making you announce?
- I'm sorry, Mr. Chairman. I am the duty officer in contact with NSA and NASA for nuclear alerts ...
- But I'm already told, why break my feet with the same information?
- With all due respect, Mr. President, but this is a complementary information on the strange sounds coming from Siberia ...
- What's the matter, go to bed and give me my foot where I think!
- This is a strange gas emission arising as a result of the noises. And we think it could be a nuclear chemical attack, maybe even a biological bomb.
- What happens during this accursed night, these bombs could not wait in the morning in my office to be announced?
- Mr. President, this is a national security problem. We must prepare the nuclear response, but not with the kind of bomb "the mother of the bombs" dropped over the head of the Taliban just to caress their hair ...
- You do not care about my head or what? I'll swing one in your poorly washed back ...
- Mr. President, my colleague will try to wash his back next time. We must react as quickly as possible by putting our entire nuclear arsenal on alert, and by launching our strategic bombers in the air ready to respond. However, it would be better to alert Putin on the situation, and to ask him to defuse these devices in the immediate moment is hard to bring down the fires of hell on his country.
- Ok, call me poutine ....
- You are in line with the Russian president.
- Добрый вечер мой дорогой коллега президент США. Я наслаждался вашей скотч, и я в свою очередь, отправит водки последняя мысль, вы скажите мне новость. Но будьте осторожны, чтобы не злоупотреблять.
- What is he talking about? We are in the midst of a nuclear crisis and he talks to me about Scottish whiskey and Vodka, these are the only words I understood in his gibberish ...
- We are translating Mr. Chairman:
- “Good evening my dear colleague American president. I liked your Scotch whiskey, and in my turn I will send you the Vodka of the last vintage, you will tell me news. But be careful not to abuse it”.
- Tell him our alarms this night and ask him to solve the problem before I execute our nuclear riposte ... ..
- This is Mr. President, he asks you to wait before drawing as a cowboy ...
- Cowboy of my butt, yes, I wait ...
- Mr. President, Putin online ....
- Well, it's a quick one. Translate his speech.
- Ha Ha Ha ... Hi Hi HI .... шум и газы из глубин Сибири были из отважного крестьянина, который был обжора тушеная фасоль за день до этого, и не мог помочь, но бросить громкие звуки и газы в последовало. Наши ядерные датчики слишком чувствительны ...
- He's paying our heads or what?
- No, Mr. Chairman, there is something to laugh about. It is a false alarm: the noises and gas coming from the depths of Siberia emanated from a brave peasant who had gone with fayots the day before, and who could not help but sound the sound and the subsequent gas. Our nuclear detectors are too sensitive ...
THE END: GOD CREATES MAN AND EARTH, MAN HAS MANUFACTURED 20,000 ATOMIC BOMBS TO DESTROY MAN AND EARTH.
Abdelkrim Badjadja
Cirta for Consulting and Administrative Studies
http://badjadja99.e-monsite.com/


Jeudi 20 Avril 2017


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires