Politique Nationale/Internationale

MA RÉPONSE AUX INTIMIDATIONS DE MADAME MICHELE ALLIOT-MARIE GARDE DES SCEAUX


Article 223-6 du code pénal :« Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.
Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours. »


dardjouzi@yahoo.fr
Mardi 23 Février 2010

MA RÉPONSE AUX INTIMIDATIONS DE MADAME MICHELE ALLIOT-MARIE GARDE DES SCEAUX
Rosita RUCKI-BERNARD  Sarcelles,  Le 22 février 2010
 
 Madame la Ministre,
 
 En réponse à votre allocution du 19 février 2010 lors du dernier repas du crif à Bordeaux, force est de constater votre allégeance sans faille envers cette organisation. C’est bien vous, Madame la Garde des Sceaux qui faite un amalgame aussi scandaleux que dangereux entre antisémitisme et antisionisme. Si l’antisémitisme est effectivement contraire à mes valeurs morales sachez que je n’attends pas qu’une loi me le rappelle !
 Et puisque vous soulignez à juste titre que l’antisémitisme est indigne de l’héritage humaniste de la Patrie des droits de l’homme, permettez-moi de vous rappeler que les campagnes et débats islamophobes menées tambour battant par les politiques de tous bords depuis plus de 7 mois, ne le sont pas moins .
 Qu’en est-il du travail de mémoire que la télévision, le cinéma et l’école m’imposent quotidiennement, alors que par vos multiples tentatives d’intimidations vous souhaitez me rendre complice des crimes de guerre reconnus et commis par l’état que vous soutenez ouvertement? Car soyez-en certaine ce travail de mémoire a été si bien entretenu pendant de si longues années, qu’il me permet d’avoir le courage de vous dire STOP ! De quel droit parlez-vous de politique générale en mon nom dans un diner mondain organisé par une organisation ouvertement sioniste !
 Non seulement je boycotte Israel et tous ses produits dérivés depuis les avocats jusqu’au dernier membre du betar, parce que je refuse qu’un seul de mes euros contribue au génocide d’un peuple. Mais sachez que je boycotte également la chaine de restaurants Quick, devenue propriété de l’Etat depuis qu’elle a été rachetée par une filiale de la caisse des dépôts et consignations, dans des conditions telles que la Belgique instruit une enquête au moment où je vous écris. Ce même état Français qui encourage jour après jour à l’incitation à la haine raciale, à des divisions entre les communautés qui n’ont pas raison d’être, à faire de l’islam la religion à réformer en attendant de lui donner le coup de grâce !
 Résister à l’intolérable n’est pas un crime Madame la Ministre, c'est un devoir, et croyez bien que les paroles de Lucie Aubrac qui a dit que résister devait se conjuguer à tous les temps réveillent des consciences longtemps anesthésiées par les campagnes de désinformations et de censure.
 Qu’en est-il Madame la Ministre de ce projet de loi sur la création d’un pôle génocide au Tribunal de Grande Instance de Paris et qui d’après un article paru le 08 janvier 2010 sur le site du crif, après que votre cabinet se soit empressé de rassurer l’organisation qui commençait à se faire du soucis, ne concernerait que les crimes commis au Rwanda ? Les crimes contre l’humanité ne concernent-ils pas l’humanité toute entière? A moins que l’état français et l’organisation « crifiene »considèrent que les palestiniens ne font pas partie de cette humanité ?
 
 Pour en revenir à vos réflexions qui font partie du travail collectif de la mémoire, permettez que je rafraîchisse la votre par la même occasion:
 
 « La France sait ce qu’elle doit à la communauté juive », votre mémoire est-elle à ce point sélective ? 38000 soldats musulmans ont donné leurs vies entre 1914 et 1918, en août 1944, 173000 soldats arabes et africains de confession musulmane se sont battus pour libérer notre pays, 55 000 d’entre eux sont morts pour la France et les juifs de France qu’elle portait en son sein. Que dire des survivants qui se battent encore pour que leurs droits les plus élémentaires à la pension d’ancien combattant soient respectés !
 
 « Tout sera fait pour que la communauté juive puisse se retrouver autour de ses traditions et de ses rites, au sein de la communauté nationale », je veux bien vous croire puisque depuis l’année 2009 les fêtes religieuses de Hanouka peuvent être célébrées avenue de l’Opéra à Paris où encore au champs de Mars, et dans d’autres villes françaises, sans que personne n’y trouve à redire. Que souhaitez-vous de plus? Encore une fois un bel exemple de la laïcité à deux vitesses…
 
 Si je constate en effet que « Tout sera fait, pour que les Juifs de France soient fiers d’appartenir à une Nation généreuse, ouverte, respectueuse des différences.
 Fiers de nourrir l’identité de la France, pour qu’elle garde son message universel. » Je constate aussi que dans un même temps tout est mis en oeuvre pour stigmatiser une communauté qui n’a rien demandé, stigmatisée au point que même le programme d’histoire/géo des classes de seconde s’apprête à être remanié en faisant la part belle à l’Occident chrétien, au détriment de l’étude de la civilisation musulmane.
 
 N’enviez-vous pas, Madame la Garde des Sceaux le courage et la liberté de Zineb, cette jeune élève qui a porté comme un étendard un T-shirt Free Palestine après que son professeur d’histoire géo ait fait à la classe entière l’apologie d’israel , un état reconnu comme étant un état assassin?
 N’éprouvez-vous pas la même honte que moi, de savoir que son courage et son civisme lui ont valu trois jours d’exclusion de son collège?
 
 En ce qui me concerne Madame la Garde des Sceaux, le temps de l’intimidation est bel et bien révolu et j’invite mes concitoyens de toutes confessions, et qui pensent que la justice française a encore un rôle honorable à jouer dans cette société, à faire appliquer l’article 223-6 du code pénal afin d'
empêcher un génocide imminent !
 
 Article 223-6 du code pénal« Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.
 Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours. »
 
 
 Je vous prie de croire Madame la Ministre en ma volonté de résister aussi longtemps que ce mot aura un sens.
 
 Rosita RUCKI-BERNARD
 SARCELLES
 
 LIBRE DE DROIT



Mardi 23 Février 2010


Commentaires

1.Posté par sam le 23/02/2010 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Rosita!!!!

2.Posté par brigitte le 23/02/2010 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela fait plaisir à lire. Bravo et courage, vous n'êtes pas seules!!!

3.Posté par Nenuphar le 23/02/2010 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La patrie des droits de l'homme est à géométrie variable. Elle n'est proche que des "forts", généralement les lobbies, qui contribuent aux frais de campagne des "élus" qui, en retour et en guise de remerciements, se prosternent devant eux même au prix de défendre l'indéfendable.

Cela s'appelle : CORRUPTION

Tant qu'il y aura cette espèce de deux poids deux mesures dans la patrie "dite" des droits de l'homme, jamais l'entente, la convivialité et le respect des autres n'auront droit au chapitre et la division de la nation en communautés sera la règle.

Le premier qui doit renoncer à cet état de fait est celui qui l'a initié.

4.Posté par Marie -Thérèse le 23/02/2010 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chapeau bas Rosita et mille MERCI , croyez moi ils sont nombreux en France ceux

qui se taisent mais qui pensent comme vous ,une révolution silencieuse et digne ,

devant l'indignité ,la veulerie ,et les grossiérs mensonges de nos représentants

5.Posté par Roca le 23/02/2010 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo que la premiere etape sur le voix de la revolution commence : Desobeissance Civile ! moi citoyen francais je refuse les lois inique et valeurs importeés qu'on essaye de forcer dans mon gossier et je ne reconnait plus cet etat comme mon representant legitime.

6.Posté par Rosita le 23/02/2010 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour vos soutiens, mais je vous assure que prendre la parole libère.
N'hésitez pas à la reprendre à la faire tourner sur vos blogs, c'est bien pour celà qu'elle est libre de droits.
Cette lettre vient de lui être envoyée en recommandé avec accusé de réception.
Rosita

7.Posté par Aigle le 23/02/2010 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MADAME ACCEPTEZ QUE JE M'INCLINE DEVANT VOTRE SAGESSE ET VOTRE UNIVERSALISME ........

8.Posté par pistache le 23/02/2010 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo Rosita ,et c'est dis du fond du coeur !; ça me remonte le moral de voir qu'ily a encore des gens trés trés courageux !si seulement votre lettre pouvait interpelé de manière intélligente aillot marie , ce serai génial !mais que notre gouvernement ne se leurre pas , beaucoup de gens se rendent compte qu'il se passe quelque chose dans ce pays et ça ne leur plait pas du tout !

9.Posté par Amalita le 23/02/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle magnifique courageuse mise au point Rosita et on ne peut plus claire!

La France pays des droits de l'homme ,pour ne pas dire la nation francaise toute entiére est en danger depuis son revirement 180 degrés.

C'est ce danger imminent que Blanrue a si bien voulu mettre en avant dans son livre "censuré" mais tout de même accessible sur internet via le réseau de presse non aligné:"voltairenet.org.et qui s'intitule:"Sarkozy, Israel et les juifs,Il démontre bien l'amalgame entre sionisme et antisémitisme .Lisez-le ca vaut la peine!

10.Posté par Vigilante le 23/02/2010 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jean-Guy Greilsamer : "Je boycotte les produits d’Israël"

Publié le 23-02-2010



Jean-Guy Greilsamer écrit à son tour au ministre de la justice et au premier ministre : « Je poursuivrai résolument mon engagement dans des actions pacifiques de boycott des produits d’Israël tant que cet Etat ne se conformera pas au droit international »


Paris, le 23 février 2010

Monsieur le Premier Ministre,

Madame la Ministre de la Justice,

Avant d’aborder l’objet de cette lettre, je me présente par quelques détails dont vous comprendrez plus loin la signification.

Je suis né en 1946 et suis Juif. Ma famille, comme la plupart des familles juives, a subi de lourdes pertes pendant la guerre. De nombreux parents, que je n’ai donc jamais connus, ont disparu en camp de concentration : ma grand-mère maternelle, des oncles, des tantes et des cousins.

Mon enfance a baigné dans une ambiance juive, rythmée par des fêtes et des rencontres familiales, et j’ai fait ma Bar-Mitzva en 1959 (à Bar-le-Duc). Je garde un assez bon souvenir de cette période, et mes parents, bien que de nature très inquiète, ne passaient pas leur temps à ressasser continuellement les souvenirs du génocide.

Lors de ma Bar-Mitzva, j’ai lu solennellement dans la synagogue un texte imprimé, que j’ai gardé, dans lequel il est écrit : « Je prends l’engagement de devenir un membre utile de la société et un bon citoyen de mon pays »

Eh bien, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre de la Justice, c’est cette promesse qui me guide quand je m’engage dans des actions pacifiques de boycott des produits d’Israël, actions que je poursuivrai résolument aux côtés d’autres manifestants tant que cet état ne se conformera pas au droit international.

Cet Etat développe en effet depuis longtemps une politique de dépossession, d’exclusion, d’expulsion, de colonisation et d’humiliation du peuple palestinien : colonisation ininterrompue de la Cisjordanie, blocus de Gaza, atteintes graves aux droits des Palestiniens d’Israël, judaïsation de Jérusalem, refus du droit au retour des très nombreuses familles expulsées lors de la création de l’Etat d’Israël.

Cet Etat, qui prétend agir au nom des Juifs du monde entier et brandit constamment l’ignoble chantage à l’antisémitisme, est criminel pour la population palestinienne et suicidaire pour la population juive. Comme il méprise le droit international, qu’il jouit d’une impunité persistante et que sa politique provoque l’accroissement de nombreux conflits ou tensions dans le monde, beaucoup de citoyens épris de justice, dont je suis, ont compris qu’il était temps de développer une campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) à l’image de celle qui a contribué à mettre fin à l’apartheid en Afrique du Sud.

J’ai été très choqué par vos discours face au CRIF qui visent à criminaliser BDS et à prétendre sans aucune preuve que ce mouvement appelle à boycotter les produits caschers. Et la condamnation à Bordeaux de madame Sakina Arnaud pour « incitation à la haine raciale, nationale et religieuse » est injustifiable.

Je suis disposé, si cela vous intéresse, à vous exposer plus longuement mes convictions, voire à en discuter avec vous.

Mais en tant que Juif attaché à la justice et aux droits des peuples je continuerai, comme beaucoup d’autres concitoyens guidés par leur conscience, à persévérer dans le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël jusqu’à ce que cet Etat se conforme au droit international et reconnaisse les droits du peuple palestinien.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre de la Justice, mes salutations citoyennes."

Jean-Guy Greilsamer

CAPJPO-EuroPalestine


11.Posté par Vigilante le 23/02/2010 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Madame Rosita RUCKI-BERNARD ,

Votre lettre a été publié sur le site CAPJPO.

Je vous remercie infiniment.


12.Posté par Nicolas le 23/02/2010 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Michele Alliot-Marie, c'est la garde des sots.

13.Posté par redk le 23/02/2010 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo et Merci Madame Rosita Rucki-Bernard, pour cette énième leçon du respect de l'humain que vous donnezà cette République en décrépitude!!


14.Posté par hélène le 23/02/2010 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle superbe lettre!!bravo tout est dit
et pan sur le bec de la collabo aux crimes contre l'humanité.
on se souviendra longtemps des discours "au crif" de alliotM et de fillion, quelle indecence...................

15.Posté par Saber le 23/02/2010 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Mme La Ministre Les Elites maçonniques d'hier comme les sionistes d'aujourd'hui n'étaient trés humains .

16.Posté par Yogifou le 26/02/2010 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci à Rosita et à Vigilante pour leur action et exposé et ses lettres ouvertes à Mme la Ministre.
Oui, il est temps que quelqu'un ose dire haut et fort qu'il y a une différence fondamentale entre antisémitisme et antisionisme ou même tout simplement la critique (voir boycott ou lutte) contre un état pour ses actions négatives et les crimes contre l'humanité qu'il perpétue.
( ou à cause de toute autres actions iniques et similaires telle que d'envahir un pays voisin, de le coloniser pour s'y installer en tuant ses ressortissants ou les poussant à l'exode - comme la Chine au Tibet par exemple et Israël en Palestine... dans une autre mesure.)
Ce n'est pas être antisémite que de critiquer Israël pour ses actions criminelles... mais simplement un acte de justice faite envers les victimes.
Quant au droit aux musulmans de pouvoir pratiquer et vivre leur religion en toute liberté et dans le respect des autres et la dignité, il est INALIENABLE.
En tant que Français j'affirme que ce droit est applicable à tous les français et à toute personne vivant, même de passage sur le sol français... quelque soit sa religion.
Si ce n'est pas votre cas Mme la Ministre, avec tout le respect que je vous dois... c'est qu'il y a quelque chose que vous n'avez pas compris. Ou que je ne comprend plus dans le fait d'être français...
Et ce ne sont pas seulement des paroles mais des actes dont je parle...
Oui il faut lutter contre les extrémistes qu'ils soient islamiques ou autres, il en est de Chrétiens aussi et bien d'autres... oui pas de problème...
Ce droit et respect de la laïcité, certes il doit être respecté par tous comme par et pour toute religion quelle qu'elle soit, dans la mesure ou cette religion est réellement constituée et qu'elle est en accord avec le respect de la personne et des droits de l'homme, donc que ses ressortissants respectent aussi la laïcité. Alors y aurait-il un problème en respectant ce droit ? Et en ce cas pourquoi ne pas respecter le droit de chacun à vivre et exercer sa propre religion et foi, ou athéisme ou donc le droit de parler en critiquant un État ou une religion qui perpétuerait des actes criminels?
Le respect de la liberté pour soi et pour les autres est fondamental en France républicaine, c'est ce qu'on appelle laïcité entre autres. Et c'est à ma connaissance ce que font tous les musulmans.
Alors pourquoi y aurait-il un problème ?
Aurions-nous peur en tant que Français non musulman de la religion musulmane et des musulmans et pourquoi ?
N'aurions-nous pas confiance en nous-mêmes et en notre propre tradition dans ce qu'elle a d'humain et de tout à fait valable, n'aurions pas confiance en notre propre religion ? Si oui pourquoi ?
Quant à faire un amalgame et la confusion entre antisémite et antisionisme ou critique d'Israël... cela est inadmissible et ne peut qu'être le fruit d'une ignorance que je ne peux imaginer être votre dû Mme le Ministre. Car en effet, si tel est le cas Mme la Ministre si vous confondez ces deux concepts et cette réalité...et si tels ont été réellement vos propos vous devriez vous poser les bonnes questions sur vos paroles et sur vos conceptions erronées.
Un envahisseur est un envahisseur, un criminel est un criminel quel que soit sa race, sa religion, son appartenance politique ou nationale...
tout simplement.
En tant que français et yogi j'apporte donc mon soutien de cœur aux musulmans qui sont ou pourraient être stigmatisés inutilement en France par des erreurs d'interprétations de ce genre pouvant aboutir à des restrictions injustifiées et inacceptables dans l'exercice de leur propre religion et de leur liberté et intégrité individuelle.
La seule "restriction" qui nous est faite à tous est de respecter les convictions des autres et leur foi et, de ne pas afficher ostentatoirement les signes de notre propre religion en publique (du moins dans l'espace publique) et donc de respecter la laïcité républicaine... bien je crois qu'il n'y a là pas de problème, et que vous ne pouvez qu'être d'accord Mme la Ministre... et je suis sûr que ce n'est pas un problème pour qui que ce soit.
Je suis sûr que les musulmans, comme ils l'ont toujours fait, respectent ces principes de respect mutuel et dignité... et donc il n'y a pas de problème sinon seulement pour ceux qui en ont un avec leur propre identité et foi, et ceux qui veulent l'utiliser à des fins politique et qui sont par ce fait à des années lumière du dit problème et de la réalité humaine et des droits de l'homme.
Je remercie Rosita et Vigilante d'avoir exprimé leur pensée aussi clairement et qui m'a ainsi permit de leur faire part ainsi qu'à tous les musulmans de France et du monde, de ma solidarité en ces temps difficiles.
amicalement

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires