PRESSE ET MEDIAS

Livre: Le Projet Gomorrhe, De l’Antéchrist arabe


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 28 Juillet 2019 - 01:16 Sionisme et études globales de l’Afrique


Auteur :
Acheraf GHANEM
On n'écrit pas pour changer le monde mais pour comprendre l'univers dans lequel nous nous voyons rêver.
Essayons alors de comprendre notre dimension en osant écrire l'histoire selon le Grand Dieu. Dieu est créateur, nous sommes créatures. Nous ne pouvons pas créer ; néanmoins nous pouvons écrire.
Spirituelle-fiction, Le Projet Gomorrhe développe l'arrivée imminente du 3e Antéchrist prédit par Nostradamus. Homme de science converti en homme de lettres, c'est à travers un art divinatoire identique que nous est racontée l'histoire de Shams, membre des Assassins, qui sera, malgré lui, pris dans les filets brumeux et douteux de la Conspiration.
L'Histoire humaine est un plan rédigé. L'histoire s'écrit tandis que le destin se joue. Quant à la vie, elle se lit et se délie selon les fantaisies des lignes à parcourir.
Professeur de français d'origine strasbourgeoise, Acheraf Ghanem a passé un bac L pour étudier à l'UFR STAPS. Au croisement de plusieurs cultures : alsacienne, islamique, télé, quartier, prolo, artistique, universitaire, urbaine et rurale, son style est un cocktail aromatisé par l'amour de la langue française.


Acheraf GHANEM
Dimanche 9 Janvier 2011

Livre: Le Projet Gomorrhe, De l’Antéchrist arabe
Extrait
« Iblis a désobéi ; il a refusé son rôle, préférant celui du rebelle qui allait écrire son propre scénario. Mais en voulant montrer la défaillance de l’homme, en voulant confronter son plan au Destin, il n’a fait que renforcer le projet initial de mettre l’homme en situation. L’homme est ainsi passé du statut principal au statut d’enjeu. Ce qui n’était pas pour déplaire à Iblis puisque son orgueil est tel, qu’il considère que DIEU est le seul adversaire à sa mesure.
Iblis le djinn est connu sous le pseudo de Satan mais ne nous faisons pas berner ! Satan est une fonction, pas un nom ! C’est un peu comme si un bougre du nom d’Alain dont le métier est de faire du pain, se fait appeler Mr le boulanger. Lorsqu’on l’interpelle par « Mr le Boulanger ! », Alain se reconnaît mais son nom propre reste Alain. Il en est de même pour le diable. Rappelons que le mot "satan" vient de l’arabe al shaytän. Al shaytän donc le satan. Un nom propre ne peut avoir de pluriel ce qui n’est pas le cas d’un nom commun singulier. Le pluriel d’al shaytän c’est al-shayateen donc les satans. Le terme "satan" détermine une fonction, ce nom n’est pas une dénomination. Tous les djinns ne sont pas diaboliques de même que tous les hommes ne sont pas angéliques. Ceux qui choisissent ce camp jouent le rôle d’emmerdeur perturbateur et tentateur vicieux et frustré. Finalement, le vice du diable n’est pas d’avoir fait croire qu’il n’existait pas, son vice est d’avoir fait croire qu’il
est le seul.    »

BON DE COMMANDE

À retourner aux Éditions L'Harmattan, 5- 7 rue de l'École-Polytechnique - 75005 Paris.
NOM    .............................................................................
ADRESSE ............................................................................. ............................................................................. .............................................................................
.............................................................................
Ci-joint un chèque de ........................... Euros
Pour l’étranger, vos règlements sont à effectuer : - en euros sur chèques domiciliés sur banque française - par virement en euros sur notre CCP 23 625 44 N020 Paris - par carte bancaire (VISA) N°......................... date d’expiration ..../...../..... - numéro CVx2.......................... (3 derniers chiffres se trouvant au dos de votre carte sur la bande réservée à la signature).

Titre
Prix unitaire TTC
Nombre d’exemplaires
Total TTC
« Le Projet Gomorrhe »
Acheraf Ghanem
21.50 €
Frais de port : 3 € pour le premier ouvrage + 0,80 € par ouvrage suivant
Total
COMMANDES
- au Comptoir Harmattan :
7, rue de l’École-polytechnique 75005 Paris
Tél. : 01 40 46 79 20 Fax : 01 43 25 82 03
- sur le site web : http://www.harmattan.fr
- ou chez votre libraire


Dimanche 9 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par Saber le 26/03/2011 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Ne faites pas de confusion entre les mots "IBLIS" et "CHAYTANE" je vous en prie.

2.Posté par Columbo le 26/03/2011 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

saber ,

Iblis (Allah y nahlou) est le maitre des chaytans , si je ne me tompe ?

3.Posté par Acheraf Ghanem le 26/03/2011 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iblis est celui qui manipule les shayateens, c'est lui qui tient les commandes de la machine. Il fait en sorte de deleguer afin de minimiser la responsabilite de ses abominations c'est pourquoi, le Jour de la Resrurrection, il ne paiera que ses fautes.

4.Posté par Saber le 26/03/2011 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'accord avec toi, c'est le boss comme on dit, OK.

Le problème c'est qui les chayatines et combien sont-ils ?

Voilà une très bonne question pourtant elle est tellement simple à comprendre que le cerveau humain résiste à le croire et même à le penser.

5.Posté par Saber le 26/03/2011 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Alors là je suis d'accord avec Acheraf qui a bien cerné d'où vient le problème à l'origine, mais c'est toujours pareille ça ne change rien au commun des mortels pour améliorer sa compréhension.

6.Posté par Acheraf Ghanem le 26/03/2011 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas surestimer les pouvoirs du shaytan. Ce dernier ne peut etre efficace que s'il a l'aval du nafs. C'est le nafs qui nous joue des tours, pas le shaytan ! Nous avons tendance a nous mentir ou a nous raconter des salades pour justifier nos erreurs; c'est ainsi que nous entrons dans les tenebres.
Comprendre et connaitre, c'est possible et rapide ; le plus dur, c'est assimiler et accepter la realite.

7.Posté par Saber le 26/03/2011 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


De quoi a été créé chaytane aoûdou billah ?
De quoi a été créé Iblis naâlahou Allah ?

8.Posté par Columbo le 26/03/2011 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vrai nom Iblis, al shaytan -traduit en Français par « Satan »- est la personnification du mal et de la tentation. Connu et reconnu en tant que tel par l’ensemble des religions monothéistes, la nature du shaytan reste mystérieuse et sa présence dans les livres saints s’accompagne aisément d’une réflexion autour de la prédestination et du Libre-Arbitre.


Le nom « shaytan » découle de la racine sh-t-n, qui signifie « détourner quelqu’un de son intention ». Déjà usité dans l’Arabie préislamique, l’on retrouve un verbe à consonance identique en hébreu, langue sémitique, que l’on traduit par « accuser, s’opposer » et qui est fortement utilisé dans les écrits rabbiniques et dans la tradition juive d’une manière générale.


ATTRIBUTION DES ROLES


De nombreux commentateurs du Coran estiment que le shaytan est une appellation postérieure à celle d’Iblis et que les deux termes, s’ils ont un tronc commun, ne renvoient pas à la même signification.

Le nom « Iblis » apparaît régulièrement dans le Coran lors du récit de la Création (1). Ce nom d’origine grecque, « diabolos », est celui que l’on retrouve dans un récit de la Genèse intitulé La vie d’Adam et d’Eve, qui a connu de nombreuses versions grecques.

La présence d’une telle appellation dans le Coran a pu quelque peu troublé les commentateurs classiques. Cependant, la recherche archéologique a permis de comprendre la forte influence hellénistique dans l’Arabie préislamique, notamment dans l’Arabie du Nord. Ce qui explique donc la présence et l’emploi de ce nom pour relater l’histoire de la Création (2).

Iblis est le personnage par lequel Dieu introduit la notion de Mal dans l’histoire de l’humanité. Alors qu’Il vient de créer l’homme, Il demande à Ses anges de se prosterner devant cette nouvelle créature. Tous obéissent à l’exception d’Iblis qui s’enfle d’orgueil et rétorque à Dieu qu’il vaut plus que cette créature faite d’argile. Dieu le chasse donc du Paradis mais avant cela, Il accepte le pacte que Lui propose Iblis, à savoir tenter les communautés humaines qui se succèderont sur la terre, à l’exception des serviteurs les plus fidèles.

Dès lors, Iblis se met en quête de son premier stratagème et incite Adam, installé avec sa femme au Paradis, à goûter des fruits de l’Arbre de l’Eternité. Ce sera là le premier acte de tentation qui vaudra à Iblis l’appellation définitive de « al shaytan » (démon).

Ainsi, les commentateurs du Coran distinguent Iblis et le shaytan en qualifiant le premier d’orgueilleux et de désobéissant et le deuxième de tentateur. Celui-ci se voit attribuer des légions de shayatin, des djinns devenus démons, voués à la mission unique qui revient au Diable : détourner l’homme de sa destination finale, le Paradis.


LA NATURE DE IBLIS


Le mystère reste entier de savoir si Iblis est un ange ou un djinn. Les commentateurs et penseurs de la Tradition classique ont maintes fois tenté de définir cet étrange personnage sans succès. Si l’exégète mu’tazilite Az-Zamakhsharî (m.1144) affirmait que Iblis n’était rien d’autre qu’un djinn, d’autres penseurs tel que le qadî shafi’ite Al-Baydawî (m.1286) tentaient de montrer qu’il avait en réalité une double nature d’ange et de djinn.

En réalité, une telle problématique se pose dans la mesure où le Coran décrit Iblis comme un être créé de feu (tout comme les djinns) tandis que le hadith décrit les anges (malâ’ika) comme des êtres de lumière. La question est de savoir pour quelles raisons et dans quelle mesure Iblis s’est senti concerné par un ordre divin explicitement donné aux anges et non aux djinns.

Beaucoup de savants ont estimé que Iblis était un djinn élevé au rang d’ange pour sa loyauté envers Dieu, sa bravoure et sa combativité. L’historien At-Tabarî (m.923) le présente dans sa Chronique comme un djinn dévoué à la cause divine qui s’est vu remettre le commandement de la terre avant l’arrivée de l’homme. Ce qui expliquerait dans une certaine mesure sa présence lors de la création de l’être humain et le fait qu’il ait été concerné par l’ordre divin de se prosterner devant lui.

D’autres penseurs ont tenté de démontrer la nécessité d’un Ordre universellement établi par Dieu concernant le statut de Ses créatures. Ils affirment que les Anges, étant des êtres impeccables, totalement dévoués à leur Seigneur, ne sauraient s’ériger contre ce dernier. Pourtant, l’exigence de cohérence établie par cet Ordre universel est telle qu’il faut tout de même admettre la nécessité de créer au sein même de la communauté des Anges une créature désobéissante, annonçant donc la peccabilité de certains d’entre eux et le début de l’humanité selon un principe dualiste.

Cette théorie, très peu développée dans la tradition classique, puise ses origines dans la théologie chrétienne où le diable apparaît comme un ange déchu. Certains penseurs classiques n’ont pas hésité à qualifier la déclaration de Iblis comme un lapsus linguae servant sa condamnation à un nouveau statut (démon), nâr signifiant le feu et nûr la lumière en référence au verset 7 de la sourate 12, Yusûf :


VII-12 : « Dieu lui dit : Qu’est-ce qui t’empêche de te prosterner, quand Je te l’ai enjoint ? - Je vaux mieux qu’Adam, dit-il, Tu m’as créé de feu / lumière, lui d’argile ».


A l’heure actuelle, aucune réponse ne satisfait les différentes classes de pensée si ce n’est de croire tout simplement que Iblis ne saurait être autre chose qu’un djinn.


AL SHAYTAN ET LA PREDESTINATION


Iblis devenu al shaytan, la question se pose alors de savoir quelle est sa part de responsabilité dans les actes humains et quelle place il tient dans le système dualiste qui caractérise l’Islam (opposition entre le Bien et le Mal).

Présenté comme l’Ennemi (Al ’adû), le Lapidé (Al-Rajîm), l’Idole (Taghout) que vénèrent les Mecquois à travers le culte de la trinidade (3), al shaytan est bien la personnification du mal mais il n’en est pas le maître absolu.

Certains penseurs ont vu dans l’épisode de la Création le point de départ de la responsabilisation de l’homme dans ses actes. Tout comme Dieu a insufflé de son esprit à Adam, le shaytan, en tentant celui-ci lui a insufflé de son propre souffle maléfique. Si bien que le mal est en l’homme et non plus seulement inspiré par le shaytan ; c’est ce que laisse penser ce passage du Coran :

IV- 79. « Tout bien qui t’atteint vient d’Allah, et tout mal qui t’atteint vient de toi- même… ».

De la même façon, le shaytan ne se présente pas dans le Coran comme le maître de l’Enfer mais bien au contraire, comme l’un de ses habitants. C’est donc qu’il n’est pas le Seigneur du Mal par excellence mais simplement son premier agent. Ce qui laisse donc l’homme à son Libre-arbitre et à sa décision d’aller vers les Ténèbres ou vers la Lumière.

Cette minimisation du rôle du shaytan se retrouve expliquée plus habilement encore par Thomas d’Aquin :


« Occasionnellement et indirectement, le diable est bien la cause de tous nos péchés puisque c’est lui qui a induit le premier homme à faire le mal et qu’à la suite de ce premier péché, la nature humaine a été tellement viciée que nous sommes tous maintenant enclin au mal (…) Mais directement, le diable n’est pas la cause de toutes les fautes des hommes, à ce point d’insinuer chacune en particulier » (4)


D’autre part, le shaytan étant assimilé à un djinn (5), le commandement de ces créatures lui est assigné pour autant qu’elles aient un esprit maléfique dès leur origine. D’ailleurs, pour le jurisconsulte hanbalite Ibn Taymiyya (m.1328), le shaytan est même le premier djinn à l’origine des autres tout comme Adam est le premier homme à l’origine des humains.

Les djinns sont considérés dans la Tradition islamique comme des êtres à part entière, soumis au jugement final. C’est ainsi qu’il apparaît que le shaytan s’assimile bien plus aisément à une créature plutôt qu’à une force assimilable aux anges. En ce sens, ses capacités divinatoires sont limitées et il se soumet lui-même à un jugement final sur son sort (6).






9.Posté par Saber le 26/03/2011 01:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Rangs - Al-Sâffât
Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.

[37:51]
L'un d'eux dira : " Moi, j'avais un compagnon

Les Ornements D’or - Al-Zukhruf
Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.

[43:36]
A quiconque se ferme au souvenir du Miséricordieux, Nous assignons un démon, qui devient son proche compagnon.

[43:38]
jusqu'au moment où un tel homme vient à Nous et dit [s'adressant à son compagnon] : " Hélas ! Si seulement il y avait eu entre moi et toi la distance qui sépare les deux Orients ! Quel détestable compagnon ! "

Pour comprendre ce que j'essaie d'expliquer c'est pourquoi Allah swt dit dans la S17 V 27:

[17:27]
Certes, les prodigues sont les frères des démons, et le Démon a été ingrat envers son Seigneur.

Le chaytane est une entité de matière de terre comme les humains contrairement à Iblis qui est créé de feu.

wallahou aâlem .

10.Posté par Columbo le 26/03/2011 02:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De quoi a été créé chaytane aoûdou billah ?
De quoi a été créé Iblis naâlahou Allah ?

La réponse serait elle là ?
On cherche la protection du seigneur pour le premier .
On cherche qu'il soit maudit pour le deuxième ?

iblis , Allah i nahlou , ne se déplacerait donc pas en ""personne"" , puisque pour lui nous ne disons pas ahoudou billah.Il enverrait donc un chaytan pour nous tromper .

Mais je pense que c'est le meme etre .Avec des noms différents .Les chayatens ne seraient que ces armées , et de meme matière .wallahou aâlem .Dieu est le plus savant .

11.Posté par Saber le 26/03/2011 02:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crains qu'il n' y ait beaucoup qui voudraient suivre mon raisonnement mais bon on va poser ça comme un simple échange de compréhension.

Au stade de l'ignorance(aljahiliya ) où la oumma est plongée, je doute fort que nous ayons la force nécessaire et salvatrice pour non seulement se défendre contre nos ennemis et encore moins pour libérer les terres musulmanes avec ses ressources en général et la Palestine en particulier.

Remarque bien que le mot" salvatrice" n'est pas choisi au hasard car dans ce mot il "salve" qui veut tout dire.

Pourtant un retour au source s'impose mais pas à la manière des sectes qui font des révolutions et qui détruisent les arbres (18 ) desquelles ils sont censé être issues avec foi (18).

Qawmoun astahwada âleyhhim achaytan fa nsahoum dikra allah
Une peuplade fut dominée par satan et leur a fait oublier le rappel d'Allah.

Qala chaytan lilinsani akfour falemma kafara qala inni barioûn minka inni akhafou allah raba alâlamin.
Satan dit à l'humain mécroit et lorsqu'il a mécru il dit je te désavoue je crains Allah le Seigneur des mondes.

12.Posté par dawud le 26/03/2011 07:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam ouarlekoum , la réponse pour iblis est simple c'etait un djinn:

Et lorsque nous dîmes aux Anges: «Prosternez-vous devant Adam», ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu’ils vous sont ennemis? Quel mauvais échange pour les injustes

verset 49 de la sourate 18 el kahf

a voir ce recit de cheikh nabil nawawi


http://www.youtube.com/watch?v=ejzQ39bM-V4&feature=player_embedded

13.Posté par Acheraf Ghanem le 26/03/2011 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vos commentaires sont interessants mais est-ce que vous avez lu le livre?

14.Posté par Enzo le 28/05/2011 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Finalement j’achète le livre, c'est plus simple!!!
Je m’attendais à une critique du livre de Acheraf dans les commentaires, mais au lieu de ça on se retrouve avec un noyautage par des commentaires "hors-sujets" de Saber et Columbo trop contents de nous montrer leurs sciences.

(ne connaissant pas Acheraf Ghanem, j'hésitais à acheter le livre...ayant peur d'enrichir un énième faux Penseur)

15.Posté par Acheraf Ghanem le 28/05/2011 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu sais Enzo, se faire une opinion par soi-même ; ça a un prix. Cela dit. Lorsque quelqu’un a lu, cette personne gagne en crédibilité et elle peut se permettre d’émettre un avis, une critique, un commentaire construit. C’est d’ailleurs la seule légitimité sur laquelle se basait ‘Z la Sauterelle’ Tu sais qui c’est ‘Z la sauterelle’ ? c’est Zemmour :

http://www.youtube.com/watch?v=WF2Hgtb-NF4

16.Posté par aziz5 le 28/07/2011 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iblis
est le maitre de la synchronicité et des sociétés dites secretes
c'est tout simplement le Soleil qui est un être vivant qui a ses humeurs par vagues succesives
ils donnent des ouvertures temporelles pour creer certains chaos sur la terre
Quand cela ne marche pas la le gouvernement invisible ( qui fait trembler tout les chefs d'etas ) intervient.
C'est ce qui m'est arrivé pendant le cycle 24 de decembre 2007.
UN TRUC BIZARRE! font chier ces GPS !

17.Posté par Tilt le 28/07/2011 00:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Acheraf Ghanem

Le meilleur moyen de lutter contre les tentations de cheytan, c’est harb Nafs.

C’est radical et pas de bavure, aucune prise sur la personne.

18.Posté par Kalix le 28/07/2011 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam,

Columbo, remarquable prestation ! Et Dawud de recadrer, Saber qui tente de cerner...

BarakoullAhoufikoum Très chers frères ! ET pour cet infecte personnage, il ne mérite que Lapidation, et pour le Mal de nos Nefs, que la Guerre... surement pas toute une littérature, l'essentiel sur le sujet et bénéfique pour nous est notifié dans le Livre Saint (Désolé frère Acheraf, c'est juste mon point de vue).

19.Posté par Columbo le 28/07/2011 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam , Kalix .
J'avais complètement oublié , cet article .je vais le garder dans mes archives .

en notant que l' Ego humain a toutes les caractéristiques de Iblis , allah y nahlou.

20.Posté par Columbo le 28/07/2011 01:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'etant pas revenu sur le sujet , permettez moi , Acharef , de n'etre pas d'accord au sujet de Zemmour ,
Cet escroc de la littérature qui sort des articles ou remarques de leur conteste , pour nous avancer vers son idéologie .Par exemple sur les races , ou bien sur l'esclavage fait uniquement par les Arabes .
ne me forcez pas à remettre une enième fois ' ""l'histoire des juifs dans l'esclavage "".
quant à Enzo , présentez des arguments , ou bien ...écoutez ....Lisez.

21.Posté par Kalix le 28/07/2011 01:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Ego Humain est son interface d'influence,.. allah y nahlou, si on la contingente, ils se fatiguent (lui et sa descendance) pour rien... Bonne nuit frère Columbo. Allahi Hafzdek !

22.Posté par Acheraf Ghanem le 28/07/2011 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Kalix,
je vais te rappeler un chose: tu n'es pas le centre de ce monde et j'ai pensé à toute une catégorie de lecteurs en l'écrivant, notamment ceux qui auraient besoin d'informations particulieres sur le sujet.
Ensuite, ta reflexion est typique du complexé maladif qui n'écrit pas pour donner une info mais qui l'utilise pour montrer que lui il sait mieux. Ça figurera d'ailleurs dans mon prochain bouquin, icA, car c'est cette attitude qui a fait de nous des dominés.

Cher Columbo,

Je m'appelle Acheraf, pas Acharef

23.Posté par Zaza le 19/05/2012 21:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-on trouver le livre en librairie sur Strasbourg?

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires