Conspiration

Litvinenko: un ex-citoyen russe résidant en France peut être interrogé dans le cadre de l'affaire


L'ex-citoyen russe Evgueni Limarev résidant en France peut être interrogé dans le cadre de l'affaire Litvinenko, a annoncé mardi aux journalistes une source aux organes judiciaires.


RIA Novosti
Mercredi 20 Décembre 2006

Litvinenko: un ex-citoyen russe résidant en France peut être interrogé dans le cadre de l'affaire

Selon la source, les organes britanniques habilités qui enquêtent sur l'empoisonnement d'Alexandre Litvinenko ont demandé au ministère français de la Justice d'interroger Evgueni Limarev en tant que témoin.

Selon les informations de la presse britannique, Evgueni Limarev est auteur d'un document important transmis à Alexandre Litvinenko par l'Italien Mario Scaramella au cours de leur rencontre dans un restaurant de Londres.

Interviewé par le quotidien français Le Parisien, Evgueni Limarev a déclaré qu'il n'avait transmis aucun document à l'Italien avec qui il coopérait depuis près de deux ans.

"Mario Scaramella a reçu par e-mail un message transmis par mes contacts qui se trouvent en Russie. Je me suis borné à confirmer que l'information qu'il contenait méritait qu'on s'y intéresse", a déclaré Evgueni Limarev au quotidien.

"Je crains d'être tué, car mon nom est le troisième dans cette affaire après Litvinenko et Scaramella", a dit l'ex-citoyen russe qui a trouvé refuge en France et habite non loin de Lyon.

Il a indiqué qu'il avait rencontré Alexandre Litvinenko quatre ou cinq fois, que leur dernière rencontre avait eu lieu en mars 2003 et qu'il ne l'avait pas revu depuis.

Alexandre Litvinenko qui avait fui en Grande-Bretagne en 2000 et qui avait reçu son passeport britannique en octobre dernier est décédé le soir du 23 novembre. Des traces de polonium 210, matière hautement radioactive, ont été détectées dans son corps.

Le colonel Valentin Velitchko, directeur de la Fondation des vétérans des services secrets et du service diplomatique "Dignité et honneur", a exclu toute possibilité d'implication des services secrets russes dans la mort d'Alexandre Litvinenko. Il suppose que la mort d'Alexandre Litvinenko a pu être la conséquence d'un règlement de comptes entre criminels.

Evgueni Limarev a déclaré à la radio Echo de Moscou qu'il n'avait jamais accusé cette fondation d'être impliquée dans l'empoisonnement d'Alexandre Litvinenko.


Mardi 19 Décembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires