Diplomatie et relation internationale

Lieberman entame lundi une tournée de 10 jours en Amérique du Sud


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Lundi 20 Juillet 2009

Lieberman entame lundi une tournée de 10 jours en Amérique du Sud
Le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman va entamer lundi une tournée de dix jours en Amérique du sud pour tenter notamment de contrer l'influence de l'Iran dans cette région, a indiqué dimanche un communiqué des Affaires étrangères.
   Après le Brésil, M. Lieberman se rendra en Argentine, au Pérou et en Colombie, indique le communiqué, sans préciser les dates de chaque étape.
   Le ministre sera accompagné d'une délégation d'hommes d'affaires impliqués dans le domaine de la haute technologie, des communications et de l'agriculture.
   Le communiqué précise que cette offensive diplomatique d'Israël a été décidée notamment pour répondre "à l'activité croissante de l'Iran en Amérique du Sud".
   "Le ministre entend ainsi ouvrir de nouveaux horizons afin d'accroître l'influence d'Israël et assurer la promotion des intérêts israéliens en construisant une large coalition internationale, en plus des relations spéciales avec les Etats-Unis et des relations proches que nous entretenons avec l'Europe", ajoute le communiqué .
  
Au Brésil, M. Lieberman rencontrera notamment le président Luiz Ignacio Lula da Silva et des représentants de la communauté juive brésilienne. Il profitera également de son séjour pour participer à un séminaire d'hommes d'affaires des deux pays et signer un accord sur les transports aériens.
  
En Argentine, M. Lieberman aura des entretiens avec le Premier ministre Anibal Fernandez. Il participera aussi à un séminaire d'hommes d'affaires et rencontrera des membres de la communauté juive et des familles de victimes de l'attentat contre la mutuelle juive AMIA à Buenos Aires, qui avait fait 85 morts en 1994. Il doit aussi s'entretenir avec des jeunes représentants des différentes communautés juives d'Amérique latine.
  
Au Pérou, il a rendez-vous avec le président Alan Garcia. Il achèvera sa visite par la Colombie où il s'entretiendra avec le président Alvaro Uribe.
   "La visite de M. Lieberman témoigne de l'intérêt grandissant d'Israël pour ses relations avec l'Amérique latine", poursuit le communiqué en précisant que le ministre des Infrastructures nationales Uzi Landau allait se rendre en août au Paraguay et en République Dominicaine tandis que le président Shimon Peres doit effectuer une visite en Amérique du Sud au mois de novembre.
   Le 25 mai, un document du ministère israélien des Affaires étrangères avait établi un lien entre le Venezuela et la Bolivie et le programme nucléaire iranien.
   Selon ce document, le Venezuela aiderait Téhéran à contourner les sanctions économiques imposées par le Conseil de sécurité des Nations unies contre l'Iran, et est soupçonné d'avoir fourni de l'uranium aux Iraniens.
   Le Venezuela et la Bolivie ont rompu à la mi-janvier leurs relations diplomatiques avec Israël, pour protester contre la guerre de Gaza, qui a fait plus de 1.400 morts palestiniens en 22 jours, selon un bilan palestinien.
 

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Lundi 20 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Korozif le 20/07/2009 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle honte, surtout en ce qui concerne les attentats de Buenos Aires, je vous conseille de lire ceci :

http://www.voltairenet.org/article141896.html

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires