MONDE

Lieberman Ministre Des Affaires Etrangères D'Extrème Droite Israélien En Europe Mardi Prochain


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest


Au Raspoutine sioniste ( photo ci dessous) réservons lui l'accueil que mérite tout colon raciste, fasciste sioniste.


Jeudi 30 Avril 2009

Lieberman Ministre Des Affaires Etrangères D'Extrème Droite Israélien En Europe Mardi Prochain
Selon le quotidien israélien Haaretz, le ministre des affaires étrangères israélien a prévu une visite en Europé démarrant mardi prochain. Il doit faire escale à Rome, Paris, Berlin. Lors de son voyage il a prévu de faire pression sur les gouvernements de ces pays pour qu'ils se préparent à une rupture du dialogue US Téhéran sur son programme nucléaire, et soutiennent des sanctions plus dures. Israël voit d'un mauvais oeil toute ouverture vis à vis de l'Iran, et compte bien faire pression pour que cette amorce de dialogue soit limitée dans le temps et qu'on passe rapidement à la phase amplification des sanctions. Aux Etats Unis, le Lobby sioniste au Congrès est déjà à pied d' oeuvre pour faire voter un texte sanctionnant les pays et entreprises qui fourniraient du pétrole raffiné à l'Iran. Cela fait déjà plusieurs mois qu'Israël veut imposer un embargo sur l'essence importée par l'Iran (40% de sa consommation intérieure). Lieberman vient aussi pour faire pression sur l'UE pour qu'elle dégèle le renforcement des relations UE Israêl, gelé après les massacres récents de Gaza.

Lieberman a tenu et continue de tenir des propos inacceptables et a une position extrême anti règlement du conflit israélo palestinien. Ci dessous quelques extraits de ses positions énoncées lors d'une interview accordée en exclusivité au quotidien israélien de droite/extrême droite le Jérusalem Post le 28/04/09 intitulé " The world according to Lieberman" ( Le monde selon Lieberman).

Lieberman à peine en poste depuis 1 mois se dit fatigué des "slogans" entendus de la bouche de ses homologues étrangers : occupation, colonies, solution à deux états, la terre en échange de la paix. Ses mots clés à lui : sécurité (pour Israël) une économie plus forte pour les Palestiniens et la stabilité ( pour tous).

En clair pour Lieberman, un état palestinien, c'est Niet !

Bien qu'ayant déclaré récemment que l'Iran n'était pas la première menace pour Israël mais le Pakistan et ses bombes atomiques, il insiste pour lier le conflit avec les Palestiniens au prétendu conflit avec l'Iran. Comme il le dit " c'est impossible de résoudre un quelconque problème dans notre région sans résoudre le problème de l'Iran... Si la communauté internationale veut résoudre les problèmes du Moyen Orient, c'est impossible car le plus grand obstacle pour trouver une solution ce sont les Iraniens". Pourtant, le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad a récemment déclaré que si les Palestiniens étaient d'accord pour créer leur état dans les territoires occupés en 1967, l'Iran se conformerait à la volonté du peuple palestinien. Pour Lieberman il est hors de question d'envisager une telle possibilité. De plus, il insiste pour que les Palestiniens reconnaissent le caractère juif d'Israël. Bien qu'il ne présente pas cela comme une pré-condition pour reprendre les négociations, il sait pertinemment que c'est la ligne rouge à ne pas franchir pour les Palestiniens y compris ceux dits " modérés" dont Mahmoud Abbas. Pour les Palestiniens c'est inacceptable car en effet cela reviendrait à reconnaître le caractère raciste de l'état sioniste et à nier les droits fondamentaux dont celui d'égalité citoyenne des Arabes palestiniens citoyens israéliens, qu'ils soient Musulmans ou Chrétiens. Concernant l'idée de reprendre des négociations indirectes avec la Syrie via la Turquie pour restituer le Golan occupé depuis 1967, Lieberman a ridiculisé cette idée.

Sur le conflit israélopalestinien :

"Nous devons clarifier notre position. La véritable raison ( du point mort avec les Palestiniens) ce n'est pas l'occupation, ce ne sont pas les colonies, ce ne sont pas les colons. Ce conflit est réellement un conflit profond. Il a commencé comme tous les autres conflits nationaux. Actuellement c'est plus un conflit religieux...."

Sur ce que veulent les Palestiniens, Lieberman répond par une approche typiquement colonialiste :

"... Qu'est qui est plus important pour les Palestiniens ? Je pense aussi que c'est très clair - l'économie. Maintenant, je le dis en tant que colon, nous à Nokdim ( la colonie en Cisjordanie occupée où habite Lieberman ndlt) nous sommes le plus gros employeur dans la région..." Ce que Lieberman oublie de mentionner c'est que lui et ses congénères colons ont volé les terres des Palestiniens leur enlevant leurs moyens de subsistance, les ont enfermé dans des ghettos, ont limité drastiquement leurs déplacements les réduisant pratiquement en esclavage, les employant pour des salaires de misère à l'intérieur de colonies où ils n'ont même pas le droit de se déplacer librement. Une situation à peine meilleure que celle des prisonniers de camps de concentration Nazis et autres.

Sur le plus gros problème auquel sont confrontés les Palestiniens :

".. Quel est le plus gros problème pour les Palestiniens ? Ce n'est pas Israël. C'est leur problème interne. Nous avons vu tant d'atrocités - Il y a un tel danger de l'intérieur - entre le Hamas et le Fatah. Leur plus gros problème c'est d'abord tout le Hamas. Le Hamas en "Judée Samarie" ( nom donné par les colons sionistes à la Cisjordanie), le Hamas à Gaza - soutenu par l'Iran."... Lieberman a en projet "d'étouffer" le Hamas selon le terme qu'il a employé. il est en total situation de déni vis à vis des revendications palestiniennes d'avoir un état à eux dans un pays qui leur appartient. Une attitude typique de colonisateur.

Lors de l'interview, il lui a été demandé de clarifier les titres des journaux israéliens comme quoi Israël dit : " D'abord nous devons stopper l'Iran, et puis nous ferons des progrès avec les Palestiniens"...

Réponse de Lieberman :

"Il est impossible de résoudre un problème dans notre région sans résoudre le problème iranien... Nous devons commencé avec la question palestinienne parce que c'est dans notre intérêt de résoudre ce problème. Mai sil ne devrait pas y avoir d'illusion. Pour trouver un accord, pour mettre fin au conflit, plus de bain de sang, plus de terreur, plus de demande - c'est impossible tant qu'on ne s'est pas occupé de l'Iran, l'un des plus grands acteurs dans notre zone"... En clair, Lieberman n'envisage pas de discussions sérieuses avec les Palestiniens, tout au plus des simulacres de négociations.

Concernant le Hamas, alors même qu'à Washington on commence à envisager des contacts indirects avec une organisation politique palestinienne devenue, de par ses succès aux élections législatives, incontournable si on veut avancer sérieusement le processus de paix, Lieberman s'enferme dans une position intransigeante qui n'augure rien de bon notamment en ce qui concerne la levée du Blocus de Gaza. ainsi il affirme :

" Cela doit être clair que nous ne pouvons entreprendre quoi que ce soit avec le Hamas. Ni directement, ni indirectement. Nous avons essayé de présenter clairement notre position à l'Europe. Les ( 3) conditions de Quartet doivent être gardées sur la table - reconnaissance d'Israël, acceptation des accords antérieurs et renonciation à la violence - Nous avons été clairs que eux ( l'Europe) doivent s'en tenir à cela, ne pas changer ces conditions. Le Hamas ne peut pas être un partenaire d'une quelconque discussion." Autrement dit continuer à maintenir le Hamas à l'écart cela équivaut à délibérément vouloir faire échouer toute négociation.

Concernant le droit au retour des réfugiés palestiniens Lieberman est catégorique :

" ..C'est inacceptable. Cela ne peut être sur la table. Je ne suis même pas prêt à discuter du "droit de retour de ne serait -ce qu'un réfugié. Il ne peut y avoir en même temps un pays juif et un droit de retour...." Sa conception d'un état juif pour les seuls Juifs autorisés à venir s'y installer est d'essence raciste.

Depuis son arrivée au ministère des affaires étrangères, Lieberman s'est efforcé de ne pas faire de déclaration raciste fracassante. Mais son idéologie raciste fascisante profondément enracinée en lui reste la même. C'est pourquoi il doit être accueilli lors de son séjour en Europe comme il se doit.

Raspoutine Lieberman en Europe c'est Niet !

Interview de Lieberman en anglais : http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1239710807376&pagename=JPost%2FJPArticle%2FPrinter

Myriam Abraham


Jeudi 30 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par redk le 30/04/2009 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le SS Lieberman, va foulé les soles de Rome, Paris, Berlin?........si la démocratie a encore un sens, si les valeurs du respect de la vie humaine sont encore de se monde, alors tout seras bon pour lui en foutre plains la gueule, avec groles, tatanes, pompes, bouses de vache, crottes de bique, fumier de cheval, ou purin de porc!!! DISONS NON AUX ASSASSINS DE L'HUMANITÉ !!!!

2.Posté par nikonekro le 30/04/2009 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France risque d'être comme assiégée...le nabot risque de déployer police et armée sur tout le littoral, toutes les frontières, toutes les routes, toutes les villes, tous les villages, devant chaque porche et chaque maison...des militaires et des CRS partout!!! Sarkozy va bien dorloter son petit nazillon chéri!!! faudrait pas qu'il arrive un malheur au boucher de Jerusalem!

3.Posté par mega le 30/04/2009 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lol nikonokro,sarkobush avait dit je combattrais l'extreme-droite,ah oui?? laquelle celle en france,je n'ai jamais aimer les prèsidents,et avec sarkobush on a dècrochè le ponpon et tous les dèfauts rèunis de tous les prèsidents,eux au moins se cacher,lui non,il va recevoir l'incarnation d'hitler,oui et je pèse mets mots vu toutes les dèclarations que lieberman a faite ces dernières annèes a propos des arabes,et comme en france les mèdias sont a la solde des sionistes et qu'ils sont incompètents et 100% complices,ils ne poseront jamais la question a sarkobush pourquoi recevez-vous un nazisioniste de l'extreme droite?? .J ESPERE QU UN JOUR LES GENS SORTIRONT DE LEURS COMAS ,APRES LE CATACLYSME A VENIR ILS LE FERONT SUREMENT ET QU ILS PUISSENT OUVRIR LES YEUX,CAR CA FAIT LONGTEMPS QU ON A FRANCHI LE LIGNE ROUGE.

4.Posté par nikonekro le 30/04/2009 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@mega: non mais t'inquiètes pour les médias Fionistes Français...Liebermann a dit une phrase gentille récemment(je me souviens plus exactement des termes...), c'est fait pour! comme ça, tout le temps de son voyage, les médias reprendront en boucle cette seule, unique et récente citation modérée...sans jamais, au grand jamais s'intéresser au courant politique qu'il représente...histoire que les français évitent de se poser les bonnes questions sur Israël! je sens qu'on a pas fini de rigoler...

5.Posté par nikonekro le 30/04/2009 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PS: "CA FAIT LONGTEMPS QU ON A FRANCHI LE LIGNE ROUGE." la ligne brune tu veux dire...

6.Posté par nikonekro le 30/04/2009 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour info, et pour comprendre pourquoi Sarkozy et LibermannFührer sont copains comme cochons:

j'ai retrouvé un article du jdd de 2007...où Sarkozy (le soit-disant ultra-antiraciste)nous explique qu'il y a "trop de Musulmans en Europe"!!! Biensûr, cette citation est raciste...car au delà de la religion...pour Sarkozy,dans son esprit étriqué, un Musulman, c'est tout simplement un arabe! (vous n'avez qu'à jetez un œil à cette vidéo que j'ai uploadé, pour vous en assurer):

http://www.dailymotion.com/user/nikonekro/video/x7c42e_sarkozy-petits-raccourcis-et-dangeu_news

L'ARTICLE DU JDD:

http://gino-hoel.lejdd.fr/2007/11/19/151-pour-nicolas-sarkozy-il-y-a-trop-de-musulmans-en-europe

7.Posté par anna le 01/05/2009 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Honte a la France de recevoir ce SSLieberman.

8.Posté par Boycott 729 le 01/05/2009 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Avigdor Lieberman est le ministre des affaires étrangères du gouvernement le plus ouvertement raciste d’Israël depuis la création de cet état il y a soixante ans.

Un gouvernement qui poursuit l’étranglement et le massacre du peuple palestinien, tandis que Lieberman préconise la déportation des survivants.
Et c’est un terroriste pareil que Kouchner ose inviter en France. Lieberman a fait savoir qu’il viendra parader le Mardi 5 Mai à Paris dans le cadre d’une « tournée » Européenne passant également par Rome et Berlin.

Au nom de la défense la plus élémentaire des droits de l’homme, il est de notre devoir à tous de nous y opposer. L’heure est à la mobilisation. Une réunion d’urgence de toutes les organisations et partis solidaires du peuple palestinien se fera au cours des prochaines heures. Nous y appellerons à une

manifestation massive le MARDI 5 MAI de 14 h 30 à 20 h
devant le ministère des affaires étrangères quai d’Orsay (métro Invalides)

http://www.europalestine.com/spip.php?article4066

9.Posté par Méfiance le 02/05/2009 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suivant ses déclarations, lieberman pense avoir été clair avec les européens ( "eux" ) qui doivent s'en tenir aux trois conditions préalables édictées et ne pas les changer. Ces conditions sont : reconnaissance d'Israël, acceptation des accords antérieurs et renonciation à la violence et maintenant, en plus et pour bien consolider les écueils sur la voie de la paix, reconnaissance du caractère juif de l'état d'Israël. Trois questions :
1/ Que se passerait-il si l'un des chefs des trois pays visités avait la folle témérité (cela serait étonnant) de donner son propre avis sur la question ou de faire la remarque suicidaire que cette position voulue par Israël ne cadre pas avec les intérêts de son pays ? On le vide ?
2/ D'après les déclarations de cette personne, il n'est pas question de discuter avec les palestiniens d'autre chose que " la sécurité (pour Israël) une économie plus forte pour les Palestiniens et la stabilité (pour tous)". Est-ce pour avoir cela que les palestiniens devront d'abord satisfaire aux quatre conditions ? On peut réver, mais quand on est investi de telles responsabilités, réver de la sorte et à ce niveau devient un crime.
3/ liberman demande aux palestiniens de reconnaître l'état d'Israël en déclarant haut et fort que la création future d'un état palestinien est exclue. Il demande aux palestiniens l'acceptation des accords antérieurs et vient justement de déclarer officiellement qu'il ne s'y sentait pas tenu. Pour la violence, tout commentaire est inutile pour savoir qui est le violent et qui est celui qui subit. Et enfin, si la reconnaissance des particularités d'un état devenait la règle, il faudrait, par exemple, que la France (et d'autres) exige des autres pays, sous peine de rupture des relations diplomatiques, la reconnaissance de son caractère laïc. Comme programme de gouvernement, c'est d'une débilité risible si elle n'était effarante, mais comme exemple de mauvaise foi, on ne peut faire mieux.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires