PRESSE ET MEDIAS

Libération de Sami al-Haj, cameraman d’Al-Jazira détenu à Guantanamo


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Samedi 3 Mai 2008

Libération de Sami al-Haj, cameraman d’Al-Jazira détenu à Guantanamo


Sami al-Haj, cameraman soudanais de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazira en grève de la faim à Guantanamo depuis environ 16 mois, a été libéré jeudi après plus de six ans aux mains des Américains, et était en route pour le Soudan, ont annoncé ses avocats. "C’est une nouvelle magnifique, et attendue depuis longtemps", a déclaré Clive Strafford Smith, directeur de l’organisation Reprieve, qui représente 35 détenus de Guantanamo. "L’administration américaine n’a jamais eu aucune raison de détenir M. Al-Haj, et a au contraire passé six ans à tenter de manière éhontée de le faire se retourner contre ses employeurs d’Al-Jazira".

Le Pentagone n’a fait aucun commentaire pour l’heure sur la libération d’Al-Haj, dont le sort a valu à l’administration américaine de vives critiques internationales. Al-Jazira, qui a annoncé la première la libération de Sami al-Haj, a affirmé qu’il se trouvait dans un avion de l’armée américaine à destination de la capitale soudanaise Khartoum. "Nous sommes dans l’attente et transportés de joie", a déclaré Wadah Khanfar, directeur du service arabe d’Al-Jazira. Il a précisé que l’épouse et l’enfant du cameraman avaient quitté Doha, au Qatar, pour l’accueillir au Soudan.

Arrêté en décembre 2001 à la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan par les forces de sécurité pakistanaises, Al-Haj a été livré un mois plus tard à l’armée américaine et transféré sur la base de Guantanamo le 13 juin 2002, selon Reporters sans Frontières. L’armée américaine l’a accusé sans preuve d’avoir réalisé une interview clandestine d’Oussama ben Laden, de trafic d’armes pour le compte d’Al-Qaïda et d’animation d’un site Internet islamiste. Il n’a jamais été inculpé.

Sami al-Haj était en grève de la faim depuis environ 16 mois. L’armée américaine l’alimentait de force à l’aide d’un tube dans le nez, selon l’avocat Zachary Katznelson, qui l’avait rencontré à Guantanamo le 11 avril dernier. Selon ce dernier, le cameraman a récemment souffert du foie et des reins en raison de son jeun. Wadah Khanfar a indiqué que Sami al-Haj passerait plusieurs jours à l’hôpital à son arrivée au Soudan.

http://www.aloufok.net http://www.aloufok.net



Samedi 3 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par mouemina le 04/05/2008 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une fois l'Amérique confirme son échec moral – arbitraire, refuse toute rivalité médiatique - encore une fois le masque est tombé et on voit le vrai visage oppresseur occidental - liberté d'expression vous dites ?? L’arnaque du siècle !!
Bravo SAMI EL HADJ, bonne santé et bon rétablissement et revenez-nous vite nous informer au lieu de désinformer comme le font actuellement ceux qui détiennent le cartel médiatique!!
ta libération est une victoire pour la pensée libre, un encouragement pour ceux qui se battent pour la même cause et pour tout homme libre!!
Tenez-bon équipe d’Alterinfo !! la victoire arrivera et bon courage à vous !!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires