Palestine occupée

Liban : les Etats-Unis s'opposent à tout règlement


Dans la même rubrique:
< >


Dimanche 20 Avril 2008

Liban : les Etats-Unis s'opposent à tout règlement
Une table ronde récemment consacrée a la crise libanaise a fourni l'occasion de faire le constat suivant : les Américains empêchent tout règlement de la crise, crise qui ne connaît aucune solution si ce n'est celle qui impliquerait toutes les parties. ‘Les Etats-Unis ne sont pas favorables à ce que les Libanais trouvent une sortie de l'impasse, a estimé pour sa part Abou Yasser Adek Aoun, membre influent du mouvement Amal et président du bureau de ce mouvement à Téhéran. Aoun a tenu à porter quelques éclaircissements sur la tournée du président du parlement libanais Nabih Berry et celle du premier ministre Siniora dans certains pays de la région. ‘L'objectif de Siniora consiste à suggérer que l'impasse est non déblocable et que tout éventuel règlement passe obligatoirement par lui et son gouvernement illégitime tandis que Berry se soucie surtout de ce que le dossier libanais reste une affaire et qu'il ne sorte pas des frontières de la région, a poursuivi Adel Aoun. Aoun a ensuite apporte sont soutien a l'initiative arabe qui va, selon lui dans le sens d'un renforcement de l'unité interlibanaise. Mohamad Ali Mahdi, expert du Moyen Orient est intervenu par téléphone au cours des débats : ‘Sous pressions conjuguées des Etats-Unis et de l'Arabie saoudite, le 14 mars cherche à saper les chances d'une solution a l'amiable. L'objectif que ces deux pays et Israël n'ont pas pu obtenir via la force des armes c'est par la voie politique qu'ils cherchent à réaliser à présent. Cet objectif est clair : il s'agit de désarmer le Hezbollah, de pousser le Liban dans les bras de l'Otan, d'en faire un précarre occidental, une base arrière face à la Syrie et à l'Iran. Hassan Hani Zadeh, un autre expert des questions moyen orientale qui assistait à cette table ronde a souligne le degrés d'influence des facteurs étrangers dans la crise libanaise. Tous les courants et les groupes politiques dirigeants entretiennent des relations avec des puissances étrangères. Le 14 mars suit ainsi les diktats de Washington et de Riyad, Amin Gemayel, président de Kataeb est l'agent des politiques de l'Elysée. Ce genre d'alliance rend extrêmement difficile toute concorde nationale et subordonne le règlement de la crise à une entente entre les axes. Toutefois, sans cette concorde, le pays du Cèdre ne peut voir le bout du tunnel. L'horizon restera bouche tant que les forces en présence se renieront''. A cette table ronde, les participants ont également évoqué la situation à Gaza et l'éventualité d'une offensive terrestre d'envergure de l'armée sioniste contre cette région dans les jours et les semaines à venir : l'été 2008 promet d'être chaud si on en croit un récent article de Jérusalem Post. Cette opération viserait en effet à détruire les infrastructures du Hamas ! Les sources sionistes qui diffusent cette information, aiment à établir des analogies entre cette prétendue vaste opération et celle qui a été menée en 2002 contre la Cisjordanie. La date n'est pas encore précisée mais l'offensive pourrait vraisemblablement avoir lieu à la mi juin, juste après la tournée de Bush dans al région. Israël envisage même de remettre le contrôle de Gaza, une fois le Hamas élimine à l'Egypte ou à une partie tierce. Les autorités de Tel-Aviv ont refusé de commenter cette information mais le bureau du premier ministre sioniste a prétendu qu'Israël tenait le Hamas pour responsable de ce qui se passe a Gaza. Quant au Mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, il vient de demander à tous les combattants de se tenir prêt pour réagir aux agressions sionistes. ‘Frappez les quand et ou vous le pouvez, c'est cela le prix à payer pour le sang de nos martyr''.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Dimanche 20 Avril 2008


Commentaires

1.Posté par Aigle le 21/04/2008 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lisez "les croisades vues par les arabes " de amine maalouf , c'est d'une actualité deconcertante

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires