Palestine occupée

Liban : élection présidentielle dimanche 25 mai 2008


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 22 Mai 2008

Liban : élection présidentielle dimanche 25 mai 2008
La majorité et l’opposition parlementaires libanaises ont conclu mercredi un accord de sortie de crise, repoussant ainsi le spectre d’une guerre civile au pays.

En vertu de cet accord, le Parlement sera convoqué "dans les 24 heures" pour élire un président, a annoncé à Doha le Premier ministre qatari, cheikh Hamad ben Jassem Al-Thani, dont le pays a servi de médiateur lors des pourparlers.

Dans les faits, la séance parlementaire pour l’élection du général Michel Sleimane, candidat de consensus pour la présidence, aurait lieu dimanche, selon plusieurs sources de l’opposition libanaise, y compris une source proche du président du Parlement, Nabih Berri.

L’accord arraché dans la nuit à Doha comprend aussi une clause interdisant à l’avenir tout recours aux armes à des fins politiques, et prévoit une reprise du dialogue interlibanais pour étendre l’autorité de l’Etat sur toutes les régions du pays.

La crise politique libanaise avait dégénéré le 7 mai en affrontements sanglants entre factions rivales qui avaient fait 65 morts en une semaine.

Après le discours du Premier ministre qatari, prononcé lors d’une cérémonie réunissant l’ensemble des dirigeants des deux camps qui ont négocié à Doha depuis vendredi soir, M. Berri a annoncé que le campement installé depuis fin 2006 dans le centre de Beyrouth par l’opposition serait levé le jour même.

C’est sous les applaudissements des badauds que les premières tentes ont commencé à être retirées du coeur de la capitale libanaise.

"Finalement, il y a de l’espoir. Nos dirigeants semblent avoir ouvert les yeux et compris leurs responsabilités envers leur peuple", a observé Elias Rached, la cinquantaine.

En signe de protestation contre le gouvernement, l’opposition avait dressé fin 2006 des tentes devant le siège du gouvernement, transformant le centre de Beyrouth en une ville-fantôme et provoquant la fermeture de près de 200 commerces, ainsi que la suppression de milliers d’emplois.

En visite à Manama, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, a salué l’accord et espéré, dans une déclaration à l’AFP, que "cette entente sera un prélude à un règlement de la crise politique au Liban".

Le général Michel Sleimane s’est pour sa part déclaré "très heureux" après l’annonce de l’accord, et a dit "s’attendre à ce que l’élection ait lieu ce week-end". La présidence de la République est vacante depuis la fin du mandat fin novembre 2007 du pro-syrien Emile Lahoud.

La séance du Parlement chargée d’élire son successeur a été reportée à 19 reprises depuis septembre 2007, exacerbant la crise qui a éclaté fin 2006 avec la démission de six ministres du gouvernement de Fouad Siniora. Le Parlement était en principe convoqué une nouvelle fois le 10 juin.

L’accord prévoit par ailleurs la mise sur pied d’un gouvernement d’union nationale de 30 membres, dont 16 représenteront la majorité et 11 l’opposition, qui obtient donc la minorité de blocage qu’elle réclamait. Les trois ministres restants seront nommés par le président.

Une autre clause de l’accord porte sur la question de la loi électorale, cruciale dans l’optique des élections législatives prévues en 2009. L’accord prévoit un retour à la loi électorale de 1960, qui n’était plus en vigueur, avec un nouveau découpage des trois circonscriptions que compte Beyrouth.

Majorité et opposition cherchent à s’assurer le plus grand nombre possible des 19 sièges de la capitale au Parlement, qui compte un total de 128 députés.

Pour sa part, le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a affirmé qu’il n’y avait "ni vainqueurs, ni vaincus" dans cet accord.

Outre la Syrie, l’accord a été salué par l’Iran ainsi qu’en Arabie saoudite et en Egypte, deux pays arabes qui soutiennent la majorité. La France s’est félicitée de l’accord, "un grand succès pour le Liban et pour tous les Libanais" selon le président Nicolas Sarkozy.

http://www.aloufok.net http://www.aloufok.net



Jeudi 22 Mai 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires