Propagande médiatique, politique, idéologique

Lettre ouverte à Elisabeth Lévy



nouvelle_lune@hotmail.fr
Samedi 23 Mai 2009

Lettre ouverte à Elisabeth Lévy
Lettre ouverte à Elisabeth Lévy Madame, J'ai suivi avec attention vos deux interviews avec des membres de la liste antisioniste qui se présente aux élections européennes. Avec Alain Soral d'abord, avec Dieudonné ensuite. Permettez-moi d'abord de vous féliciter pour le choix que vous faites de reconnaître que l'autre a droit à la parole, fut-ce-t-elle contraire à la vôtre, et qu'il vaut mieux débattre pour combattre que d'interdire. Vous vous dîtes déçue à l'issue de votre discussion avec Dieudonné : il est vrai que vous n'avez pas le même langage, vos registres d'expressions sont si dissemblables que vos paroles se croisent. Je ne suis pas Alain Soral, je ne suis pas Dieudonné, je ne suis pas même dans la liste qui vous chatouille, mais je fais partie d'Egalité et Réconciliation et je la soutiens. Vous avez dit vous adresser au public de Dieudonné, vous vous adressiez donc à moi aussi et je vous réponds. Et moi aussi je suis déçue : parce que vous clamez à plusieurs reprises que peu vous importe que l'antisionisme soit ou non le faux-nez de l'antisémitisme puisque pour vous tous les deux sont également illégitimes et condamnables. Pourtant, autant il est inutile d'expliquer en quoi l'antisémitisme est condamnable, autant j'aurais aimé entendre vos arguments pour taxer l'antisionisme d'illégitime. Or, vous n'en avez pas donnés qui me convainquent. Tout ce que j'ai entendu c'est qu'il faut vouloir les conséquences de ce que l'on veut, et que pour l'antisionisme ces conséquences sont de deux sortes : ne pas vouloir d'un État juif, ou être « pour qu'il n'y ait aucune présence juive sur la Palestine mandataire ». Quel manichéisme ! N'y a-t-il aucune voie entre un État juif et aucune présence juive en Palestine ? Faut-il que ce soit tout ou rien ? Que faites-vous de l'histoire ? Les juifs ne vivaient-ils pas en paix avec leurs voisins arabes, musulmans ou chrétiens, dans la Palestine mandataire, et surtout dans la Palestine d'avant le projet sioniste ? N'êtes-vous pas là en train d'avouer que vous ne pouvez vivre avec autrui ? Si l'opinion de votre adversaire ne vous accorde pas le droit de revendiquer ne vivre qu'entre vous, faut-il que comme un enfant boudeur qui jette son paquet de bonbons au prétexte qu'il n'est pas aussi rempli qu'il le voudrait, vous ne puissiez imaginer d'autre alternative qu' « aucune présence juive » ? Je ne vous comprends pas Madame Lévy : vous vivez en France, entourée de chrétiens et même de quelques musulmans, est-ce donc si terrible de pas vivre qu'entre soi ? Vous ne voulez pas d'un État multi-confessionnel, c'est donc que vous êtes pour un État purement juif, ou vous ai-je mal comprise ? Alain Soral vous dit qu'il est contre un État purement juif et vous lui rappelez qu'Israël n'est pas un État purement juif. Est-il donc multi-confessionnel ? Est-il donc ce que vous voulez justement qu'il ne soit pas ? Ou y a-t-il une question de degré ? Voudriez-vous des quotas ? Alors combien ? 20% d'arabes, comme aujourd'hui, c'est trop ou ça pourrait être plus ? A partir de combien de non-juifs Israël ne serait plus l'État juif de vos vœux ? Alors quel est donc cet antisionisme illégitime et condamnable ? Voyons cela, mais éliminons d'emblée votre deuxième proposition, à savoir l'antisionisme qui refuserait toute présence juive en Palestine. Comme vous l'a dit Alain Soral ce n'est la position de personne. Passons donc et revenons sur votre première option : l'antisionisme qui refuserait un État purement juif. Que dîtes-vous, vous qui n'aimez pas beaucoup le site F.Desouche, des nostalgiques d'une « France blanche, largement fantasmée » ? Que leur propagande est indigeste, qu'elle flirte avec le racisme... Vous n'avez pas complètement tort, pourtant la France blanche n'est pas si lointaine et beaucoup moins fantasmée qu'une terre palestinienne entièrement juive... Ce projet pourtant ne vous semble ni indigeste ni raciste. Peut-être me répondrez-vous qu'être juif n'est pas une race mais une religion et que cela ne se compare pas. Que diriez-vous donc à ceux qui voudraient une France purement chrétienne ? Que vous les comprenez et que vous allez de ce pas faire vos bagages, prendre le premier avion pour ce pays qui vous met à l'abri des autres, Israël ? Non, vous crierez à l'antisémitisme, à la judéophobie, à l'islamophobie peut-être même... ? Et sans doute aurez-vous raison. Vous direz qu'ici est votre terre et que vous êtes aussi française qu'un chrétien, et vous aurez encore raison. Mais alors ne voyez-vous pas que les arabes sur la terre de Palestine sont autant chez eux, tout musulmans ou chrétiens qu'ils soient, que vous l'êtes ? Et encore, peut-être le sont-ils plus... Je ne vous connais pas assez, Madame Lévy, venez-vous de Palestine ? Vos ancêtres y vivaient-ils ? Les droits que vous pensez avoir sur cette terre sont-ils autres que ceux que votre Dieu vous a donné ? Dans ce cas, pourquoi imposer aux autres les promesses de votre Dieu ? Pourquoi voudriez-vous que d'autres que vous le reconnaisse ? S'ils le reconnaissaient, ils le feront leur et ils deviendraient juifs tout comme vous et bénéficiaires comme vous de cette terre promise ... Est-ce cela que vous voudriez ? Non, bien sûr. D'autant plus que comme vous le dîtes, « on peut être juif en en ayant rien à foutre de la religion... ». Alors pourquoi la Palestine et pas ailleurs ? Pourquoi cette terre déjà peuplée ? Puisque le sionisme est laïc, puisque les juifs d'Europe n'y avaient pas d'ancêtres, puisque les juifs de Palestine y vivaient bien avec leurs frères arabes, leurs frères sémites, pourquoi ? Pourquoi la Palestine, les armes à la main contre vos frères sémites, vous qui aviez été chassés... Vos frères sémites... J'ai un doute Madame Lévy, la tête me tourne ... Donc, vous dîtes : « le sionisme, excusez-moi, c'est un mouvement national qui pense que les juifs sont un peuple et pas seulement une appartenance religieuse – on peut être juif en en ayant rien à foutre de la religion... le sionisme c'est une idéologie effectivement qui pense que les juifs ont le droit d'avoir un état. » Fort bien. Moi, ça ne me dérange pas que tel ou tel peuple qui se définit ainsi lui-même veuille vivre avec lui-même. Je laisse à chacun la liberté de se concevoir, et si les juifs, Séfarades, Ashkénazes ou Falashas se vivent comme un seul peuple, libre à eux. Mais cette liberté en retour ne doit s'imposer à personne. Si l'histoire vous avait donné une terre et que vous luttiez contre un envahisseur je serais solidaire avec vous. Si une immigration intensive et incontrôlable menaçait votre culture et vos paysages, je vous comprendrais. Si vous étiez la proie d'un impérialisme quelconque je lutterais avec vous. Mais vous n'êtes rien de cela. Vous n'aviez pas de terre propre, les immigrés en Palestine c'est vous, et pour asseoir votre projet vous vous appuyez sur l'impérialisme américain ou s'appuie-t-il sur vous, je ne sais... Alors comment vous défendre ? Comment défendre ce projet sioniste que vous défendez pourtant ? Peut-être pourrais-je mieux comprendre vos positions en lisant tous vos articles ; je n'en ai lu que quelques-uns et je n'ai pas trouvé d'explication plus satisfaisante que celle qu'il me semble deviner dans ces deux entretiens : le projet sioniste est défendable - et même indispensable au point qu'on ne peut plus même défendre l'idée contraire - à cause de l'antisémitisme. C'est une spirale infernale : l'antisémitisme a conduit au sionisme et le sionisme attise l'antisémitisme qui en retour permet au sionisme de perdurer et de s'alimenter, d'une part en poussant les juifs à faire leur alyah, d'autre part en culpabilisant toute personne et tout État qui s'y opposerait. Merveilleuse construction qui se régénère d'elle-même sous les attaques ! C'est beau et fascinant comme une vis sans fin qui remonte sans cesse le grain vers le moulin... Vous criez, vous hurlez presque : « non mais attendez soyez raisonnable, vous avez vu, des milliers de gens ont manifesté... » et plus loin : « ... il n'y a aucun antisémitisme dans le monde arabe, il n'y a personne dans les manifs...! ». Ne voyez-vous pas que cet antisémitisme que vous craignez n'est encore que la critique d'Israël, critique que vous acceptez pourtant, mais qui un jour s'en détachera si vous n'y prenez garde ? Ne voyez-vous pas, alors que vous-même donnez le droit à Alain Soral de ne pas être d'accord avec l'idéologie sioniste de l'État juif, que d'assimiler toute critique du sionisme à la « haine du juif » ne pourra que précipiter cette haine ? Ne voyez-vous pas les dangers arriver ? Écoutez-vous : « simplement vous avez un petit problème, que, quand vous attaquez le lobby sioniste il se trouve que beaucoup de gens – et je veux bien vous faire crédit de votre bonne foi – mais beaucoup de gens et beaucoup de gamins dans nos banlieues, ils n'entendent pas 'le lobby sioniste', ils entendent 'les feujs'' ». Donc, une fois de plus, vous le voyez bien, ce ne sont pas que les gamins de banlieue qui font l'amalgame sionistes = juifs : c'est vous en premier Madame Lévy qui englobez dans la même condamnation l'antisionisme et l'antisémitisme. Vous devancez votre crainte, par peur du loup vous criez au loup avant qu'il n'arrive... alors il ne faudra pas s'étonner lorsqu'il viendra. Parce que les gamins de banlieue en auront un jour assez de servir de bouclier à la critique du sionisme. Surtout quand ces gamins de banlieue voient leurs frères prisonniers à Gaza mourir sous les bombes dans l'indifférence de la France. Ce n'est pas l'antisionisme Madame qui est illégitime et condamnable, c'est de ne pas condamner ce sionisme là. Une dernière chose encore : vous reprochez à Soral et à Dieudonné d'importer le conflit israélo-palestinien en France. Permettez-moi de vous faire deux remarques à ce sujet. Lorsque le Crif s'immisce dans la politique française, est-ce pour demander qu'il y ait plus de synagogues en France ? Qu'il n'y ait pas d'école le samedi matin pour respecter le jour de shabbat ? Comunautarisme que nous dénoncerions comme tous les autres, mais communautarisme interne à la France. Non, le Crif fait essentiellement pression sur la politique extérieure de la France afin d'en faire l'alliée d'Israël qui pour gagner la bataille du sionisme a autant besoin de chars que du silence de l'occident. Même lorsqu'il prétend lutter contre l'antisémitisme en France, c'est encore pour protéger Israël. Qui importe donc le conflit ? Lorsque vous et vos amis mettez en garde contre toute critique du sionisme – sionisme qui est la racine du conflit israélo-palestinien - par crainte de voir les banlieues s'enflammer contre les juifs, qui importe ce conflit ? Pour interdire toute recherche historique sur la Shoah on a fait une loi. Lorsque la LDJ ratonne, l'affaire est enterrée. Si un journaliste critique un peu trop Israël il est limogé. Parce que le sionisme a besoin de la bienveillance, fut ce-t-elle aveugle, de la France dont la politique étrangère était trop « équilibrée » à son goût, il est entré au cœur même de nos institutions. Cette pression est devenue insupportable; essayez de le comprendre... Pour survivre le sionisme a besoin d'agiter le spectre de l'antisémitisme, et rien ne ravive autant cet antisémitisme que de voir nos représentants politiques faire des courbettes devant M. Prasquier quelques semaines après Gaza. Quand on voit ce même M. Prasquier à Genève lors que la conférence Durban II claquer des mains en appelant nos diplomates à sortir lors du discours du président iranien, on se demande qui tient la barre de notre diplomatie. Politique intérieure, nous voulons la réconciliation des communautés françaises pour que vive la République. Politique extérieure, nous voulons incarner la troisième voie, être surtout une voix indépendante et libre, pour éviter, dehors comme dedans, le choc des civilisations. Alors ne nous reprochez pas de nous battre contre le sionisme en France. Nous le faisons pour la France. Et pour les juifs aussi. Avec mes respects, Madame. nouvelle_lune PS : Vous terminez votre débat avec Alain Soral en lui donnant un conseil amical : « intéressez-vous à autre chose, il y a des tas de turpitudes, il y a des tas d'injustices dans le monde, il y a des tas d'horreur, y compris dans notre pays, arrêtez d'être obsédé, arrêtez, arrêtez... » C'est vrai, il y a des tas de turpitudes, d'injustices et d'horreurs à travers le monde, mais ce qui se passe en Palestine nous touche plus encore, parce que cela dure depuis soixante ans, parce qu'à travers nos gouvernements nous nous sentons complices malgré nous et surtout, surtout, parce que dans nos têtes s'entrechoquent les images des rescapés émaciés de Dachau et des soldats de Tsahal arborant les T-shirts que vous connaissez sans doute, d'Anne Frank et des petites israéliennes qui embrassent les obus, des miradors d'Auschwitz et de la « barrière de sécurité », du juif errant et des bulldozers détruisant les maisons palestiniennes... Ces images s'entrechoquent, et je vous jure, Madame, que ça fait mal. Alors non, nous ne pouvons pas arrêter tant que ces images seront là.


Samedi 23 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par kev le 23/05/2009 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Honétement regardez l'interview de Dieudo.
Elle à AUCUNE éducation cette fille là! Elle se permet de rigoler à tout bout de champs, petit sourire en coin, regards vers quelqu'un derriere la caméra, micro largement supérieur à selui de Dieudonné. Et argument complétement à coté de la plaque.
Pour ce qui est de laissé la parole à l'autre comme l'auteur de l'article du dessu explique, c'est 'nimporte quoi, quel interet de laisser la parole si c'est pour faire la sourde pendant une heure et n'écouter qu'elle même? On a limite envie de lui mettre des baffes quand on l'entend parler dans l'interview. J'aime pas les personnes qui jacquete sans s'arreter. Elle n'a strictement AUCUN TALENT journalistique, ne pose pas les bonnes quéstions.
Si c'est ça du journalisme? excusez moi, mais je veux de suite une carte de presse.

2.Posté par schwarthenigger le 23/05/2009 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien loin d'avoir réussi à rendre sympathique la cause sioniste Lévy n'a fait qu'accroître l'antipathie à son égard. Il ne faut pas ceci, il ne faut pas cela, mais pourquoi mme Lévy, dites-nous pourquoi ce n'est pas si dur. Puisque cela semble évident pour vous, vous devez faire en sorte en tant que journaliste que ça devienne évident pour nous. En fait vous n'avez pas d'argument solide à faire valoir, alors vous nous sortez des concepts indigestes comme celui du juif athée. Juif et athée dans la même expression il faut le faire. Mais qui a donc promis cette terre à Israël ? N'est-ce pas Jéhovah, votre Dieu , Si des juifs pensent que Jéhovah n'existe pas pourquoi veulent-ils qu'une de ses promesses soit honorée ? C'est un non sens vous en conviendrez. Vous parlez de la haine du juif, mais posez-vous la question d'où peut-elle venir ? Moi je me considère comme un humain et je peux échanger avec des humains de toute origine et de toute religion sans problème. Ce qui n'est apparemment pas votre cas, mme Lévy. Mais vous êtes incohérente et inconséquente et la conséquence de ceci est que certaines personnes dont moi pensent que vous n'avez toute votre tête. Vous sous entendez qu'être juif c'est appartenir à un peuple. Ok quel peuple, d'où vient-il, quelles sont ses caractéristiques ? Qu'est-ce qui relie tous les juifs ? Les musulmans sont reliés par la croyance en Allah, les chrétiens croient que Jésus est le sauveur, mais et vos juifs athées en quoi croient-ils ? Les musulmans se rendent en pèlerinage à la Mecque pour une raison précise, les catholiques font de nombreux pèlerinages pour des raisons précises, alors qu'est-ce qui lie vos juifs athées à la terre d'Israël ? Répondez clairement à ces questions et peut-être que l'on vous prendra un peu au sérieux.

3.Posté par Avic le 24/05/2009 06:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ nouvelle_lune

Tout simplement excellent.

4.Posté par gullrital le 24/05/2009 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO

5.Posté par Hijack le 24/05/2009 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me permets de copier ici une lettre de Ginette Hess Skandrani :

La liste antisioniste de Dieudonné dérange… Et tant mieux, cela prouve qu’elle est utile.

Note de la redaction : lorsqu’un candidat de la liste antisioniste ou un chroniqueur du site listeantisioniste.com publie un article ou un commentaire, il exprime un point de vue personnel, il ne parle pas au nom de la liste antisioniste.

Par Ginette Hess Skandrani

Elle dérange par son intitulé : liste antisioniste. Il fallait oser l’annoncer. Beaucoup de militant/es qui se prétendaient faussement « antisionistes » la dénoncent, faisant alliance, avec les sionistes de tous bords sous prétexte qu’ils n’aiment pas telle ou telle personne de la liste. Cette liste est unique car même dans mes rêves les plus fous je ne pouvais imaginer vivre cette aventure qui est la suite logique de mon combat pour la décolonisation de toute la Palestine.

Elle dérange par sa diversité. En effet, cette liste iconoclaste transcende tous les courants politiques de l’hexagone. Elle est également unique car elle est transcourant et fait un pied de nez à tous les partis politiques de gauche, comme de droite ou du centre, voir écolos, dont aucun n’ose plus se revendiquer de l’antisionisme par peur des réflexions de certaines organisations communautaires. D’ailleurs tous les partis annoncent la même chose sur l’Europe, ce qui d’ailleurs n’intéresse plus personne et favorisera seulement les abstentionnistes.
Cette liste innove par sa constitution osée et montre son originalité en réunissant des gens qui, il n’y a pas si longtemps se combattaient.

Elle est à l’image de l’Europe car elle est multi couleurs, multiethnique et multiculturelle dans sa présentation. Elle rassemble des noirs, des bronzés, des blancs, des Arabo-musulmans, sunnites et chi’ites, des Chrétiens, des Juifs, des laïcs, tous unis par le combat contre le sionisme ici ou
ailleurs.

Elle se revendique d’une liberté d’expression totale et dénonce les lois iniques qui freinent la liberté de parole, de recherche, d’expression artistique.

Elle se prononce clairement pour une Europe indépendante de l’impérialisme de cet ordre mondial imposé par les USRAELIENS et responsable de la crise financière.

Elle se prononce contre l’OTAN et le Pacte atlantique qui nous entraîne à l’occupation de l’Irak et de l’Afghanistan, et prépare des guerres futures. Tous ceux et celles qui étaient à nos côtés lors des manifestations contre la guerre (Irak, Liban, Palestine, Afghanistan) se trompent de combat en critiquant cette liste.

Ils feraient mieux de se taire plutôt que de s’allier avec les sionistes.

Paris, 24 mai 200

6.Posté par dik le 24/05/2009 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ l'auteur
J'ai savouré un plaisir intense à vous lire. Merci de cette mise au point de haut vol. J'ai suivi mot-à-mot le débat de Mme Levy avec M. Dieudonné. La Levy, soit disant journaliste, n'avait vraiment aucun talent et sa médiocrité n'avait d'égal que son accaparement de la parole avec autorité pour multiplier ses contradictions ! Par contre, Dieudo aurait été brillant même s'il n'avait pas pipé un seul mot; n'empêche, il a eu la générosité et la patience, voire la galanterie de dire quelque chose!

7.Posté par En attendant la ReNaiSSaNcE... le 25/05/2009 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A mon tour je me permets de déposer des liens visant directement le président de ce fameux parti qui n'est autre que Yahya Gouasmi.
Je m'adresse particulièrement à ma communauté musulmane. Comme chacun de nos actes se doit d'être en conformité avec notre religion, comme le vote doit tout autant être raisonné dans le cadre de nos devoirs.
Avis aux potentiels détracteurs je ne répondrai pas aux insultes, calomnies, malédictions et aux appels dégradant !

http://www.dailymotion.com/Al-Fourqan_Al-Fassel?hmz=74616272656c61746564


http://www.dailymotion.com/user/Brigade2DefenseMusulmane/video/x933ji_la-propagande-chiite-en-action_webcam


8.Posté par Philo le 25/05/2009 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous demandez : "Je ne vous comprends pas Madame Lévy : vous vivez en France, entourée de chrétiens et même de quelques musulmans, est-ce donc si terrible de pas vivre qu'entre soi ? Vous ne voulez pas d'un État multi-confessionnel, c'est donc que vous êtes pour un État purement juif, ou vous ai-je mal comprise ?"

La réponse est simple : il n'est en effet pas si terrible de vivre au milieu des autres, comme en France, sous le régime de Vichy.
Il y a des raisons historiques qui expliquent la volonté des juifs de se séparer pour pouvoir assurer leur défense et ne plus être en position d'être exterminé. Pendant presque deux mille ans ils n'ont jamais vraiment pensé à un retour : il leur a fallu subir la Shoah pour cela. Pour un peuple naturellement dominateur et conspirateur, c'est assez étonnant.

S'étonner qu'ils veuillent prendre soin d'eux mêmes, c'est un peu comme si, après la guerre d'Algérie on aggressait les Algériens en leur disant qu'ils sont drolement raciste d'avoir voulu se séparer des Français. C'est surtout oublier que la démocratie, c'est le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Sans aucun doute, ce que vit le peuple palestinien est terrible : et en ce sens, il aurait peut-être été préférable que les sionistes ne s'installent pas en Palestine.

Mais on ne refait pas l'histoire. Ils y sont désormais. Voulez-vous les chasser? Croyez-vous que l'on répond à une violence par une violence supplémentaire?
Je préfére croire que vous êtes, vous aussi, pour que les palestiniens et les juifs vivent en paix, plutôt que les uns exterminent les autres.

Et vous êtes, semble-t-il, sur la même ligne qu'Alain Soral, qui réclame un seul Etat où les juifs pourraient être - et de fait seraient - minoritaires. Mais il faut être réaliste :

Je ne sais si vous être sincère, et angélique, ou non, mais imaginez sérieusement ce qui se passerait en Palestine pour les juifs si demain ils n'avaient plus le pouvoir en Israël.

Peut-être qu'en l'imaginant vous vous direz "de toute façon ils l'auront bien cherché", mais ce n'est pas exactement l'idée que je me fais d'un défenseur de la concorde et de l'harmonie.

Défendre le droit à deux états, palestinien et juif, est la seule solution viable pour les deux.
Organiser et encadrer une séparation n'est pas toujours un mal, à moins que vous ne soyez contre toute forme de divorse.

Faire un seul Etat, étant donné l'environnement, cela reviendra, au mieux, pour les juifs à obtenir une position de dhimmi.
Si telle est votre conception de la lutte pour l'égalité, ce n'est pas la mienne.

9.Posté par DURANDUPONT le 26/05/2009 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PHILO; VOS EXEMPLES SONT MAL CHOISIS ET ILS iILUSTRENT LA MAUVAISE FOI CARACTERISTIQUE DES SIONISTES QUI VEULENT JUSTIFIER PAR LES MOYENS LES PLUS DETOURNES UNE IMPOSTURE QUI DEVIENT DE PLUS EN PLUS EVIDENTE POUR DE PLUS EN PLUS DE GENS, LESQUELS SE CONTENTAIENT JUSQU'A LORS DE LA MIXTURE MEDIATIQUE QU'ON LEUR SERVAIT EN GUISE DE DE PITANCE IDEOLOGIQUE..LORSQUE LES FRANCAIS SE SONT RECONNUS INDESIRABLE EN ALGERIE..ILS SONT PARTIS SANS S'INCRUSTER DERRIERE DES MURAILLES OU EN VOULANT CHASSER LES ALGERIENS DE CHEZ EUX..

10.Posté par gullrital le 26/05/2009 01:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme d'habitude vous chercher a vous justifier en vous servant d'exemples non pertinents!!!
ce que disent ces gens, c'est que la situation doit revenir soit a celles 1967, ou israel deliberement volé des terres qui ne leur etaient pas octroyées, ou a un seul et meme etat ou les juifs et toutes les autres communotés pourraient vivre en PAIX BORDEL!!!!exactement comme avant la guerre de 40
mais le seul probleme c'est que ca ne peux plus arriver!!!! les sionistes sont racistes et ne veulent pas vivre avec les musuhlmans et les chretiens!!! ce sont des malades mentaux!!! et les arabes et les chretiens ne pourront pas accepter plus longtemps cet etat juif qui n'en est pas un, qui n'est autre qu'un etat de nazis laiques et pervers, qui detruisent volontairement les maisons les libertés, les droits des palestiniens, et les lieux de cultes non juifs!!!
cette histoire va finir dans le sang!!! car il n'y a plus d'autre issue maintenant!!! si l'imperialisme americain echoue au liban...si le regime PACIFIQUE iranien est renversé par les asssassins economiques americains, les palestiniens seront ecrasés comme des insectes, et personne ne pourra rien faire!!!!!!! mais mahleur a israel si le liban tient debout!!!
et ca sera de votre faute, a vous et aux autres zombies qui braient a l'antisemitisme, forment le betar en souillant la republique francaise!!! vous qui pleurnichez tout votre soul avec la shoah et qui l'avez instrumentalisées TRAITRES......vous ne pourrez pas toujours tromper les gens et lobotomiser vos enfants, un jour il vous hairons!! ils vous demanderont pourquoi??? pourquoi tous ces morts?? pourquoi nos politiques ont ils laissé les choses en arriver la??? pourquoi n'avons nous pas tiré les lecons du passé quand nous avons nous meme accusé le monde entier de ne pas faire suffisement d'efforts pour y contribuer....

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires