Palestine occupée

Lettre d'info de l'Afps


Utilisation manipulatrice des victimes : une rencontre scandaleuse sous couvert de 'science'.

Le Ministère de la Santé, le secrétariat d'Etat aux victimes et le Ministère des Affaires Etrangères d'Israël parrainent du 21 au 23 mars à Toulouse un « congrès international ». En fait, cet événement a été conçu comme une occasion de rassembler des soutiens français pour Israël. Alors que le congrès est intitulé « La place de l'enfant dans l'espace du conflit », l'immense cohorte des enfants victimes directes ou indirectes des multiples conflits qui ensanglantent les continents seront à peine mentionnés, car le conflit est restreint presque entièrement au conflit israélo-palestinien. Les quelques communications traitant d'autres conflits (affectant des enfants Arméniens, Espagnols ou Ivoiriens par exemple) ne serviront que de prétextes pour mystifier le but réel de cette conférence qui est essentiellement de nature sectaire et unilatérale.






Visitez l'agenda action solidarité Palestine : http://www.france-palestine.org/agenda
Cet agenda annonce les initiatives de l’Afps et de ses partenaires habituels. Pour y faire figurer un événement, merci d’envoyer un mail à afps@france-palestine.org, en précisant très clairement un moyen de vous recontacter facilement.


A la une:

Quel espoir après Charm el Sheikh ? Claude Léostic
Que s’est-il passé et qu’est ce qui a changé après Sharm el Sheikh ? Y a-t-il un "espoir de paix" en Palestine ?
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article1089.html


Vendredi 4 Mars 2005





Mais même si on admettait que la discussion soit limitée surtout au conflit israélo-palestinien, le soi-disant 'congrès' ne satisfait nullement l'exigence éthique minimale, tant humanitaire que médicale, qui veut que chaque victime d'un conflit soit l'objet d'une égale attention et d'une égale compassion. Pas un orateur pour parler des victimes Palestiniennes, des centaines d'enfants tués et des milliers d'enfants blessés par l'armée israélienne, pas un mot de l'emprisonnement, voire des tortures, de plusieurs centaines d'enfants, pas un mot sur toute une génération née sous les traumas quotidiens d'une occupation militaire étrangère.

Ce sectarisme suffit à montrer que ce 'congrès' est une inadmissible opération de propagande. Mais il y a pire. Plusieurs communications : « Les nouvelles victimes de l'antisémitisme », « Le trauma transgénérationnel en Israël », "Enfants cachés - situations passées, présentes et futures", "Victimes du terrorisme : le passé, le futur..." cherchent clairement à établir, conformément à la désinformation constante des instances israéliennes, que les victimes israéliennes de l'Intifada sont les victimes « éternelles » de l'antisémitisme, et non la conséquence directe et unique de la colonisation des terres palestiniennes et de l'éviction de leurs habitants légitimes.

Pour couronner le tout, le 'congrès' s'est ouvert à une série d'intervenants médiatiques, Nicole Guedj, Nissi Zvili, Simone Veil, Elie Wiesel, sans parler du ministre Douste Blazy, qui viendront sans aucun doute légitimer ce morceau de propagande devant les caméras.

Ce lamentable exercice sera certainement cité dans les années à venir comme l'exemple achevé d'une opération de propagande politique cachée sous les apparences d'un colloque médico-scientifique. La caution que lui apportent des ministères français et la mairie de Toulouse est d'autant plus insupportable. Nous appelons toutes les professionnels, toutes les personnes, toutes les associations qui refusent ce « coup de main » prêté à l'Etat agresseur du peuple palestinien, qui viole jour après jour, entre autres, tous les articles de la 4ème Convention de Genève, à protester auprès des personnes suivantes :

M. Philippe DOUSTE-BLAZY

Ministre de la santé

8, Avenue de Ségur 75007 PARIS

pdouste-blazy@assemblee-nationale.fr

Nicole GUEDJ

Secrétaire d'Etat aux droits des victimes

13, place Vendôme

75042 Paris Cedex 01

Nicole.guedj@justice.gouv.fr

M. Jean-Luc MOUDENC

Maire de Toulouse

Place du Capitole

31000 Toulouse

http://www.mairie-toulouse.fr/Contacts/Contacts.asp

Programme complet du 'congrès' du 21/23 mars :

http://www.iutcolmar.uha.fr/internet/recherche/Jcerdacc.nsf/0/c3117af3fc9788c3c1256f7f0054659d?OpenDocument

Programme du premier 'congrès' à Tel Aviv en 2003 :

http://www.wpanet.org/education/docs/victim.pdf



1 mars 2005

M. Philippe DOUSTE-BLAZY
Ministre de la santé


8, Avenue de Ségur
75007 PARIS

Monsieur Le Ministre,

Nous venons d apprendre que le Ministère de la Santé française, le Secrétariat d Etat aux Victimes et le Ministère des Affaires Etrangères d Israël organisent à Toulouse du 21 au 23 mars un congrès international au sujet de « La place de l enfant dans l espace du conflit ».

Nous sommes aussi bien choqués qu inquiets que le gouvernement français soutiendrait un tel congrès avec le Ministère des Affaires Etrangères d Israël lorsque ce même gouvernement est accusé de graves atteintes aux droits de l homme des palestiniens, jeunes et adultes, ainsi que de multiples violations des articles des Conventions de Genève.

Le programme du congrès révèle que le but du congrès est de mettre en relief la souffrance des enfants israëliens, en passant sous silence tous les enfants souffrants des effets de la guerre et de conflit, ainsi que le contexte et les raisons de leur souffrance. Au nom de la science et la medecine, le congrès ne représente qu une exercise de propagande en soutien de ceux qui infligent une violence quotidienne aux enfants, leurs familles, et leurs communautés dans les territoires occupées palestiniennes. Ainsi le gouvernement français et la mairie de Toulouse apportent une caution à un congrès dit medico-scientifique qui est en effet structuré de façon injuste et biasé sans mention de qui est l occupant et l occupé. Ceci est vrai à un tel point que ce congrès pourrait laisser comprendre que les palestiniens occupent la terre d Israël et forment ainsi la cause majeure de la violence dans la région. Ce congrès exclut de toute mention la source fondementale de la mort, des blessures, et de la souffrance des enfants des deux bords du conflit, néanmoins une souffrance inégale, c est-à-dire, l occupation militaire israëlienne des terres palestiniennes.

Ceci étant, nous vous communiquons notre refus d une telle manipulation de la souffrance des victimes. Au nom de la justice, de la raison et de l ethique de la science, nous vous prions d annuler ce congrès.


Dr. Iyad Sarraj,

Directeur,

Programme de santé mentale de la communauté de Gaza

Territoires occupées palestiniennes
Dr. Rita Giacaman
Professeur et Coodinateur du Programme de Recherche

Institut de Santé publique et sociale
Université de Birzeit
Territoires occupées palestiniennes





March 1st, 2005

M. Philippe Douste-Blazy

Minister of Health

Ministry of Health and Social Protection
Paris, France



Sir:

We have just come to know that the French Ministry of Health, the French State Secretariat for Victims and the Israeli Ministry of Foreign Affairs are co-sponsoring an international congress entitled The Place of Children in the Space of Conflict , to be held in Toulouse, France on the 21-23 of March 2005.

We were shocked and greatly concerned that the French Government would actively support and engage in holding such a conference in cooperation with the Israeli Ministry of Foreign Affairs at a time when the Israeli Government is being accused of major human rights violations against Palestinians, young and old, including fundamental violations of the Geneva Conventions.

As the Congress agenda demonstrates, it seems that the primary purpose of the conference is to draw attention to the suffering of Israeli children, to the exclusion of serious and needed attention to other children living in war and conflict, the context within which these children suffer, and the reason for their suffering. Under the guise of science, this Congress in fact constitutes nothing more than propaganda on behalf of the very perpetrators of violence against children, their families and communities in the Occupied Palestinian Territory. The French Government is thus hosting a Congress characterized by an unjust and biased agenda that fails to recognize who is the occupier and who is the occupied, and may well give the impression that it is the Palestinians who are the occupiers of Israeli land and thus the main cause of violence in the area! It omits taking into account the root cause of death, injury, disability and the misery of life of children on both sides of the conflict, although not equally: Israeli military rule of Palestinian land.

Accordingly, we would like to register our strong protest and call on you to immediately cancel this Congress in the name of justice, reason as well as scientific ethical considerations.



Dr. Iyad Sarraj

Director Gaza Community Mental Health Program

Gaza City

Occupied Palestinian Territory
Dr. Rita Giacaman

Associate Professor and Research and Program Coordinator

Institute of Community and Public Health

Birzeit University, Birzeit

Occupied Palestinian Territory





Programme



"LA PLACE DE L'ENFANT DANS L'ESPACE DU CONFLIT "

2ème Congrès international dans le cadre des Rencontres Franco-Israéliennes de Victimologie de l’enfant.
TOULOUSE, Institut Catholique (21-23 Mars 2005)

Sous le parrainage du Ministère de la Santé, du Secrétariat d’Etat aux Victimes, de la Mairie de Toulouse et du Ministère des Affaires Etrangères Israelien.
En présence de Monsieur Philippe Douste-Blazy.

PROGRAMME (sous réserve de modifications)

LUNDI 21/3/05
9h00–9h30 : Discours d’Ouverture de M. Ph. DOUSTE-BLAZY, Ministre de la santé, du Pr S.TYANO (Tel-Aviv) et du Dr G.VILA (Paris).
9h30-11h00 : PLEINIERE I : VIOLENCE ET SOCIETE
Président de séance : Pr. Y. GAMPEL (Tel-Aviv) et M. BI FELDMAN (Tel-Aviv)
9h30-9h50 : Pr. Y. GAMPEL (Tel-Aviv) : "la violence"
9h50-10h10 : Dr J. HATTAB (Jérusalem) : "Ethique, psychanalyse et victimologie"
10h10-10h30 : Pr R. CARIO (Pau),"La reconnaissance de la victime : instrumentalisation ou restauration"
10h30-11h : Débat
11h30-13h00 PLEINIERE II : LE BOUC EMISSAIRE
Présidents de séance : Dr J. HATTAB (Jérusalem) et Dr G. VILA (Paris)
11h30-12h10 : Pr S. TYANO (Tel-Aviv),
"L’enfant bouc émissaire : tradition ou nécessité"
12h10-12h30 : Débat
12h30-13h00 : Mr E. GHOZLAN (OSE France) "Les nouvelles victimes de l’antisémitisme".
14h30-16h00 PLEINIERE III : TOULOUSE, UN TRAUMA A L’ECHELLE D’UNE VILLE.
Présidents de séance : Pr S. TYANO (Tel-Aviv) et Pr L. SCHMITT (Toulouse)
14h30-15h00 : Pr Ph. BIRMES, D. COPPIN, N. VINNEMAN, H. JUCHET, Pr. L. SCHMITT, D. LAUQUE (Toulouse), "Blessés de la catastrophe industrielle de Toulouse : symptômes psychotraumatiques 6 mois après".
15h00-15h30 : Pr J.Ph RAYNAUD, L. DAUBISSE-MARLIAC, S. BOURDET-LOUBERE, H. GRANDJEAN, Pr. Ph. BIRMES, Pr L. SCHMITT (Toulouse), "Les enfants et leurs familles face à la catastrophe de Toulouse".
15h30-16h00 : Débat.
16h30-18h00 PLEINIERE IV : TRAUMA, MEMOIRE ET SOUVENIR.
Présidents de séance : M. B.I. FELDMAN (Tel -Aviv) et Mme D. SABAH (Madrid).
16h30-16h50 : Mme D. SABAH (Sociedad Española de Psicotraumatologia y Estrés Traumàtico), Dr K. ROSENFELD (Madrid),"Enfants victimes d’attentats en Espagne : terrorisme Basque / Le 11 Mars à Madrid"
16h50-17h10 : Pr Y.GAMPEL (Tel-Aviv),"Le trauma transgénérationnel en Israël"
17h10-17h30 : Dr P.KIEUSSEIAN (Paris),"Génocide des enfants arméniens dans l’Empire Ottoman de 1915, impact sur les survivants" .
17h30-18h00 : Débat.

MARDI 22 /3/05
9h00-9h30 : Présentation par le Dr MY DOUSTE-BLAZY
Discours d’ouverture par S.E. l’Ambassadeur d’Israël en France
9h30-11h00 PLEINIERE V : "L’ENFANT DANS LE MONDE"
Présidents de séance : Pr S. TYANO (Tel-Aviv) et Dr G. VILA (Paris)
9h30-10h15 : Pr I. WALLER (Ottawa/Pdt World Society of Victimology) : "L’enfant victime dans le monde".
10h15-10h30 : discutant Dr Rachel ISRAËL (Tel-Aviv)
10h30-11h00 : Débat.
11h30-13h00 PLEINIERE VI : LES MEDIA, L’ETHIQUE ET LES VICTIMES
Présidents de séance : Madame N. GUEDJ (Secrétaire d’état aux victimes) (sous réserve) et Pr Ch. HERVE (Paris).
11h30-11h50 : Pr Ch. HERVE (Paris),"Réflexions éthiques"
11h50-12h10 : Madame P. ZONSZAIN (Jérusalem) : "Quelle place pour la victime dans la couverture médiatique du terrorisme ?"
12h10-12h30 : Pr A. FINKIELKRAUT (Paris): "Media et éthique" (sous réserve)
12h30-13h00 : Débat
14h30-16h00 PLEINIERE VII : INTERVENTIONS DE TERRAIN.
Prés. de séance: Dr X.EMMANUELLI (Paris) et Dr M. KEREN (Tel-Aviv).
14h30-15h00 : Dr X.EMMANUELLI (Paris),"Le SAMU Social International et les victimes de la précarité dans le monde".
15h00-15h15 : Dr S. ZUCCA (Paris),"Psychopathologie de la précarité et trauma".
15h15-15h30 : Dr D. CREMNITER (Paris),"Les Cellules d’Urgence Médico-Psychologiques (CUMP), exemple d’interventions pour des enfants pris dans le conflit de Côte d’Ivoire".
15h30-16h00 : Débat.
16h30-18h00 PLEINIERE VIII : PRISE EN CHARGE DE L’ENFANT VICTIME
Présidents de séance : Dr F. BENARROCH (Jérusalem) et Dr JP BENAIS (Paris).
16h30-16h50 : Dr JP BENAIS (Paris),"Intérêt des Urgences Médico-Judiciaires Pédiatriques".
16h50-17h10 : Dr F. BENARROCH (Jérusalem),"Les enfants dans les attentats"
17h10-17h30 : Dr G. LOPEZ (Paris) : "La parole des enfants"

MERCREDI 23 /3/05 (Journée avec traduction simultanée en Anglais)
9h00-9h30 : Introduction par le Dr I. KADMAN (Président de la Commission Nationale des Droits de l’Enfant en Israël), « Les Droits de l’Enfant / the Child Rights ».
9h30-11h00 PLEINIERE IX : ENFANTS VICTIMES
Présidents de séance : Dr I. KADMAN et Pr J.Ph. RAYNAUD (Toulouse)
9h30-10h00 : Dr BI FELDMAN (Tel-Aviv),"Enfants cachés - situations passées, présentes et futures"
10h00-10h20 : Dr M.KEREN (Tel-Aviv),"Les trauma de la petite enfance"
10h20-10h40 : Dr A.LEOR (Tel Aviv),"Le suivi du traumatisme chez des enfants victimes d’attentats-suicide".
10h40-11h : Débat
11h30-13h00 PLEINIERE X : ETUDES EN ISRAEL SUR LE TRAUMA
Présidents de séance : Pr L. Lareng (Toulouse) et Pr S. TYANO (Tel-Aviv)
11h30-12h : Pr Z. SOLOMON (Tel-Aviv), "Recherches médico-psychologiques israéliennes en Victimologie".
12h-12h30 : Dr J. MAMOU (Paris ; ancien Président de Médecins du Monde),"Enquête et réflexion sur les attentats contre les civils israéliens"
12h30-13h : Débat.
14h30-16h30 PLEINIERE XI : PARDONNER ?
Présidents de séance : Pr L. SCHMITT (Toulouse) et Pr S. TYANO (Tel-Aviv)
14h30-15h00 : Madame Simone VEIL, ancien Ministre de la Santé (sous réserve),
15h00-15h30 : Dr E. PICARD (Jérusalem) "Victimes du terrorisme : le passé, le futur…"
15h30-16h30 : Conférence du Pr Elie WIESEL (Prix Nobel de la Paix),"Essai sur le pardon"
16h30-16h45 : Débat
16h45-17h00 : Conclusions (Pr J Ph RAYNAUD, Pr S.TYANO et Dr G. VILA).
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
BULLETIN D’INSCRIPTION
au 2ème Congrès international dans le cadre des Rencontres Franco-Israeliennes de Victimologie de l’enfant : "La place de l’enfant dans l’espace du conflit"(21-23 Mars 2005 à TOULOUSE)

Nom : Prénom : Profession :

Adresse :

Tel : e-Mail :

Droits d’inscription (150 euros) à verser à l’ordre de l’A. C. F.I.V.P. et à adresser au CMP enfants et adolescents, 23 rue Tiphaine, 75015 Paris
Renseignements : cmp.tiphaine@wanadoo.fr





————————————————————————————————————————————————————



Association France Palestine Solidarité (AFPS) - 21 ter Rue Voltaire 75011 Paris - afps@france-palestine.org - http://www.france-palestine.org - Tél. : 01 43 72 15 79 - Fax. : 01 43 72 07 25

L'Afps, association loi 1901, a pour vocation le soutien au peuple palestinien notamment dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux. L'Afps agit pour une paix réelle et durable fondée sur l'application du droit international en lien avec le peuple palestinien et ses représentants légitimes. L'Afps exige:

- la fin de l'occupation de tous les territoires envahis en 1967 et le démantèlement de toutes les colonies.
- la création d'un Etat palestinien indépendant souverain et viable avec Jérusalem-Est pour capitale.
- la reconnaissance du droit au retour des réfugiés conformément à la résolution 194 votée par l'Assemblée générale de l'ONU.
- la protection internationale du peuple palestinien, et des sanctions contre Israël (suspension de l'accord d'association Union Européenne-Israël)...


Vendredi 4 Mars 2005


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires