ALTER INFO

Les « valeurs » occidentales


Dans la même rubrique:
< >


Lisa Karpova
Mardi 4 Septembre 2007

Les « valeurs » occidentales

La Pravda, par Lisa Karpova le 2 septembre 2007


​​​​Il a été suggéré par quelques occidentaux hautains et arrogants que la Russie devrait adhérer aux « valeurs occidentales » ou les adopter. Quelles sont exactement les valeurs occidentales ? Jetons un bon coup d'œil. Depuis 1961, plus de huit millions de personnes du tiers monde sont mortes directement aux mains des militaires US ou indirectement par l'intermédiaire des régimes soutenus et financés par les USA.


​​​​Source : Casualties in the Third World: Loss of life caused by American invasions or by US-backed and funded regimes since 1960 (Victimes du Tiers Monde : Nombreuses victimes dues aux invasions US ou aux régimes soutenus et financés par eux depuis 1960).


​​​​Plus tôt dans l'histoire colonialiste impérialiste, autour de 10 millions de Congolais sont morts à cause du travail forcé Belge et de massacres de masse au début du 20ème siècle. Des dizaines de millions ont péri dans des famines évitables ou imposés en Inde sous le règne britanniques. Jusqu'à un million d'Algériens sont morts dans la guerre pour leur indépendance. Beaucoup plus d'exemples du colonialisme brutal et meurtrier peuvent être cités.


​​​​Les USA en sont venus à se voir eux-mêmes en sauveur du monde et arbitre suprême du futur de toute nation. Les nations non préparées à se plier à leur volonté sont classées « États voyous, » menacées de cruelles sanctions inhumaines et en fin de compte la force brutale meurtrière est utilisée. À peine entrés dans le 21ème siècle, nous trouvons maintenant la planète revenue un siècle avant avec des pratiques impérialistes non dissimulées, tout au nom de quelques valeurs morales occidentales présumées.


​​​​La résistance irakienne a démontré que les gens de différentes ethnies et cultures ne veulent pas être gouvernés ou dictés par une puissance étrangère depuis l'autre côté du monde. Dans l'intervalle, la révélation du comportement criminel largement répandu des troupes étasuniennes et britanniques est une triste illustration du fait que les prétendues valeurs morales occidentales sont une farce totale et une mascarade, et que la prêche occidentale n'est rien de moins qu'hypocrisie et duplicité absolues.


​​​​Quand le Mur de Berlin est tombé vers la fin des années 80, en Europe de l'Est certains y ont pensée comme à un événement à célébrer. Les États-Unis ont envahi et bombardé le Panama seulement quelques semaines après que le Mur de Berlin soit tombé. Simultanément les USA intervenaient aussi dans les élections au Nicaragua pour vaincre les sandinistes. Quand l'Albanie et la Bulgarie ont élu des gouvernements non acceptables pour Washington, Washington est juste intervenu et a renversé ces gouvernements. Bientôt est venu le bombardement du peuple en Irak pendant 40 jours horribles et impitoyables sans raison valable ou honnête. Les USA étaient bientôt près d'attaquer encore la Somalie pour davantage de bombardements, de mutilations et de massacres. Ensuite est venu le démantèlement de la Yougoslavie.


​​​​L'empire a bombardé le peuple en Yougoslavie pendant 78 jours et nuits. Encore, sans raison valable ni honnête. Puis nous avons l'Afghanistan. Selon toute vraisemblance, ils ont maintenant tué plus de civils innocents dans cet infortuné pays qu'il y a eu de morts le 11 septembre, avec davantage à venir car les gens continuent à mourir des blessures des bombardements, des bombes à fragmentation, des mines, et de la toxicité de l'uranium appauvri qui continuera à dévaster l'environnement et les futures générations encore à naître. Après toutes ces années, ils insistent toujours pour garder leur domination sur Cuba. Ce n'est qu'une liste incomplète !


​​​​Le président Bush a ramené les États-Unis aux jours sombres archaïques du tournant du siècle dernier et il rentrera probablement dans les annales comme l'un des pires présidents US de l'histoire. Les fonctionnaires de l'administration Bush n'ont aucune compréhension de l'histoire ni des régions et des peuples qu'ils cherchent à dominer et à piller. En dépit du record de sa basse cote de popularité, le président Bush a vacciné les étasuniens contre toute idée que leur pays était engagé dans l'impérialisme. Mais ceux à l'extérieur de son règne de désinformation considèrent ses actions pour exactement ce qu'elles sont : de l'impérialisme. Les États-Unis et la Grande-Bretagne ont toujours proclamé les mobiles les plus élevés en cherchant à dominer les autres peuples. Cependant, l'impérialisme n'a jamais donné naissance à la démocratie, mais plutôt à des guerres sans fin conduites avec une sauvagerie qui révèle la fausseté absolue de l'engagement US dans la civilisation occidentale ou dans la démocratie. La mentalité impériale considère le peuple qu'elle cherche à civiliser ou à démocratiser comme inférieur et cela mène en fin de compte à des atrocités innombrables et incessantes contre ces infortunés peuples.


​​​​Extrêmement plein de suffisance, Tony Blair a été cité disant, « Et ce n'est pas juste pour la sécurité ou la tactique militaire -- c'est au sujet des cœurs et des esprits. C'est pour l'inspiration des peuples, les persuader, leur montrer ce que nos valeurs signifient de meilleurs. Et pour juste présenter en ces termes appuyés à quel point nous devons le faire. »


​​​​Après 1945, l'ouest a décidé d'adopter des méthodes fascistes. Nuremberg a seulement puni un petit nombre de coupables, la plupart des criminels de guerre nazis ayant fini libre avec l'aide des USA. En 1946, plus de 1.000 scientifiques nazis ont été secrètement amenés aux USA. Les criminels de guerre nazis sont devenus architectes de la politique US chez eux et à l'étranger. Les mœurs et les valeurs se sont rapidement détériorées en Occident au bout de plusieurs décennies pendant que la révolution technologique et la société progressaient. Dans les sociétés occidentales, seul le point de vue admis du corporatif élitiste a accès à la diffusion médiatique, à l'industrie de publication ou aux facultés des universités. Les valeurs occidentales sont colportées comme supérieures à toutes autres. Pourquoi ?


​​​​Nous avons là quelques exemples plus récents des valeurs occidentales :


​​​​Un marine étasunien s'est exclamé fiévreusement, « C'est le rêve pour un tireur embusqué (sniper), vous pouvez aller n'importe où et il y a tant de manières de tirer sur l'ennemi sans qu'il sache où vous êtes. »


​​​​« Parfois un type tombera, et je le laisserai crier un peu pour détruire le moral de ses copains. Ensuite j'userai d'un deuxième coup de feu. »


​​​​« Éliminer un mauvais type, » explique-t-il, « c'est un incomparable bouffée d'adrénaline. » Il se vante d'avoir « 24 mises à mort confirmées. »


​​​​Il y a le cas de l'Armée Privée de Matt Guckenheimer, juste revenue après une virée de service en Afghanistan qui a révélé ce qui était censé être un ordre secret de ses supérieurs. « Il nous a été dit qu'il n'y avait aucune force amie, » a dit Guckenheimer. « Quiconque se trouvant là, est un ennemi. Il nous a été dit précisément que, s'il y avait des femmes et des enfants, de les tuer. » Il a été dit spécifiquement à des soldats étasuniens de tuer les femmes et les enfants sur ordres explicites de leurs supérieurs.


​​​​Un film pris à domicile en secret depuis un toit à Bassora dans le sud de l'Irak montre des soldats britanniques traînant quatre jeunes adolescents irakiens dans la base de leur armée après une émeute et les battant avec des bâtons, puis les boxant et leur donnant des coups de pied à plusieurs reprises sur le corps, la tête et entre les jambes. En l'espace d'une minute, les quatre adolescents qui n'avaient même pas de chaussures ont été roués par environ 42 coups. Un soldat a été vu donnant un coup de pied dans le visage d'un Irakien mort. Peut être que le cameraman non identifié entendait rire ses collègues et qu'il les poussait avec des vulgarités. Les britanniques sur le film chez eux sont exactement comme les tortionnaires des détenus tout feu tout flamme et excités, comme étaient les soldats à Abu Ghraib. Naturellement les abus pervertis et déviants d'Abu Ghraib et de Guantanamo sont déjà légendaires.


​​​​« Ils combattent pour notre liberté. » Aucun crime n'est trop inconcevable ni trop grand, à ce qu'il semble, pour assurer la « liberté » étasunienne et les valeurs occidentales. Les impérialistes sont voués à obtenir le contrôle et la domination des ressources et des marchés du monde. Tous les peuples du monde aimant la liberté doivent lutter pour vaincre l'impérialisme, et donner leur soutien à toutes ces nations et ces peuples qui résistent à l'empire, et faire échouer la plus brutale puissance militaire du monde. Les peuples aimant la liberté doivent être instruits et éclairées sur qui sont leurs ennemis : ceux qui envoient les travailleurs tuer ou se faire tuer pour cet empire tellement insatiable, un empire dans lequel ils n'ont absolument aucun intérêt, un empire qui abuse d'eux, les réprime et les garde sous domination dans une illusion vide, un empire qui ne réussit pas à leur fournir les besoins et les droits élémentaires des êtres humains uniquement pour l'avantage et l'enrichissement des élitistes des sociétés.


​​​​Avec une politique d'adhésion au droit international, de dialogue et de discussion amicaux et honnêtes, la Russie peut à coup sûr rejeter les valeurs occidentales en faveur de celles du peuple Russe que possède déjà la nation et qu'elle développera car elles se verront adaptées au futur de la Russie et de tous les peuples de partout aimant la liberté. La Russie peut bien le faire sans la brutalité débridée inhumaine inhérente aux valeurs occidentales. Puisant dans l'héritage de courage, d'héroïsme, de patriotisme et de sacrifice durant la Grande Guerre Patriote, et dans les prodiges technologiques et la supériorité du programme spatial russe, tout est possible pour assurer un futur brillant à la Russie.



Original : http://english.pravda.ru/opinion/columnists/96606-0/
Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Jeudi 6 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par carlos le 04/09/2007 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela ramène au bon temps de la propagande soviétique, même type d'argumentation, même phrases...allons nous savons tous qu'ils ne valent pas mieux que le us et qu'ils ont fait pareil sinon pire !!!

2.Posté par Mike le 04/09/2007 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Staline a fait pire, cela est documenté mais depuis bp de choses ont changé et actuellement l’Europe a une chance à saisir lorsque Poutine nous offre une ouverture sans précédent pour une collaboration. qui n’est en aucun cas une volonté de nous soumettre à sa volonté .

L’enjeux majeur pour les 20 ans repose sur l’énergie et les MP, le gaz Russe est abondant et bon marché, Poutine est prêt à ouvrir des échanges commerciaux et technologiques équilibrés avec nous.

Si les USA ne jouaient pas de leurs influences puissantes en Europe, nos responsables politiques auraient déjà signés de nombreux accords.

De plus la Russie regorge de matières premières et connaît un développement qui ne s’arrêtera pas de si tôt. Les Chinois eux ne manquent pas de saisir les opportunités d’alliances qui assureront leurs besoins croissants.

Ainsi comme nous restons aux ordres de l’Empire, ils nous regardons passer le train. que d’autres nations ne manqueront pas de prendre.

3.Posté par Gilles COUTURIER le 05/09/2007 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien dans l'armée américaine que l'on a vu une femme jouer à torturer...

4.Posté par carlos le 05/09/2007 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, et l'armée russe est allé jouer à la marelle en chétchénie !!!

5.Posté par el hem le 05/09/2007 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi vous ne parler pas des 30 milions d'indiens exterminer par les gringos
,de l'esclavage , de la guerre du Vietnam dont les produits toxiques continuent de tuer , des centaines de milliers de morts en amerique latine , des phillipines et aller voir dans quel etat les gringos sont partient de ce pays , et a une epoque toute recente les bombardements US pour " la democratie" ont fait autant de morts si non plus que ce que l'on reprocher a Saddam !!!!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires