Propagande médiatique, politique, idéologique

Les « terroristes » britanniques sont des gens normaux



Vendredi 22 Août 2008

Les « terroristes » britanniques sont des gens normaux
Le Guardian a révélé le contenu d’une note de synthèse de l’unité des sciences du comportement des services de contre-espionnage britanniques (MI5) dressant le profil des « extrémistes islamiques » au Royaume-Uni.

Le document, daté du 12 juin 2008, conteste l’idée communément admise que les personnes soutenant activement des mouvements « terroristes » sont des fous et des méchants (« mad and bad »).

Il se fonde sur l’observation de groupes suspects et non pas sur le profilage rétrospectif de personnes décédées et accusées post-mortem d’activités « terroristes ». [1]

Il souligne que :
- immigrés ou jeunes Britanniques convertis, ils sont en situation régulière ;
- ils ne sont pas fanatiques et n’ont pas de formation religieuse particulière. Ils sont pratiquants occasionnels et n’ont rien de fanatiques ;
- ils ne sont ni déficients mentaux, ni mentalement malades ;
- ils appartiennent aux groupes ethniques les plus divers. Ce sont plutôt des hommes, mais ce peut être aussi bien des femmes ;
- ils peuvent être célibataires ou mariés, mais ne sont pas isolés au plan affectif. Ils ne sont pas victimes de frustrations sexuelles et n’espèrent pas de verges au paradis ;
- ils sont plutôt éduqués, mais ont souvent des emplois inférieurs à leur qualification.

En d’autres termes, loin de la théorie du « choc des civilisations », les personnes soutenant des groupes qualifiés par le gouvernement de « terroristes islamistes » sont des gens normaux mûs par des mobiles politiques. Bref, le MI5 découvre l’eau chaude : alors que la Couronne est impliquée dans des opérations militaires en Afghanistan et en Irak, ceux de ses sujets qui sont liés à des « mouvements terroristes » sont simplement des opposants politiques soutenant la résistance armée à l’impérialisme britannique.

[1] Nous insistons sur cet aspect méthodologique : l’étude se limite à des cas vérifiables. Elle exclut de facto les individus accusés des attentats du 7 juillet 2005 à Londres. Ce point est d’importance car nous ne considérons pas ces événements comme des attentats islamiques, mais comme une provocation de l’OTAN.

http://www.voltairenet.org http://www.voltairenet.org



Vendredi 22 Août 2008


Commentaires

1.Posté par biloute le 22/08/2008 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"et n’espèrent pas de verges au paradis"

Je pense qu'il y a une faute de frappe dans le texte, ça serait une bonne chose d'y remedier !!

Une étude similaires aurait été inttéressant concernant les maquisards français et européens en général. Pas pour savoir si c'était des fanatiques, mais quelles étaient leur motivations premières et quel était le profil type du résistant.

En tout cas, cette étude relève ou confirme le fait que depuis la campagne d'Espagne entrepris par Napoléon (le mot guérrilla est née à ce moment là), ce ne sont plus des militaires qui font la guerre, mais de simples citoyens qui décident de prendre les armes pour résister à l'occupant, quelles que soient les convictions religieuses de ces citoyens. Bien sûr, l'occupant en dehors de sa repression militaires, publie des livres et paie des personnes pour relayer sa propagande dans les médias pour présenter cette résistance comme étant du térrorisme irrationnel. Pour confirmer ses dires, il n'hésite d'ailleurs pas à commetre quelques attentats...C'est de bonne guerre.

2.Posté par Boby le 22/08/2008 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense plutôt que cet article permet d'effrayer la population et ainsi de mettre en évidence que les terroristes ne sont plus des mecs barbus avec un bandeau sur la tête .
C'est comme quand le Pentagone affirme qu' Al-Qaida recrute des blonds .
Cela permet de faire peser la menace du terrorisme partout et cela permet aussi de créer le problème suivant : comment différencier un bon citoyen d'un terroriste ??

Je vous laisse deviner la solutions qu'ils nous proposeront ...

3.Posté par djeha le 22/08/2008 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mon cher boby la solution a déjà été proposée .
Le sénat américain a voté l'utilisation de la torture donc justifiée .
Effectivement la manipulation des votants continue .si les terroristes ne sont pas identifiables par leur aspect extérieur donc on peut tout s'autoriser pour vous défendre .
on est toujours le terroriste de l'autre

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires