Palestine occupée

Les territoires occupés de la Palestine en deuil



irib
Jeudi 9 Novembre 2006


Les crimes atroces du régime sioniste, dans la Bande de Gaza, ont endeuillé, une nouvelle fois, le peuple palestinien, tandis que les drapeaux noirs hissés dans tous les territoires occupés proclament le deuil dans les villes et les villages palestiniens.

A l'aube du mercredi 8 novembre, au 8 ème jour de la folie meurtrière du régime sioniste, dans la Bande de Gaza, et à l'apogée du mutisme médiatique occidental, le village de Beit-Hanoun, au nord de la Bande de Gaza, a fait l'objet des attaques terrestres et aériennes du régime sioniste, qui a massacré, avec la plus grande cruauté, un grand nombre de Palestiniens.

Au cours des opérations de Beit-Hanoun, 19 Palestiniens sont tombés en martyrs et plus de 40 autres ont été blessés.

Le nombre des martyrs et des blessés palestiniens, au cours de la semaine dernière, a dépassé les 500, et, comme dans le passé, ce sont les femmes et les enfants qui en constituent la majeure partie.

A cette occasion, le Premier ministre palestinien, Ismaël Haniyeh, en décrétant trois jours de deuil public, a demandé au Conseil de sécurité de condamner les crimes, perpétrés, à Beit–Hanoun, en désignant les criminels au monde entier, avant la tenue d'une réunion d'urgence et la formation d'une Commission d'enquête sur ces crimes.

Les crimes de Gaza ont eu lieu, dans des circonstances où les chaînes d'informations occidentales ont fait état de l'arrêt des opérations, à Gaza, et du retrait de l'armée israélienne.

A cet effet, les responsables israéliens ont déclaré que les crimes de Gaza avaient été planifiés, à l'avance, afin que leur ampleur mette à genoux le gouvernement et le peuple palestinien.

Après son échec cuisant, au Liban, l'armée israélienne a subi à un coup irréparable, en dehors même de son aspect militaire, qui a remis en question le prestige des occupants, chose insupportable à leurs yeux. L'échec de la puissante armée du régime sioniste, face au Hezbollah libanais, a mis en évidence, aussi bien, dans la région, que dans le monde, la grande faiblesse et l'incapacité croissante des occupants à résister, face à la volonté inébranlable de la nation libanaise.

C'est pourquoi, après cet échec cuisant, au Liban, les responsables du régime sioniste ont voulu faire une démonstration de force, à Gaza, pour camoufler, tant bien que mal, la crise à laquelle ils sont confrontés.

Il n'y a pas l'ombre d'un doute que la punition du peuple palestinien a commencé, lorsqu'il a choisi le mouvement Hamas, pour diriger le gouvernement palestinien, le 25 janvier 2006, au cours d'élections démocratiques. C'est pourquoi, les complots visant à déclencher une guerre civile, dans les territoires occupés, ainsi que la politique consistant à imposer un embargo politique et économique au gouvernement de résistance du Hamas, ont été mis en application, dès le début, par l'Amérique et le régime sioniste, pour renverser le gouvernement du Hamas.

A l'opposé, la résistance du peuple, qui soutient le gouvernement du Hamas, et la détermination des hommes d'Etat du Hamas, qui ont réitéré et défendu les principes de résistance et le respect du vote du peuple palestinien, tout cela a neutralisé les complots visant à renverser le gouvernement de résistance. C'est ainsi qu'à présent, le régime sioniste, doté des armes offertes par l'Amérique et jouissant du soutien manifeste de la Maison Blanche, a déclenché ses attaques contre Gaza.

De même, le mutisme et la passivité de l'ONU, des instances mondiales et du monde arabe, jouent, sans aucun doute, un rôle important, dans le renforcement accru de l'insolence d'Israël.


Jeudi 9 Novembre 2006


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 09/11/2006 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TOUS LES ETRES HUMAINS QUI AIMENT LA JUSTICE DOIVENT BOYCOTTER LES SIONISTES ET LES DENONCER. ARRETEZ LE GENOCIDE DES PALESTINIENS COMMENCER IL Y A PLUS DE 60 ANS. L ONU MACHINE DE SIONISTES AU SERVICE DE L IMPERIALISME. TU NE SERT A RIEN LES ARABES QUE FAITES VOUS PENDANT Q ILS MASSACRENT NOS FRERES? HONTE A NOUS.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires